Halte Projet Usine à Poubelles TMB/Méthanisation Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse, Roche-la-Molière

1° Victoire Collectif CHUPA CONTRE projet Usine à poubelles l'Orme-les-Sources Andrézieux-Bouthéon

Victoire provisoire du collectif CHUPA

opposé au projet d'Usine à poubelles vers le site

de l'Orme/les Sources à Andrézieux-Bouthéon :

le SYDEMER de Saint-Etienne devra choisir

d'abord la filière de traitement de ses déchets !

Aa121

Après la mobilisation et la vigilance des miltitant-es du collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" contre le projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon, les membres du conseil consultatif réunis le 22/01/2016, au SYDEMER, dans les locaux de Saint-Etienne Métropole à Saint-Etienne, ont largement désavoués le comité syndical au moyen du formulaire que cette structure leur demandait d'envoyer avant le 19/02/2016, et ce, au regard des éléments techniques exposés.

Les résultats du vote des 18 structures invitées composant cet antique conseil consultatif (créé officiellement lors de sa 1ère réunion le 15/09/2010) sont un véritable camouflet pour le SYDEMER :

- 12 retours du formulaire

- 6 refus de prendre position faute du.... SYDEMER d'avoir choisi la bonne filière au préalable

- 3 voix pour le site de l'Orme/les Sources à Andrézieux-Bouthéon

- 2 voix pour le site de Borde Matin à Roche-la-Molière

- 1 voix pour la ZAIN Opéra Parc à Andrézieux-Bouthéon/La Fouillouse.

Il n'y a que le collectif CHUPA qui a participé massivement à faire "échouer" ce choix de site vers Andrézieux-Bouthéon - comme n'importe autre collectif national - en préconisant les contacts téléphoniques, courriers, mails, prises de RDV avec les élu-es, les associations, les collectivités territoriales ou ministres au dépens des actions bruyantes de masse ou de désordre public dans les rues.

Depuis plus d'un an le collectif CHUPA a été le SEUL à se "battre" sur tous les fronts afin d'avertir les populations locales de la Loire contre les dangers du TBM/Mécanisation (Tri mécano-biologique) et de son infâme compost que personne ne veut sur nos terres ancestrales.

Hormis les élus de l'opposition de la liste de Jean-Marc PANGAUD à Andrézieux-Bouthéon et l'association de défense de l'environnement "Accueil qualité de vie" de Saint-Bonnet-les-Oules qui ne soutient que notre pétition, le collectif CHUPA a mené en solitaire la lutte contre ce projet de TMB qui va à l'encontre de la loi de transition énergétique.

Comme cela avait été annoncé dans le long article du journal "Le Progrès" (14/09/2015), le collectif CHUPA (et ce dans le cadre d'une philosophie maoïste et Républicaine), a confirmé ses actions de masse, en participant à une immense campagne de mobilisation des populations du Forez via tractages sur les marchés, chez les commerçants, dans les usines, dans les rues ... sans aucune concession.

Les populations du Forez mais aussi d'autres territoires ont ainsi réservé un excellent accueil au collectif CHUPA en signant massivement la pétition (version papier). Des réunions en "petit comité" ont été organisées pour diffuser la Vérité sur les aléas du tri-mécano biologique. Des élu-es n'ont pas hésité à mettre à la disposition du collectif, locaux, documents administratifs, cartographies, photocopieuses, etc...

Depuis l'article du journal "Le Progrès" de septembre 2015, le collectif CHUPA a du faire face à un véritable "tir de barrage" des porteurs de ce projet d'Usine à poubelles mais aussi d'autres associations environnementales PUMA (Pour l'Usine à poubelles Mais chez les Autres).

Certains appels pour des RDV avec des élu-es des collectivités territoriales ont été directement transférés au SYDEMER qui n'a jamais donné au Collectif la moindre information, hormis le mépris et les délibérations publiques (demandées sur place ou par mail au SYDEMER).

Le ton était également donné dans une réunion publique, comme celle du SYMOLY, où un membre du bureau du SYDEMER appelait publiquement ces collègues élu-es à ne pas prendre en mairie la pétition "papier", conseillant d'ailleurs directement de la mettre à la poubelle.

Bonjour le presque-appel au lynchage !!!!

Les multiples demandes de RDV avec le maire de Saint-Etienne, Gaël PERDRIAU, ont été constamment refusées et ce, nonobstant l'accord de principe qui avait été accordé par Magali GRETTEAU, directeur de cabinet-adjoint, lors de la réunion de Saint-Etienne Métropole à Saint-Paul-en-Jarez.

La démocratie a été bafouée et foulée aux pieds alors que le Collectif CHUPA avait toutes les recommandations de la ministre de l'Environnement, Ségolène ROYAL. Même les zadistes de Bordères-sur-l'Echez, (Région de Pau, opposés à un projet d'Usine à poubelles), n'ont jamais obtenu la moindre réponse du ministère de l'environnement !

La pétition du collectif a été interdite en mairie de Saint-Bonnet-les-Oules, la commune qui devrait faire face au futur projet d'Usine à poubelles si le site de l'Orme/les Sources à Andrézieux-Bouthéon était un jour retenu ! Ce qui risque de bien être le cas !

Le collectif CHUPA ne s'en ait tenu pourtant qu'aux recommandations de l'ADEME et de FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT en proposant un compostage individuel afin de produire un compost de qualité ainsi que la redevance incitative pour réduire les déchets à traiter et permettre des économies pour les citoyens responsables !

La lutte contre ce projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon continuera massivement pendant encore pendant de nombreuses années et le TMB/Méthanisation sera dénoncé à Saint-Etienne mais aussi à Pau, à Valence, à Fos-sur-Mer, partout en France et partout en Europe !

Le collectif CHUPA est reconnu au niveau national, que ce soit auprès de l'ARIVEM-Méthanisation, Zéro Waste, la Frapna, et tant d'autres collectifs en matière environnementale.

Le Tribunal Administratif de Pau annule l’autorisation d’exploiter du projet de TMB de Bordères sur l’Echez

Au terme de trois années de combat faites de périodes d’optimisme et de doute, l’ADRISE, chef de file des opposants à la construction de l’usine de Tri Mécano Biologique prévue à Bordères-sur-l’Echez (65) vient de remporter une bataille qui pourrait bien sonner le glas du projet.

Preuve s’il en était besoin que ce projet n’est pas aussi inoffensif qu’on a bien voulu nous le faire croire !

Et pourtant, la chose était fort mal engagée…

En effet, lors de l’audience du 01/12/2015, le rapporteur public avait demandé le rejet de tous les recours, prétextant l’irrecevabilité. Nous nous apprêtions donc à aller en appel à Bordeaux.

Le 15/12/2015, coup de théâtre… Le Tribunal Administratif donne raison à l’ADRISE, l’Alliance Ecologique Indépendante et des particuliers, tous groupés dans deux recours contre l’arrêté de permis de construire et l’autorisation d’exploiter.

C’est donc une première victoire dans ce dossier. Mais notre bonheur ne sera vraiment complet qu’après l’expiration du délai de deux mois durant lequel la partie adverse peut faire appel, ou après la confirmation que nos adversaires ne feront pas appel du jugement.

Néanmoins ce soir, nos remerciements vont au juge du Tribunal Administratif pour la clairvoyance dont il a fait preuve dans ce dossier.

Nous remercions notre avocat ainsi que son stagiaire, pour le formidable travail qu’ils ont fourni.

Nous remercions celles et ceux, adhérents ou pas à l’ADRISE, anonymes ou pas, qui nous ont aidés et soutenu sans compter dans ce combat.

Nous remercions les diverses associations que nous ne citerons pas au risque d’en oublier une. Mais du Nord au Sud et d’Est en Ouest c’est une formidable chaîne d’entraide et de fraternité qui nous a permis d’être écouté avec attention, d’être judicieusement conseillé et d’obtenir de la documentation qui nous a énormément aidé. Leur soutien sans faille a été déterminant.

Aujourd’hui, nous nous tournons vers celles et ceux, élus, fonctionnaires de l’état, membres d’associations agrées et autres personnes ayant eu à donner un avis ou à se prononcer sur ce dossier. Sans faire preuve de ressentiment envers qui que ce soit (quoique).

