Le Tribunal Administratif de Pau annule l’autorisation d’exploiter du projet de TMB de Bordères sur l’Echez

Au terme de trois années de combat faites de périodes d’optimisme et de doute, l’ADRISE, chef de file des opposants à la construction de l’usine de Tri Mécano Biologique prévue à Bordères-sur-l’Echez (65) vient de remporter une bataille qui pourrait bien sonner le glas du projet.

Preuve s’il en était besoin que ce projet n’est pas aussi inoffensif qu’on a bien voulu nous le faire croire !

Et pourtant, la chose était fort mal engagée…

En effet, lors de l’audience du 01/12/2015, le rapporteur public avait demandé le rejet de tous les recours, prétextant l’irrecevabilité. Nous nous apprêtions donc à aller en appel à Bordeaux.

Le 15/12/2015, coup de théâtre… Le Tribunal Administratif donne raison à l’ADRISE, l’Alliance Ecologique Indépendante et des particuliers, tous groupés dans deux recours contre l’arrêté de permis de construire et l’autorisation d’exploiter.

C’est donc une première victoire dans ce dossier. Mais notre bonheur ne sera vraiment complet qu’après l’expiration du délai de deux mois durant lequel la partie adverse peut faire appel, ou après la confirmation que nos adversaires ne feront pas appel du jugement.

Néanmoins ce soir, nos remerciements vont au juge du Tribunal Administratif pour la clairvoyance dont il a fait preuve dans ce dossier.

Nous remercions notre avocat ainsi que son stagiaire, pour le formidable travail qu’ils ont fourni.

Nous remercions celles et ceux, adhérents ou pas à l’ADRISE, anonymes ou pas, qui nous ont aidés et soutenu sans compter dans ce combat.

Nous remercions les diverses associations que nous ne citerons pas au risque d’en oublier une. Mais du Nord au Sud et d’Est en Ouest c’est une formidable chaîne d’entraide et de fraternité qui nous a permis d’être écouté avec attention, d’être judicieusement conseillé et d’obtenir de la documentation qui nous a énormément aidé. Leur soutien sans faille a été déterminant.

Aujourd’hui, nous nous tournons vers celles et ceux, élus, fonctionnaires de l’état, membres d’associations agrées et autres personnes ayant eu à donner un avis ou à se prononcer sur ce dossier. Sans faire preuve de ressentiment envers qui que ce soit (quoique).

Nous espérons qu’à l’avenir, avant de donner un avis, de vous prononcer ou de voter sur un dossier aussi sensible, vous prendrez la peine de lire TOUS les documents s’y rapportant !

Enfin, pour celles et ceux qui croyaient tout perdu avant même de commencer à se battre, celles et ceux qui ont baissés les bras dès que le combat s’est durci, nous leur suggérons de méditer sur cette citation :

“Une bataille perdue, c’est une bataille qu’on croit perdue” 

(Maréchal de Saxe)

Pour finir, il nous reste un autre combat à mener, contre la ZAC Ecoparc et au même endroit. Nous venons de vous démontrer qu’avec de la motivation, du courage et de la pugnacité on obtient des résultats. Aussi, nous comptons sur vous pour le mener à bien.

Le Président de l'ADRISE

tribunal administratif TMB ZAC Ecoparc ADRISE Bordères-sur-l'Echez Bordeaux autorisation d’exploiter Pau

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire