Créer un site internet

Usine TMB-Méthanisation

Mauvaises nouvelles pour SYDEMER : le tribunal administratif de Pau annule l'Usine TMB Méthanisation de Bordères-sur-l'Echez (65, Tarbes) !

Le jugement du 15/12/2015 est une grande victoire

pour tous les opposants aux Usines à poubelles

TMB/Méthanisation de toute la France !

Le tribunal administratif de Pau vient d'annuler l'arrêté préfectoral du 03/10/2014 autorisant le SYDEMER local (Syndicat mixte de traitement des déchets des Hautes-Pyrénées) à exploiter une unité de valorisation de déchets non dangereux sur le territoire de Bordères-sur-l'Echez.

L'Etat a été condamné à verser à une personne physique et à une personne morale 500 € au titre de l'article L. 761-1 du code de justice administrative.

Le projet présenté par le groupement d'entreprises représenté par Vinci Environnement tombe donc à l'eau.

La requête était présentée le 03/12/2014 par nos camarades - avec qui nous sommes en étroite relation - de l'association de défense des riverains des stations d'épuration et installation de traitement des déchets représentée par son président qui demandait au T.A d'annuler l'arrêté préfectoral par lequel le préfet des Hautes-Pyrénées autorisait le Syndicat mixte de traitement des déchets des Hautes-Pyrénées à exploiter une unité de valorisation de déchets non dangereux sur le territoire de la commune de Bordères-sur-L'Echez.

A noter que ce jugement a été rendu possible grâce à la ténacité des militants de cette petite association et non pas par les associations dites "officielles" qui sont soutenues par la FNE qui, nous le savons tous, mangent dans la gamelle des petits barons locaux et sur lesquelles nous ne devons avoir aucune confiance.

En aucun cas, notre Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" ne s'appuiera sur la FRAPNA 42. Au contraire, nous les combattrons si cela est nécessaire.

Cet été, les déclarations malheureuses du président de la petite association vers Andrézieux-Bouthéon "La Fouilouse protégée" (qui est adhérente à la FRAPNA 42, laquelle est affidée à la FNE) qui a osé dire à propos de ce projet infâme d'Usine à poubelles TMB/Méthanisation porté par le SYDEMER de Saint-Etienne : "L'idée en soit est plutôt bonne, positive même..... Nous ne sommes pas contre..... - Source : Le Progrès du 05/08/2015 - ", n'est que le reflet de la simple réalité de quels peuvent être nos rapports avec ce genre d'associations qui font des déclarations qui vont dans le sens des promoteurs de ces usines à poubelles TMB/Méthanisation.... via la complicité de la presse locale ! 

La présence cet automne du stand de la FRAPNA 42 aux côtes de la Communauté de communes du Pays de Saint-Galmier lors de la 8° Fête des plantes à la roseraie de Saint-Galmier n'a été que la goutte qui a fait déborder le vase.

En effet, une vive altercation s'est produite entre le personnel administratif de la communauté de communes de Saint-Galmier et notre Collectif à propos des trop nombreux inconvénients de ces usines à poubelles TMB/Méthanisation mais aussi de l'utilisation néfaste du compost issu de nos poubelles qui sera de très mauvaise qualité.

Les bénévoles de la FRAPNA ne sont pas venus nous épauler. Ils nous ont laisser seuls avec les représentants de cette communauté de communes qui est adhérente du SYDEMER.

Semblables comportements ont été dénoncés à Tarbes par nos camarades (Association de défense des riverains des stations d'épuration et l'Alliance écologique indépendante) contre ces associations membres de la FNE en qui nous ne devons avoir aucune confiance pour gagner nos procès.

D'ores et déjà, à l'image de ce qui s'est passé au tribunal administratif de Pau, nous sommes prêts à déposer recours sur recours.

Nos sympathisant-es et militant-es - tiers personnes physiques - monteront SEUL-ES à la barre du tribunal administratif pour contester les décisions prises au titre des ICPE, compte-tenu des inconvénients et des dangers que représentent de telles installations TMB/Méthanisation pour les populations locales et riveraines vers Andrézieux-Bouthéon.

Le Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" a réalisé un immense travail salué par toutes et tous en cette année 2015,

Nouvelles du Front : tractages marché de noël La Fouillouse, RDV maire d'Andrézieux-Bouthéon

Tractages et plus de 20 signatures ont été récoltées 

au marché de noël de La Fouillouse le week-end dernier :

Schalk 038

Les visiteurs du marché de noël de La Fouillouse nous ont apporté leur soutien à notre combat contre l'implantation d'une future Usine à poubelles vers La Fouillouse/Andrézieux-Bouthéon en signant notre pétition et en lisant attentivement nos tracts. Plus de 20 signatures ont été récoltées pour notre pétition.