Nous espérons qu’à l’avenir, avant de donner un avis, de vous prononcer ou de voter sur un dossier aussi sensible, vous prendrez la peine de lire TOUS les documents s’y rapportant !

Enfin, pour celles et ceux qui croyaient tout perdu avant même de commencer à se battre, celles et ceux qui ont baissés les bras dès que le combat s’est durci, nous leur suggérons de méditer sur cette citation :

“Une bataille perdue, c’est une bataille qu’on croit perdue” 

(Maréchal de Saxe)

Pour finir, il nous reste un autre combat à mener, contre la ZAC Ecoparc et au même endroit. Nous venons de vous démontrer qu’avec de la motivation, du courage et de la pugnacité on obtient des résultats. Aussi, nous comptons sur vous pour le mener à bien.

Le Président de l'ADRISE

Le Père Noël nous apporte une nouvelle vague de 40 signatures aux marchés de Noël de Bonson et de Veauche !

Plus de 40 signatures ont été récoltées pour notre pétition

"Halte projet Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon"

aux marchés de Noël de Bonson et de Veauche !

Notre pétition :

http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Mdn 4 001Nous restons mobilisé-es via notre pétition contre le projet d'Usine à poubelles TMB/Méthanisation vers Andrézieux-Bouthéon.

Mdn1 001Nos cellules se mettent en place dans chaque village autour d'Andrézieux-Bouthéon.

Mdn2 001Les noms des responsables chargés des opérations de tractage vous seront communiqués au premier trimestre 2016.

Mdn3 001 2 jpg 3Merci à toutes et à tous et notamment à Monique SANCHEZ de Saint-Bonnet-les-Oules qui fait un travail hyper sympa dans les associations de la région de Saint-Galmier et à nos camarades "Chantal" d'Andrézieux-Bouthéon et "Marco" de Veauche, nos responsables "tractage" dans les usines de la région d'Andrézieux-Bouthéon pour leur opiniâtreté.

Merci à nos ami-es commerçants-forains des marchés de Veauche qui vous font signer notre pétition semaine après semaine.

Continuons notre lutte.

"Zéro Usine à poubelles" vers Andrézieux-Bouthéon mais "Zéro déchets" dans la Loire.

Marc-Claude de PORTEBANE

L' étude commandée par la Fédération éco-citoyenne de Vendée (Feve) remettait en cause qualité du compost sorti d’une usine TMB vendéenne

Réalisée par le cabinet Analytika (1), l’analyse révèle la présence de «micro-contaminants organiques cancérigènes et de certains métaux lourds dans des proportions importantes», au sein du compost produit par l’installation de Saint-Christophe-du-Ligneron, exploitée par le syndicat mixte départemental d’études et de traitement des déchets ménagers et assimilés de Vendée (Trivalis).

Observé à la loupe, l’échantillon prélevé par la Feve était destiné à être épandu sur une exploitation agricole. Or il affiche un grand nombre de phtalates, dont le DEHP –cancérigène probable et perturbateur endocrinien- en grande majorité. Il faut y ajouter du phénol en quantité non négligeable et des acides gras saturés et insaturés. «Le degré de pollution chimique organique de cet échantillon apparaît particulièrement préoccupant, et des mesures quantitatives complémentaires nous semblent absolument indispensables avant la mise sur le marché d’un tel produit, dont l’usage est très vraisemblablement dangereux», conclut l’étude.

Du côté des métaux, le compost de Saint-Christophe-du-Ligneron présente des dépassements importants en plomb (1.600 milligrammes par kilo alors que la norme NFU 44051 affiche une valeur-limite de 180 mg/kg), en cadmium (3,96 mg/kg au lieu de 3 mg/kg autorisés), en zinc (2.200 mg/kg au lieu de 600 mg/kg), en arsenic (18,7 mg/kg au lieu de 15 mg/kg) et en chrome (130 mg/kg au lieu de 120 mg/kg).

Toujours en préparation, la future norme européenne sur le compost,  prévoit des valeurs-limites encore plus exigeantes: 120 mg/kg pour le plomb, 1,5 mg/kg pour le cadmium, 400 mg/kg pour le zinc, et 100 mg/kg pour le chrome.

Contacté par le JDLE, Paul Arrivé, président de la Feve, ajoute que de nombreuses associations, y compris France Nature Environnement, n’avaient pu participer au comité d’élaboration de la norme NFU 44051. Une raison pour laquelle elle s’avère aujourd’hui parmi les plus laxistes de l’Union européenne. «Concrètement, on constate que les processus de friction et de tamisage opérés dans l’usine de TMB ne parviennent pas à réduire les métaux, comme l’aluminium, qui reste totalement piégé dans le compost final», alerte Paul Arrivé. Si l’association a choisi le laboratoire Analytika, c’est pour son indépendance, sur le conseil de François Veillerette, président de Générations futures.

«Nous avons écrit au préfet de la Vendée il y a quinze jours pour demander l’arrêt immédiat de tout épandage toxique sur les exploitations agricoles», poursuit le président de la Feve. Un courrier resté pour l’heure sans réponse, alors que la seule usine de TMB de Saint-Christophe-du-Ligneron peut produire 23.000 tonnes de compost par an. La deuxième usine de TMB vendéenne, située à Château d’Olonne, devrait également faire l’objet d’analyses complémentaires.

De son côté, Trivalis conteste les résultats de ces analyses, jugeant qu'ils ne correspondent pas au compost issu de Saint-Christophe-du-Ligneron, et refuse de répondre aux questions des journalistes. «Des plaintes vont être déposées dans le courant de la semaine», a seulement indiqué Didier Thietry, directeur du syndicat. Elles seront déposées pour diffamation et pour faux et usage de faux.

(1)Le cabinet Analytika, dirigé par Bernard Tailliez et basé à Cuers (Var), a participé aux analyses conduites après le naufrage de l’Erika. Ses résultats n’ont jamais été contestés par Total.

Source : Journal de l'Environnement - Juin 2013

Projet d'Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : les PRECONISATIONS du Collectif C.H.U.P.A

VOICI CE QUE NOUS PRECONISONS :

NON A UNE USINE A POUBELLES

VERS ANDREZIEUX-BOUTHEON !

Agissons tant qu’il en est encore temps : les élus doivent entendre la population !

Exigeons la concertation promise par le SYDEMER sur le/les site-s d’implantation !

NOUS, HABITANTS ET SALARIES

DU SECTEUR D’ANDREZIEUX, REFUSONS :

 

  • LES ODEURS INSOUTENABLES constatées dans toute la France dans les unités de tri-compostage d’ordures ménagères.
  • LE RISQUE D'ACCIDENT GRAVE TYPE AZF, la maîtrise du biogaz étant imparfaite dans les méthaniseurs à déchets.
  • LA DEGRADATION DE NOS CONDITIONS DE VIE, DE TRAVAIL, DE COMMERCE, autour des usines à poubelles.
  • LA PERTE DE VALEUR DE NOS BIENS, appartements, maisons, commerces, locaux d'entreprise.

 

CE PROJET EST DEJA PERIME comme en témoignent les échecs des territoires ayant choisi ce système (cf. le SYTRAD à Valence) :

  • Compost de mauvaise qualité refusé par les agriculteurs
  • Explosion des coûts pour le contribuable
  • Déresponsabilisation du citoyen qui n’est plus incité à trier

Farc ep 040

 

NOUS PROPOSONS :

  • Le compostage individuel et collectif de la fraction fermentescible des OM comme préconisé par l’ADEME et France Nature Environnement pour produire un compost de qualité
  • La redevance incitative pour réduire les quantités de déchets à traiter et permettre des économies pour les citoyens responsables

 

DEJA PLUS DE 7 000 SIGNATURES POUR NOTRE PETITION

(Internet + Version papier chez vos artisans/commerçants)

TOUS ENSEMBLE CONTRE LE PROJET

DE TRI-COMPOSTAGE / METHANISATION !

REJOIGNEZ Le COLLECTIF

« HALTE A L’USINE A POUBELLES VERS ANDREZIEUX-BOUTHEON »

ZI – Avenue Fourneyron 42160 Andrézieux-Bouthéon

Mail : collectifhalte-usinepoubellesydemer@laposte.net

SITE : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/

HALTE USINE à POUBELLES vers ANDREZIEUX-BOUTHEON : le Collectif C.H.U.P. A alerte la ministre de l'Ecologie Ségolène ROYAL

NOUS AVONS ALERTE la MINISTRE de l'ECOLOGIE Mme SEGOLENE ROYAL sur le PROJET D'USINE à POUBELLES TMB/METHANISATION vers ANDREZIEUX-BOUTHEON voulu par les ELU-ES du FOREZ-SUD composant le SYDEMER de SAINT-ETIENNE (Loire) :
 
Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie           
A l’attention de Mme la ministre, Ségolène Royal
Le 28/10/2015

Mme la Ministre,

Nous sommes un collectif qui regroupe les habitants du Forez-sud opposés au projet de tri mécano-biologique (TMB) des ordures ménagères en vue d’une valorisation agricole porté par le SYDEMER de Saint-Etienne (Loire). En effet, contre l'avis des associations de défense de l'environnement, les élus du Stéphanois et du Montbrisonnais ont rejeté la solution de collecte séparée des biodéchets au profit d'une filière basée sur un TMB totalement dépassé et rejeté par l’article 70 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Nous dénonçons ce choix et préconisons un dispositif de tri à la source des biodéchets performant, seul à même de produire un compost de qualité, associé à une production de CSR (combustible solide de récupération) pour une valorisation énergétique des déchets non fermentescibles.

Notre pétition internet et papier, lancée fin août 2015, réunit déjà plus de 7 000 signatures, ce qui est considéré comme un nombre déjà très important par nos camarades de l’association ARIVEM Méthanisation.

Nous souhaiterions connaître votre position sur ce projet et vous appelons à adresser une mise en demeure au président du SYDEMER, comme vous venez à juste titre de le faire contre le projet de l'UTV de Bordères-sur-l'Echez (65), pour que lui et les élu-es de son comité syndical revoient leur projet dans le sens préconisé par la loi TECV.

Je vous remercie de votre réponse et vous prie de croire, Mme la ministre, à l’expression de ma considération distinguée.

Marc-Claude de PORTEBANE
Porte-parole du Collectif C.H.U.P.A
Collectif Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon
Avenue Benoit Fourneyron –
ZI– Avenue Benoit Fourneyron –
42160 ANDREZIEUX-BOUTHEON

Tourisme en berne : des couacs dans l'information donnée aux élu-es à Saint-Médard-en-Forez ?

Que se passe-t-il à Saint-Médard-en-Forez ?

Les cloches de l'église sont-elles bien réparées ?

Atlantik 060

Pourquoi notre pétition CONTRE le projet d'Usine à poubelles du SYDEMER vers Andrézieux-Bouthéon déposée en mairie n'est pas encore parvenue aux élu-es, et ce, depuis plusieurs semaines ?

Atlantik 064

Manuel Valls est-il toujours au chevet de Mme le maire ?

La démocratie est-elle en panne à Saint-Médard-en-Forez ?

Les touristes vont-ils fuir Saint-Médard-en-Forez ?

En 2014, la commune de Saint-Médard-en-Forez a bénéficié du label « ville fleurie » avec « trois fleurs » attribuées par le Conseil national des villes et villages fleuris de France au concours des villes et villages fleuris.

Pas très bon en terme d'image, tout cela, non ?

A quoi bon fleurir un village lorsque la communication ne passe pas entre les élu-es et ceux qui les ont élu-es ?

Les vents mauvais viennent-ils de la communauté de communes de Forez-en-Lyonnais ? De Baudelaire ? De Rimbaud ?

Si la polémique doit éclater sur la place publique, nous le ferons, et ce ne sont pas les sujets qui manquent ! Faudrait arrêter de "fusiller" la démocratie, non ?

Usine compostage vers Andrézieux-Bouthéon-Loire : les maraîchers du Forez n'en veulent pas de leur compost !

Les maraîchers que nous avons contacté ne

veulent absolument du futur compost issu

des ordures ménagères de la future

 "Usine à poubelles" du sud La Loire !

A11

Les maraîchers du Forez-Sud que nous avons contacté aujourd'hui, ne veulent en aucun cas du futur compost de la future Usine à poubelles de Saint-Etienne (Loire) qui devrait voir le jour dans le prochaines années vers Andrézieux-Bouthéon..

En effet, "A Pic Légumes" de Saint-Héand, ou "Patrick Chenet" à l'Etrat ne veulent en entendre parler. Patrick Chenet en utilise d'ailleurs très peu car il prend déjà celui issu de la déchèterie de Saint-Just Saint-Rambert.

D'autres maraîchers ont préféré garder l'anonymat et nous ont promis de grossir les rangs de notre collectif dans les prochains mois.

Surtout pas de "bio-déchet" !!!

Et il ne faudra surtout pas compter sur l' "earl du Bois carré" horticulteur à Saint-Bonnet-les-Oules qui a rejoint notre Collectif depuis plusieurs semaines avec ses amis producteurs de fromages locaux, notamment de la région de Saint-Héand, sans parler de ce commercial qui visite les paroisses de la région forézienne !

Tout comme, nous pouvons compter sur le soutien actif du pépiniériste Denis Bouteille de Chamboeuf (Saint-Galmier) qui, non seulement est un de nos fervents partisans mais qui est aussi un spécialiste issu de l'horticulture spécialisé dans la production d'arbustes, d'arbres et de plantes vivaces.

Le compost ? Il connaît trop bien, surtout celui de Saint-Just-Saint-Rambert !!!

Les maraîchers, horticulteurs, pépiniéristes et autres amoureux de la nature du Forez ne tiennent pas à finir... sur "la paille" !

Refus du projet d'usine TMB à Chézy dans l'Allier

Source : La Montagne du 04/09/2013

Aa85

"Le préfet de l'Allier Benoît Brocart vient de signer l’arrêté refusant au Sictom Nord Allier la création d’une unité de traitement mécano-biologique des déchets (TMB) et l’extension de la décharge à Chézy. Il a par contre autorisé la création d’une unité de compostage sur le site de Chézy. Le préfet a suivi l’avis unanime du Coderst (Conseil départemental de l’environnement des risques sanitaires technologiques). Il justifie sa décision par les interrogations sur la pertinence du procédé TMB, la surcapacité croissante de l’Allier dans le traitement des déchets, et le plan de gestion du Conseil général qui ne retient pas le TMB avant 2025."

Vide-grenier 2015 de la SPA à La Fouillouse : la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux et le C.H.U.P.A présents

La Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux et

le Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon"

sont venu le week-end du 24 Octobre en répondant présent

au vide-grenier 2015 du refuge SPA Saint-Etienne-Loire !

Roseraie 025

La Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux reste vigilante dans cette région d'Andrézieux-Bouthéon où la nature et la faune ont déjà été saccagés par l'usine SNF (Seveso) qui a détruit 20 ha de chênaie fourmillant d'espèces protégées au sud de son site de La Fouillouse, à l'est de la D 100 conduisant à Saint-Galmier depuis l'A 72, où pas moins de 43 espèces animales protégées avaient été recensées dans ces 20 ha. neuf de chauves souris, deux d'amphibiens, cinq de reptiles et 27 d'oiseaux dont des pics mar ou encore un couple de Milans noirs.

Lien de la pétition : http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Roseraie 026

Le collectif C.H.U.P.A, quant à lui, est venu, lui aussi, rendre une visite amicale à ce vide-grenier 2015 organisé par les bénévoles de la SPA de Saint-Etienne tout en tractant en faveur de sa pétition opposée au projet d'Usine à poubelles - TMB Méthanisation - voulu par le SYDEMER de Saint-Etienne.

Un tractage massif a été effectué dans ce monde de guignols !

Lien de la Ligue : https://www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux/?fref=nf

Roseraie 014Saluons cette louable inititiative de la SPA.

L'argent récolté par ce vide-grenier servira à améliorer l'accueil des animaux en refuge.

 

Le Collectif C.H.U.P.A vous joint 1 VIDEO : Rassemblement Citoyen pour les Alternatives Zéro Déchet du 10 octobre 2015

Grand rassemblement citoyen contre

les traitements polluants des déchets

(incinérateurs, TMB, décharges, ...)

et pour les alternatives Zéro Déchet.

https://youtu.be/yI7h3J6lcWA

K1 73

Ce rassemblement, à la fois festif et militant a réuni citoyens, associations, collectifs, entrepreneurs qui croient en une alternative Zéro déchet et la construisent au quotidien.

Présentation du Plan B'OM (www.planbom.org) : proposition alternative à la reconstruction de l'incinérateur d'Ivry-Paris 13, un projet polluant, coûteux (2 milliards d'euros) et inutile, si l'on s'engage dans une politique de réduction et tri des déchets.

Avec la participation de :
Carton plein 75 / PHENIX / Confitures Re-Belles / OptiMiam / Recyclerie Sportive / Beauty-waps / Love your waste / Les tendances d'Emma / CLUB MATE France / HAMAC : Couches et maillots pour bébés / AdopteUnObjet / OùRéparer.com / Ecole du Compost / Réseau vrac / Stephan Moulinot / J'aime Le Vert / Make It Travell

Surfrider Foundation - Antenne locale de Paris
Nature Environnement 77
Environnement 93
WARN IDF
Association Amelior

Avec le soutien de :
Réseau Action Climat
Agir Pour l'Environnement
Les Amis de la Terre France
WARN
Fondation Nicolas Hulot

Co-organisation : Zero Waste France, ARIVEM et Collectif 3R

Polémiques à Sainte-Foy-l'Argentière : EXIGEONS le consentement de TOUTE la population POUR notre pétition !

Suite au refus du maire de Sainte-Foy l'Argentière

d'accueilir notre pétition dans sa mairie :

la polémique éclate !

 

Nous avons joint, ce soir, la plupart des élu-es de la République française de la commune de Sainte-Foy l'Argentière dans le Rhône.

Est-il normal que certains élus soient au courant que le maire a rejeté notre pétition et pas d'autres ?

Le dépôt de notre pétition - opposée au projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon - en mairie de Sainte-Foy l'Argentière sera-t-il inscrit à l'ordre du jour de la future réunion du conseil municipal, début novembre 2015 ?

Comment se fait-il que certain-es élu-es ne soient pas au jus de la situ', à l'exemple de  J.M. G, K.B., J.M, M.B, C.M alors que d'autres comme M.A le soient ?

Notre pétition serta-t-elle retournée par voie postale ou simplement déchirée ?

A suivre

Drôle de "communication" avec les populations sur le TMB/Méthanisation : au lit, le SIMOLY de Pomeys ?

Michel GUILLARME titulaire du SYDEMER

et maire de Sainte-Foy l'Argentière (Rhône)

a proposé aux élu-es de déchirer notre pétition

CONTRE le projet d'Usine à poubelles dans la Loire !!!

Cpdsg 002

Mardi 20/10/2015, le comité syndical du SIMOLY des Monts du Lyonnais rassemblait plusieurs élu-es à la salle d'animation rurale de Virigneux.

Le Collectif C.H.U.P.A (Collectif Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon) était présent.

A l'ordre du jour :

- Validation du compte-rendu du comité syndical du 08/09/2015

- Information sur les décisions prises dans le cadre de pouvoir du président Bernard CHAVEROT concernant la signature du marché "Etude de diagnostic commerce-artisanat préalable à la candidature des Monts du Lyonnais pour une opération collective en milieu rural (OCMMR) dans le cadre de l'Appel à projet FISAC 2015 pour un montant de 6 375 €.

- Signature du marché "Faisabilité du projet photovoltaïque" pour 8 664 € TTC

- Réparation ascenseur CMA pour 1 083, 98 € HT

Etait également abordé, en matière environnementale, le marché relatif à la prestation de transport, tri et conditionnement des recyclables ménagers issus de la collecte sélective réalisée sur le territoire du SIMOLY qui arrive à échéance le 31/12/2015.

Une nouvelle procédure d'appel d'offre ayant été ouverte pour permettre la continuité de ces prestations.

La commission d'appel d'offre s'étant réunie le 08/09/2015 pour l'ouverture des plis et le 22/09/2015 pour l'analyse des offres, il en est ressorti pour le marché "déchets issus de la collecte sélective et déchets ménagers et assimilés des déchèteries du territoire du SIMOLY : location, transfert et transport de bennes" :

- Lot 1. Collecte sélective : tri, traitement et conditionnement. Lot déclaré sans suite pour motif économique : manque de concurrence.

- Lot 2. Verre : transport et traitement. Lot attribué à l'entreprise GUERIN pour 175 359, 60 € HT.

- Lot 3. Journaux, magazines : transport et traitement. Lot déclaré sans suite pour motif économique : manque de concurrence.

- Lot 4. Gravats : location et transport de bennes. Lot attribué à l'entreprise VERNAY pour 125 274 € HT.

- Lot 5. Ferraille : location et transport de bennes, traitement. Lot en procédure adapté : négociation à mener.

- Lot 6. Tranche ferme : tout venant : location et transport de bennes, tranche conditionnelle : plâtre : location et transport de bennes, traitement. Lot déclaré sans suite pour motif économique : motif d'ordre budgétaire.

- Lot 7. Amiante : location et transport de bennes, traitement. Lot en procédure adapté : négociation à mener.

- Lot 8. Cartons : location et transport. Lot attribué à l'entreprise RDS pour 102 432 € HT.

- Lot 9. Hors filière DDS : location et transport de bennes, traitement. Lot attribué à l'entreprise SARPI pour 87 898,40 € HT.

- Lot 10. Tranche ferme : déchets verts : broyage et transport. Tranche conditionnelle : transport et traitement de déchets verts. Lot attribué à l'entreprise RACINE (offre variante) pour 926 950 € HT.

- Lot 11. Bois en mélange : location, transport de bennes, tri et traitement. Lot attribué à l'entreprise SERMACO (offre variante) pour 97 500 € HT.

Ensuite, les élu-es du SIMOLY eurent à approuver ou non le rachat des batteries en déchèteries.

En effet, le SIMOLY a été sollicité par M. DEDINGER, ferrailleur situé à Saint-Galmier pour une collecte et un rachat de batteries à hauteur de 80 €/T. Mais le SIMOLY étant déjà lié par une convention avec la société JCB pour la récupération des batteries, il lui a été demandé un coût de rachat. La société JCB a donc proposé un coût de rachat unitaire par batterie de 2, 50 €.

Sur tonnage 2014 :

- Proposition DEDINGER = 14, 28 T x 80 € soit 1 142 € de recettes.

- Proposition Sté JBC = 1 507 batteries x 2,50 € soit 3 767, 50 € de recettes.

Ensuite le débat s'orienta vers une délibération de principe, (qui ne mange pas de pain), de soutien au monde agricole des Monts du Lyonnais. Le SIMOLY reconnaissant ne pas avoir "en poche" 15 000 € pour aider financièrement nos paysans.

Puis ce fut le tour du dossier "Energie", des "Procédures" puis les décisions concernant l'administration générale (Finances, Ressources humaines) et les questions diverses.

Atlantik 012

A quoi sert la cotisation de 12 262,36 € du SIMOLY au SYDEMER

si les 39 556 habitants du territoire de cette collectivité

ne sont pas informés correctement sur le choix du/des

site-s d'implantation de la future "Usine à poubelles" ???

Le président Bernard CHAVEROT indiquait - et nous le remercions - que le porte-parole de notre Collectif C.H.U.P.A était présent dans la salle pour répondre à toutes les questions que pourraient se poser les élu-es du SIMOLY sur notre pétition concernant le projet de la future "Usine à poubelles" TMB/Méthanisation voulue par le SYDEMER de Saint-Etienne.

En principe, 45 photocopies de notre pétition avaient été faites la veille à l'intention des élu-es du SIMOLY, lors de notre visite à Elodie THIOLLIER.

Elles ne furent pas distribuées alors que la photocopieuse "tournait" à "plein régime".

C'est à ce moment-là que le maire de Sainte-Foy l'Argentière, (membre du bureau du SYDEMER) pris la parole pour fustiger les "meneurs" de notre Collectif "venus de toute la France" qu'il fallait "inviter au SYDEMER à Saint-Etienne", s'écriant "Ce n'est pas à nous de distribuer ces papiers" (la pétition, NDLR).., "Vous n'êtes pas interdits de séjour dans nos communes"...."Il faut déchirer cette pétition, ne pas la prendre en mairie..."....

Notre pétition avait été déposée en mairie de Sainte-Foy l'Argentière, le 19 octobre, nous vous laissons imaginer le sort qui lui a été réservé. Lol.

Syd 1 001

EXIGEONS LA CONCERTATION PROMISE

PAR LE SYDEMER de SAINT-ETIENNE

SUR L'EXAMEN DU/DES SITES D'IMPLANTATION

DE LA FUTURE "USINE A POUBELLES" DE LA LOIRE !

Mesdames et Messieurs, lorsque les élu-es du SYDEMER parlent de "concertation" avec le grand public sur ce projet d' "Usine à poubelles", vous avez un bel exemple de ce qu'est la "communication" avec le peuple de base.

Le message fut reçu 5 sur 5 par les élu-es du SIMOLY. Pas une question ne fusa. L'heure de l'apéritif sonna.

Hormis quelques élu-es du SIMOLY qui nous posèrent quelques questions, la messe fut dite.

Amen.

Précision : en coulisse, le dialogue fut assez constructif avec Michel GUILLARME, qui, entre 2 bouchées, nous convia à venir nous expliquer avec les élu-es du SYDEMER.

Nota Bene : suite à un appel ce matin de Laëtitia OLIVIER du SYDEMER, le RDV en mairie de Sainte-Foy l'Argentière avec Michel GUILLARME, prévu demain matin, est purement et simplement annulé. Tout comme une éventuelle concertation avec les élu-es du SYDEMER pour l'an de grâce 2015.

Marc-Claude de PORTEBANE

Projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : l'association "La Fouillouse protégée" touche-t-elle du pognon de la mairie de La Fouillouse ?

L'association "La Fouillouse protégée"

touche-t-elle du fric de la part

de la commune de La Fouillouse ?

L'associaton "La Fouillouse protégée" qui a pour président Richard ATLAN, comme vice-présidents ; Joseph ROUZIER et Gabriel VIVIEN ; secrétaire : Philippe RONY ; secrétaire-adjointe : Andrée CHORAIN ; trésorière : Martine ARBAUD née LANION ; ayant pour administrateurs : Marie-Thérèse ESCOT et Marc EPECHE touche-t-elle du fric de la part de la mairie de La Fouillouse ?

Mail et SMS sont sans réponse depuis quelques jours de la part du président de cette association qui a pour but : "La protection contre toute atteinte à l'environnement de la commune de La Fouillouse".

Bizarre, non ?

Cette association est membre de la FRAPNA 42 qui, elle-même est membre de la FNE (France Nature Environnement).

Dans une interview dans le journal Le Progrès ( 05/08/2015), le représentant de l'association "La Fouillouse protégée", déclarait, à propos du projet d'usine TMB/Méthanisation voulue par les élu-es de droite comme de gauche, (comme EELV ou PCF), du SYDEMER de Saint-Etienne :  "....L'idée en soit est plutôt bonne, positive même....Nous ne sommes pas contre....".

Qu'en pense la FRAPNA 42 ?

Qu'en pense la FNE qui est .....contre le TMB/Méthanisation ????

En savoir plus sur : http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/blog/collectif-halte-usine-poubelles-vers-andrezieux-boutheon-loire/projet-d-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon-l-association-la-fouillouse-protegee-touche-t-elle-du-pognon-de-la-mairie-de-la-fouillouse.html

L'équipe de ZERO WASTE FRANCE met en place le plan de baisse des ordures ménagères (plan B'OM) à Noisy-le-Sec !

Le plan B'OM doit se mettre en place

dans toute la FRANCE pour lutter

contre le TMB Méthanisation !

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/montb-006.jpg?fx=r_500_666

Montb 006

Le succès d'un grand évènement comme ALTERNATIBA montre l'ampleur de la prise de conscience citoyenne sur la place de l'environnement dans notre quotidien.
 
Comme tant d'autres associations ou de citoyens, l'ARIVEM effectue tout au long de l'année des démarches constructives destinées à améliorer la situation actuelle sur la problématique des déchets :
 
- marchés responsables,
- mise en place de la collecte des biodéchets dans les cantines scolaires,
- opération ponctuelle de ramassage des déchets en entrée de ville,
- multiples actions d'informations citoyennes ainsi qu'auprès des élus.

etc...
 
Mais comme tant d'autres associations ou de citoyens, nous constatons qu'il n'y a pas de prise de relais de la part de nos décideurs et que nous gesticulons dans le vide.
 
Pire que ça, cette force d'inertie permet de maintenir l'infernal logiciel actuel du tout traitement/décharge.
 
On maintien des quantités très élevées d'ordures ménagères en mélange, il y a peu de tri et il est mal fait, et la collecte des biodéchets n'est toujours mise en place chez les gros producteurs.
 
Le nouveau projet qui est en réflexion sur le site de Romainville/Pantin/Bobigny/Noisy-le-Sec aboutira donc bien dans quelques années sur une autre usine de traitement des ordures ménagères puisqu'on ne veut pas mettre en place sur notre territoire une vrai gestion en amont, comme nous le préconisons pourtant depuis plus de 3 ans.
 
Ce n'est pas une fatalité et si nos décideurs le voulaient, ils pourraient mettre en place chez nous les solutions qui nous sortiraient de cette impasse.
 
Afin de les y inciter (avec votre aide), nous vous présenterons avec l'équipe de ZERO WASTE FRANCE le plan de baisse des ordures ménagères (plan B'OM) à mettre en place de toute urgence sur notre territoire, jeudi 8 octobre 2015 à 19H00, salle Charlie Chaplin, 34 rue Moissan à Noisy-le-Sec.
 
Pour les mêmes raisons et afin d'enrayer le logiciel du tout traitement/décharge au profit d'une vrai gestion des déchets en amont, VENEZ NOMBREUX à la grande manifestation du samedi 10 octobre 2015 à 14h30, départ sur le parvis de la Bibliothèque François Mitterrand.
 
Et si vous doutiez du maintien acharné du logiciel tout traitement/décharge, prenez connaissance des messages qui suivent :
 
Projet de TMB de Tarbes (65) 
 
Bon visionnage...
Le projet ZAC Ecoparc se situe tout autour du projet d'usine de TMB !
Cordialement,
 
Le Président de l'ADRISE
05 62 33 46 80
06 08 81 81 33
TMB de Salindres (30) (en fonctionnement) 
 

http://www.salindresvillepoubelles.com/index.php?option=com_content&task=view&id=935&Itemid=53

Il en est pour preuve la lecture des bilans des années 2013 et 2014 :

-   quantité de compost normé produit infime par rapport aux objectifs fixés

-   arrêt TOTAL de la production de compost pendant plus d'un an,

-   problème technique sur le matériel de tri mécanique....

- côté émission d'odeurs les résultats sont au delà des seuils permis, mais qu'à cela ne tienne on fait changer ceux-ci par Arrête Préfectoral.


Projet de TMB de Saint Etienne (42)

Lien de notre site avec la pétition (page d'accueil) : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/

Si vous pouviez relayer notre lutte contre le PTMB
Marc-Claude de PORTEBANE
Porte-parole du Collectif

 
Giga décharge de Claye-Souilly (77)
Bonjour Mesdames, Messieurs,
Pour information dernier article paru sur le blog ADENCA
cordialement
Mireille LOPEZ
ADENCA

En savoir plus sur : http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/blog/zad-halte-usine-a-poubelles-methanisation-vers-andrezieux-boutheon/l-equipe-de-zero-waste-france-met-en-place-le-plan-de-baisse-des-ordures-menageres-plan-b-om-a-noisy-le-sec.html

Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : le Collectif C.H.U.P.A s'invite au conseil municipal houleux d'Andrézieux-Bouthéon !

Séance houleuse au conseil municipal de jeudi dernier

Le maire d'Andrézieux-Bouthéon s'irrite de

la mobilisation naissante via la pétition de notre

Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" !

And cm1 001

Depuis que nous avions informé les membres de l'opposition au maire d'Andrézieux-Bouthéon et notamment la liste "Changeons de cap" dirigée par Jean-Marc Pangaud, l'information concernant le futur projet d'Usine à poubelles TMB/Méthanisation voulue par le SYDEMER de Saint-Etienne vers Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse et Roche-la-Molière, le débat commence tout juste à s'inviter sur la place publique grâce à notre collectif qui ne lâchera absolument rien quant à la qualité de l'information à diffuser aux élus et aux populations qui ne savent rien de ce qui se trame dans le dossier du futur traitement de nos ordures ménagères dans la plaine du Forez et dans l'ouest stéphanois.

Alors que nous avons déjà pris de nombreux contacts avec des élu-es des 204 communes concernées par le projet d'Usine à poubelles du SYDEMER, depuis que notre pétition commence à peser de plus en plus dans le débat de la gestion des déchets du département de la Loire grâce à la SEULE mobilisation de nos nombreux soutiens d'opposants et de riverains courageux au Tri-Mécano-Biologique/Méthanisation d'Andrézieux-Bouthéon, Bonson, La Fouillouse, Saint-Bonnet-les-Oules, Saint-Galmier, Saint-Just-saint-Rambert, Veauche, Veauchette, alors que nous ne sommes absolument pas SOUTENUS par la FRAPNA 42 dans ce dossier pourtant source de nombreuses inquiétudes environnementales ni par l'associaltion locale de La Fouillouse qui lui est inféodée au garde-à-vous, ni par Europe-Ecologie-Les-Verts (dont le 4 ° adjoint EELV de firminy a voté à 100 % pour l'implantation de cette Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse et Roche-la-Molière), nous nous sommes invités au dernier conseil municipal d'Andrézieux-Bouthéon, jeudi dernier, comme le relate La Tribune-Le Progrès dans son édition de ce dimanche.

Alors que les populations locales n'auraient rien su si notre Collectif ne s'était pas mobilisé pour faire entendre la voix du Peuple, alors que nous avions demandé un RDV, au président Eric Berlivet,.... encore sans réponse, nous avons lancé une pétition nationale qui commence par être connue de la France entière et des associations environnementales nationales parce que les expériences du TMB/Méthanisation soulèvent les populations locales dans toutes les zones concernées parce que les nuisances sont innombrables et que les riverains, les élu-es, les ouvriers des usines, les agriculteurs, les chefs d'entreprise ne veulent ni de leurs odeurs, ni de leurs surcoûts excessifs pour les finances publiques, ni les contribuables qui s'offusquent de ces dilapidations de l'argent public pour des études, des expertises, des contre-expertises qui ne mènet à rien !

Ainsi, jeudi dernier, Jean-Marc Pangaud, l'opposant au maire d'Andrézieux-Bouthéon a demandé des explications au maire d'Andrézieux-Bouthéon sur ce projet d'Usine à poubelles parce que les habitants de cette commune n'en savent rien... si ce n'est que par le truchement de notre site d'information et de notre pétition.

And cm1 002

Jean-Claude Schalk, le maire d'Andrézieux-Bouthéon, s'est dit "irrité" de la mobilisation naissante via une pétition lancée par notre collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire", traitant les électrices et les électeurs ainsi : "quelques illuminés s'agitent, réveillés par des gens bien intentionnés. Ceux-là, demain, on ne ramasse plus leurs ordures. On verra ce qu'ils peuvent en faire...".

Dans toute la France, c'est comme cela. Les porteurs de ce genre d'usines à poubelles décrébilisent les opposants de ces fiasco d'usines à poubelles, via les agents de la presse locale chargés de la désinformation ou de quelques associations dites de "défense de l'environnement" qui sont engluées par des complicités locales qu'il convient de dénoncer.

Nous attendons toujours la fameuse "Concertation" avec le grand public promise par les 34 élu-es sur le choix du/des site-s d'implantation promis par le SYDEMER. Pourquoi ne vient-elle pas ?

Le maire d'Andrézieux-Bouthéon n'a parlé que du coût financier de cette future "Usine à poubelles" qu'il estime entre "60 et 80 millions d'euros avec le risque d'augmenter la TEOM - taxe d'enlèvement des ordures ménagères - ", donc du volet économique. Mais il s'est bien gardé d'évoquer les nuisances potentielles, comme l'a également reconnu Jean-Marc Pangaud, que nous avons joint ce matin au téléphone.

Les nuisances du TMB/méthanisation commencent par inquièter sérieusement les maires des communes directement ou indirectement concernées qui, à l'image du maire de la commune voisine de Saint-Bonnet-les-Oules, Guy Françon, parle lui de "risque de pollution au méthane à côté d'une usine classée Seveso", s'indignant de la potentielle "provocation des risques en cascade" d'un tel projet.

Les "agitateurs" - qualifié ainsi par le maire d'Andrézieux-Bouthéon - à propos de notre Collectif viennent de dénoncer cette semaine le vote des élu-es PCF, FDG, EELV, Centristes, Droite en faveur du choix d'un des 3 sites retenus par le SYDEMER : Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse et Roche-la-Molière.

Depuis, le maire d'Andrézieux a reconnu publiquement avoir voté pour l'implantation de cette future "Usine à poubelles" sur sa commune.

Il reste encore à connaître les votes des 31 autres communes.

Notre collectif vous a dit que les maires PCF + EELV + FDG de Firminy et de La Ricamarie avaient voté à pour ces 3 zones potentielles.

La liste des élu-es vous sera communiquée dans les prochaines semaines par notre Collectif.

L'agitation risque donc de bien germer dans les autres communes de la Loire où les gens sont révolt-es du silence de leurs élu-es !

Marc-Claude de PORTEBANE
 

Ce week-end, collectif de jardin partagé à Greenpeace : Grand rassemblement Alternatiba à Paris !

Retrouvez-notre Collectif anti-Usine à Poubelles

place de la République à Paris !

A1

Alternatiba Paris organise le Village des Alternatives, un grand festival de solutions pour le climat les 26 et 27 septembre 2015, sur la Place de la République et aux alentours. C'est l'évènement citoyen sur le climat de l'année 2015 qui attend 50 000 personnes.

Le collectif de citoyens franciliens qui s'active depuis décembre 2013 pour mettre en valeur tous les porteurs d'alternatives qui luttent contre le dérèglement climatique sur son territoire s'inscrit dans la dynamique Alternatiba, née à Bayonne en octobre 2013 et qui a pris une ampleur incroyable en à peine deux ans.

Pendant deux jours, plus de 300 organisations, du collectif de jardin partagé à Greenpeace en passant par des organismes d'éducation populaire se regroupent pour que vous découvriez et puissiez vous approprier toutes les solutions qui existent déjà aujourd'hui et sont développées dans tous les domaines de la vie pour lutter contre le dérèglement climatique.

Le Village des alternatives se découpent en 14 quartiers thématiques : Le climat, le transport, l'habitat, l'agriculture et l'alimentation, la gestion des déchets, l'eau, l'économie, la culture, la santé, l'énergie, l'éducation, le numérique, la solidarité internationale, la démocratie.

Le programme


Samedi 26 septembre

Place de la République

10h-16h : Tables rondes sur le climat

Bourse du travail, 3 rue du Château d'eau

Tables rondes : voir programme ici

9h-10h : France Guillain, scientifique, grande navigatrice et écrivaine, qui présentera sa méthode du miam-Ô-fruits

10h-16h30 : Lancement d'Alternatiba Paris !

Place de la République

Les quatre premiers quartiers du Village viendront présenter toutes les solutions qui existent dans leur champ d'actions.
Retrouvez les programmes détaillés des quartiers Habitat, Climat, Agriculture et Alimentation, Culture et Médias.
Toujours plus de tables rondes, mais aussi des batucada, des spectacles d'arts de la rue, des animations et pleins d'autres surprises !

Sur la Scène Mur d'eau, un spectacle pour enfants et des concerts

  • 11h - 11h30 Le Monde Ouka - Sauvons le climat (Spectacle jeune public, 4-8 ans)
    Compagnie Les vagabonds - Les OUKA sont des créatures magiques qui habitent une planète voisine, où ils vivent en parfaite harmonie avec la nature et ses éléments.
  • 12h Chrysopée (Solo voix)
    Chanson française "métamorphique"
  • 12h30 HIRAHIRA (Chorale malgache)
    Groupe historique de chants patriotiques et révolutionnaires malgaches des années 70-80.
  • 13h Henri Walala (Folk malgache)
    Artiste de Madagascar avec cultures et arts très spécifiques !
  • 14h Guyom Touseul (Chanson impliquée, pas compliquée)
  • 15h Paris kinshasa express (Musique congolaise made in Paris)
    Vieux loups et nouvelle génération nous plongent dans le bassin congolais

16h30 : Arrivée du Tour Alternatiba

Place de la République

Ils raconteront leur épopée aux côtés d'invités de marque, comme Rajagopal et les Pacific Warrios pour clôturer leur grande aventure : 5 600km sur un vélo 4 places en France et en Europe pour le climat.

Rendez-vous à 15h, fontaine aux lions, Porte de Pantin avec vos vélos, vos rollers, vos trottinettes pour faire les 5 derniers km ensemble. Participez à la Climate Pride !

Tout les détails du Tour ici

18h-23h : Les grands concerts d'Alternatiba Paris

Place de la République

4 groupes de musique ont se partager la scène :
La soirée sera ouverte par la douce et sulfureuse IMANY.

Puis les rythmes festifs et les paroles engagées d'HK ET LES SALTIMBANKS retentiront sur la Place de la République

Quelques mois après la sortie de son nouvel album, JEHRO nous fera découvrir ses dernières créations !

Rappelez-vous !

De retour avec un nouvel album et en pleine tournée, SINSEMILIA s'arrêtera au Village des Alternatives pour clôturer la soirée du 26 et finir sur une note festive !


Dimanche 27 septembre

De la Place de la République au canal en passant par la Rue Beaurepaire et le Collège Louise Michel

10h-18h : Village des alternatives, toutes les solutions à portée de main

14 quartiers thématiques et plus de 360 organisations investissent la Place de la République et montrent les solutions qui existent déjà dans leur champ d'actions

Retrouvez les programmes détaillés des quartiers thématiques : Habitat, Climat, Agriculture et Alimentation, Culture et Médias, Transport et Mobilité, Numérique, Zéro déchet, Citoyenneté, Energie, Eau, Education, Migrations et solidarités mondiales, Economie, Santé et bien être.

Marché paysan, Cyclothèque, Repair Café, et visite d'un appartement aménagé pour un mode de vie écologique en ville (visite guidée - Inscrivez-vous à l'Accueil général - départs à 9h30, 11h, 12h30, 14h, 15h30, 17h)

Et des concerts sur la Scène Mur d'eau

  • 11h DGIZ (Slam, contrebasse, rap d'utilité publique)
    Poète du monde moderne, diseur urbain, rêveur du langage.
  • 12h15 The Roots engine (Reggae)
    Groupe parisien de reggae roots teinté de jazz et de soul.
  • 13h20 Jono Heyes (World music - NZ)
    Un mélange de duende du flamenco, de syncope rythmique de l'Afrique de l'Ouest, de profondeur modale de l'Afrique du Nord et de groove subtile de l'Amérique du Sud.
  • 14h20 Talike Gellé (Folk malgache)
    Un jeu sur la diversité des langues et une fusion des rythmes de son pays avec les rythmes d'ailleurs.
  • 15h30 Loca Tangata (Folk, world, chanson)
    La folie douce du voyageur à la marge des normes et des sentiers battus. Tāngata en langue māori c'est le peuple, la communauté ou simplement les gens.
  • 17h Tournée générale (Chanson)
    La contrebasse imprime le rythme, l'accordéon enivre et dresse les poils, et le chanteur donne tout à son public.

Et de folles animations dans la rue Beau repère

Marché des biffins, Cyclothèque, Défions les saisons (discussion et lecture de textes), Courses d'ORNI (Objets roulants non identifiés), Bruitparif, Les petits débrouillards, Van de sérigraphie des Futurs souhaitables

  • 13h et 16h15 : Les crieuses publiques
  • 14h : Déambulation du phare de La divagante
  • 14h30 : Théâtre de rue : Ce qui m'est dû
  • 15h30 : Parade ORNI et Batucada
  • 17h00 : Fanfare Les lapins superstars

12h-14h : Banquet des 5 000

Vous pourrez manger à prix libre et en musique au grand Banquet des 5 000, une grande Disco Soupe conviviale.

18h30-19h : Le mouvement Alternatiba prendra la parole

19h-21h : Grand bal populaire

avec le PETIT BAL DE POCHE

On finit dans une ambiance de fête pour aller ensemble et avec le sourire vers une société plus soutenable !

https://alternatiba.eu/idf

Régionales 2015 : la candidate-sénatrice PCF/FDG Cécile CUKIERMAN s'acoquine avec l'UMP dans un groupuscule opposé aux déchets de Roche-la-Molière !

Le Collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon"

dénonce le copinage de la sénatrice Cécile CUKIERMAN

(tête de liste PCF Régionales 2015 Auvergne/Rhône-Alpes)

avec l'ex-candidate UMP de Roche-la-Molière !

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku-029.jpg?fx=r_550_895

Cuku 029

Alors que la guerre fait rage sous fond de tensions et de divisions entre le Parti de gauche, les Verts et le PCF de la grande région Auvergne/Rhône-Alpes, tout cela parce que des élu-es communistes refusent de signer la charte éthique du « Rassemblement » qui interdit le cumul du mandat de conseiller régional avec un mandat parlementaire, alors que la liste PCF (dominée par des intérêts petit-bourgeois de cumul des mandats personnels) risque de subir une belle claque en faisant le mauvaix choix de se présenter seule et de ne pas atteindre la barre des 5% des suffrages exprimés pour pouvoir fusionner au second tour avec le PS, comme prévoit également de le faire le rassemblement mené par EELV, une dernière nouvelle à vous donner la nausée vient en rajouter une nouvelle couche sur la drôle de politique menée par la sénatrice PCF de la Loire Cécile CUKIERMAN....dans la Loire précisément !

Quel intérêt pour les travailleurs d'être représenté-es aux instances régionales de la région Auvergne/Rhône-Alpes par des candidat-es "communistes" qui ne veulent pas aller dans le sens de la collectivité mais dans celui de leur propre intérêt en cumulant des mandats électoraux  en ne respectant pas cette fameuse charte de bon sens et de non-cumul des mandats ?

Comme le relève fort justement Rue 89 Lyon, "Cette « charte » revenait à priver Cécile Cukierman et André Chassaigne (respectivement chef de file et porte-parole du PCF) d’une place éligible puisqu’ils sont déjà parlementaires" !!!!

Le dernier "coup de poignard" dans le dos des travailleurs que vient de faire Cécile CUKIERMAN s'est réalisé cette semaine, sur Facebook, en rejoignant un groupe hétéroclite composé de "revanchards", de ceux ou celles qui sont et seront les ennemis irréductibles de la cause communiste mondiale et surtout nationale, de ceux ou celles qui ne cessent de "flinguer" le gouvernement de François HOLLANDE ou qui n'ont eu de cesse de critiquer les gestions communales de gauche, notamment celle de Roche-la-Molière...en 2013, quand elle était dirigée de 2003 à 2014 par la camarade PS, Marie-Hélène SAUZEA (1er adjoint : Olivier BROUILLOUX Finances - grands projets développement urbain ; 2ème adjoint : Charles CHAREYRE Personnel - service à la population ; 3ème adjoint : Serge FERNANDEZ Culture ; 4ème adjointe : Annie PASTEL Communication ; 5ème adjointe : Odette BLANCHARD Affaires sociales - CCAS - Personnes agées - petite enfance ; 6ème adjointe : Carla CHAMBON Affaires scolaires ; 7ème adjoint : Jean-Claude MEUNIER Voirie - Urbanisme ; 8ème adjoint : Philippe KOSINSKI Sport ; 9ème adjointe : Michèle FONTBONNE Cadre de vie - Développement durable...) !

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-006.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 006

En effet, mardi dernier, Cécile CUKIERMAN (ajoutée par Ivan CHATEL) a rejoint sur Facebook le groupuscule "STOP aux déchets à Roche-la-Molière" fondé par Olivier BROUILLOUX, le chef de file de l'opposition municipale au maire Eric BERLIVET qui est également président du SYDEMER de Saint-Etienne, cette structure qui veut installer une Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon mais aussi à Roche-la-Molière, comme le dénonce amplement depuis plusieurs mois le Collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon".

Cette association dite "STOP aux déchets à Roche" n'existe pas, comme nous l'a confirmé ce matin le bureau des Associations de la préfecture de la Loire. La camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN et les quelques JC 42 adhèrent donc à un groupe virtuel qui n'existe que sur une entreprise capitaliste comme Facebook mais qui n'est pas enregistré à la préfecture ? MDR !

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-002.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 002

Cela ne semblent pas déranger la camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN et les quelques JC 42 de se retrouver dans ce groupe de la planète Facebook.... avec Annie CLEMENT, l'ex-candidate malheureuse UMP (dont le parti n'a jamais cessé de cracher son venin sur la classe ouvrière, à l'image de l'infâme WAUQUIEZ qui jetait les classes moyennes contre les classes pauvres), aux élections municipales 2014, aux départementales de mars 2015 ???

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-008.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 008

Au 1er tour des municipales 2014, la liste UMP d'Annie CLEMENT avait fait un score médiocre de 17, 34 % face aux listes d'Union de la gauche d'Olivier BROUILLOUX (45,17 %) et UDI d'Eric BERLIVET (37,47 %).

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku2-003.jpg?fx=r_750_148

Cuku2 003

Au second tour, la candidate UMP n'ayant pas donné de consigne de vote particulière (affirmant ne pas être propriétaire de ses voix), c'est la liste BERLIVET qui l'emportait avec 51, 78 %. Les réserves de voix de l'UMP ayant sans doute avantagé l'un des deux prétendants au 2° tour, (comme le constatait le site l'Internaute), donc la liste UDI.

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-005.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 005

La camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN et les quelques JC 42 trouvent donc normal de s'acoquiner avec Annie CLEMENT qui déclarait le 19 juillet dernier sur sa page Facebook... à propos de Gaël PERDRIAU, (le maire et président de Saint-Etienne Métropole que les militants de base du PCF détestent) : "Si le charismatique et compétent maire de Saint Etienne, Gael PERDRIAU prend les choses en main dans les "quartiers" de roche la Moliere, nous ne pouvons que nous en féliciter !!" ???

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-001.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 001

Cela ne semblent pas déranger la camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN et les quelques JC 42 de faire front commun avec la droitière Annie CLEMENT qui partageait le 19 mars dernier, la photo du Collectif citoyen et apolitique "1=1" qui dénonce les cumuls des mandats "Ils représentent leur propre intérêt, pas le vôtre, NON AU CUMUL" ! LOL

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-004.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 004

Cela ne semblent pas déranger la camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN et les quelques JC 42 de marcher main dans la main avec Annie CLEMENT qui partage sur Facebook les opinions du site "l'Opinion" qui taxait - 20/07/2015 - le camarade Roger MEI de la sorte : "Roger Meï, le dinosaure "coco" garde Gardanne" ???

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-014.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 014

Cela ne semblent pas déranger la camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN et les quelques JC 42 de se retrouver dans un groupe où une ex-élue de la droite partage l'opinion de "Nous Citoyens Auvergne" qui donne le beau rôle au patronat qui ne cesse de grignoter les acquis sociaux des camarades ouvriers, salariés qui triment dans les usines ou qui "matraque" nos camarades de la CGT à longueur de journées de très dur labeur ?

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-012.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 012

La lutte contre le projet d'Usine à poubelles via le TMB-Méthanisation voulu par les élu-es du SYDEMER (dont l'écolo 4° adjoint au maire communiste de Firminy ou le maire communiste de Rive-de-Gier...) passe-t-elle par un rassemblement d'individus qui s'opposent, avant tout, à la classe ouvrière ?

Cela ne semblent pas déranger la camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN ni les quelques JC 42 de la Loire alors, que mardi soir à 18h30, à la cellule du PCF de Saint-Etienne, les camarades présents - dont notre Collectif Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon - souhaitaient amplifier la démarche des "1 000 Rencontres" dans le cadre d'une "Rentrée offensive" en "lançant la campagne de Cécile", tandis que dans les questions posées au staf' de la la camarade Cécile, le glas était sonné contre les Verts qui "sont enfermés dans l'environnement" et qui "mettent la nature avant l'humain" !

Quelle est la position de Cécile CUKIERMAN sur certains de ces 34 élus qui composent le SYDEMER :

- Pourquoi le maire de La Ricamarie, Marc FAURE, (liste Front de Gauche), a-t-il voté la délibération du SYDEMER retenant les 3 sites suivants : ZA l'Orme les Sources, la ZAIN Opéra parc international et Borde matin ?

- Pourquoi le maire de Firminy, Marc PETIT, (liste Union de la Gauche - PCF - PS - Front de Gauche- PRG - EELV) - représenté à cette séance par l'élu EELV de Firminy Raphaël BROUALLIER), a-t-il voté la délibération du SYDEMER retenant les 3 sites suivants : ZA l'Orme les Sources, la ZAIN Opéra parc international et Borde matin ?

La candidate Cécile CUKIERMAN va-t-elle se désolidariser de ses camarades de gauche de la Ricamarie et de Firminy et les autres élus de gauche qui ont voté à l'unanimité pour le choix des 3 sites retenus pour y installer la future Usine à poubelles de sud de la Loire ?

Le groupe virtuel de Facebook "Stop aux déchets à Roche" qui passe sous silence notre Collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" et notre pétition qui commence déjà à représenter plusieurs milliers d'opposants à ce projet d'Usine à poubelles ne dit pas tout aux rouchons quand il déclare sur le site Agora 42 :  "Tout un chacun a compris depuis un certain temps, que si Monsieur Eric Berlivet a été nommé vice-président en charge des déchets par l’assemblée métropolitaine, ce n’est pas pour ses compétences totalement inconnues au lendemain des dernières élections municipales (2014) mais bel et bien parce qu’il représentait, pour Monsieur Gaël Perdriau – président de SEM- l’occasion rêvée de « caser » une usine de traitement de déchets sur une commune habituée depuis 40 ans à récolter la « merde » des autres. Ainsi, on ne peut qu’encourager cette initiative et inviter les habitants des communes de la vallée de l’ondaine et de l’ouest stéphanois à soutenir en masse cette légitime rébellion....".

Pour l'instant, le début de la "rebellion" revient à notre Collectif opposé au TMB via la méthanisation.

D'ores et déjà, en tant que porte-parole du Collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon", j'appelle nos ami-es à faire barrage aux prochaines élections régionales 2015 dans la région Auvergne/Rhône-Alpes à la liste conduite par la camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN qui ne nous soutient absolument pas mais qui préfère intégrer un groupe qui ne dit pas TOUTE la vérité aux habitants de l'Ouest stéphanois !

Ce n'est pas normal qu'une candidate postulante, de surcroît communiste, partage son intégration à un groupe d'opposants à une usine à poubelles qui rassemble des éléments de cette droite que nous avons largement combattus et ce, individuellement en faisant élire François Hollande à la dernière élection présidentielle.

Notre Collectif continuera à dénoncer le projet TMB du SYDEMER où que ce soit sur le département de la Loire, mais n'hésitera à porter à la connaissance de ses militants, sympathisants, amis, potes, camarades... l'hypocrisie qui tendrait à faire croire aux habitants de la Loire que le SYDEMER, ce n'est qu'Eric BERLIVET et non pas un ensemble de 34 élu-es dont... des communistes, des élus de gauche comme de droite qui votent d'une seule main la plupart des décisions de BERLIVET Eric !

La rupture de notre Collectif avec le "PCF 42" de Cécile CUKIERMAN est donc totale tant qu'ils ne dénonceront pas publiquement les VOTES des élu-es de gauche lors des séances du SYDEMER !

Notre Collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" restera DONC majoritairement apolitique, mais de sensibilité de gauche tout de même !

Nous ne voulons pas de cette "gauche" qui vote contre le Peuple pour un projet d'Usine à poubelles via le TMB:Méthanisation rejeté par la majorité des populations locales en France mais aussi en Europe !

Marc-Claude de PORTEBANE


En savoir plus sur http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/blog/collectif-halte-usine-poubelles-vers-andrezieux-boutheon-loire/campagne-des-regionales-2015-la-candidate-senatrice-pcf-fdg-cecile-cukierman-s-allie-avec-l-ump-dans-l-affaire-des-dechets-a-roche-la-moliere.html#IusqyCKOi2bV65OB.99