Pet la fouillouse 001

Le 21/12/2015, nous avions RDV avec Jean-Claude SCHALK, le maire d'Andrézieux-Bouthéon, en mairie.

Nous avons fait, en bonne intelligence, un large tour d'horizon sur les dangers de cette Usine à poubelles TMB/Méthanisation vers Andrézieux-Bouthéon et de la très mauvaise qualité des composts issus de ces usines en France à l'image de ce qui se passe vers Valence avec le SYTRAD.

Nous avons appris qu'aucune entreprise de la région d'Andrézieux-Bouthéon n'était preneur du biogaz et encore moins du CSR.

Le maire d'Andrézieux-Bouthéon a également pris connaissance de la lettre que nous avons reçu de Ségolène Royal, la ministre de l'Environnement.

On ne lâchera rien !

 

Compost Infect + Odeurs infernales = élus en colère à St-Barthélémy-de-Vals (Drôme) : la même révolte vers Andrézieux-Bouthéon ?

A Saint-Barthelémy-de-Vals les habitants n'en peuvent plus :

le conseil municipal a pris un arrêté pour dire STOP

aux odeurs infernales et à l'épandage du "compost"

immonde sur tout le territoire de la commune :

Nous ne voulons pas de ce genre d'odeurs

ni de ce compost infâme vers Andrézieux-Bouthéon !

St barth arrete 2

L'écoeurement est général à Saint-Barthelémy-de-Vals dans la Drôme où est implanté l'Usine à poubelles locale : le CVO de Saint-Barthelémy-de-Vals géré par le SYTRAD.

Le 19/11/2015, Pierre MONTAGNE, le maire et le conseil municipal de Saint-Barthelémy-de-Vals ont pris un arrêté municipal en modifiant celui du 10/03/2015 qui avait donné toute confiance aux agriculteurs.

En effet, lors de la séance du conseil en date du 02/03/2015, à la demande de certains agriculteurs, le maire avait proposé d’abroger l’interdiction d’épandage du compost produit par le centre de valorisation des ordures ménagères de Saint-Barthélemy-de-Vals.

Il informait les habitants que Saint Barthélemy de Vals interdisait son utilisation sur l’ensemble de son territoire alors que toutes les communes des alentours l’autorisait. Dans ces conditions, le maire estimait qu’il était délicat de maintenir cette position même s’il était conscient que la préoccupation centrale reste la qualité du compost.

Sur ce point, il rappelait que ce compost semblait respecter les normes en vigueur. La qualité du produit s'étant nettement améliorée depuis le début de sa mise en production. Il précisait que s’il était décidé de prendre un nouvel arrêté, il serait nécessaire de fixer des conditions d’épandage strictes afin de limiter au maximum les nuisances olfactives.

Le maire soulignait également que l’utilisation de ce compost semblait être une solution avantageuse financièrement pour ses agriculteurs.

C'est ainsi que chaque élu a pris la parole pour donner son avis sur le sujet. Ludwig MONTAGNE faisait remarquer que la chambre d’agriculture ne se prononçait plus sur la qualité du produit. Maryse MONTALON proposait de faire un courrier pour leur demander de se positionner clairement. Plusieurs conseillers restaient prudents et souhaitaient également un avis de la chambre consulaire avant de prendre une décision. Delphine JUNIQUE estimait que la composition de ce compost n’est pas mauvaise et serait prête à l’utiliser sur ses sols en tant qu’agricultrice. Bernard ROYET, quant à lui, ne voyait pas d’inconvénient non plus à autoriser cet épandage. Le maintien de l’interdiction devant aller à l’encontre de l’intérêt de nos agriculteurs. C’était également également l’avis d’Yvan ROZIER. Jean-Claude MANGANO et Noël GREVE y étaient également favorables.

Le maire donnait aussi la parole aux agriculteurs présents dans la salle. Les avis étant très partagés, le maire proposait de revoir la Chambre d’Agriculture afin de rendre une réponse très rapide aux agriculteurs.

Après avoir reçu toutes les promesses adéquates, c'est ainsi que fut pondu par le maire l'arrêté d'autorisation d'épandage du compost issu du CVO de Saint-Barthelémy-de-Vals, le 10/03/2015.

PATATRAS ! La séance du 09/10/2015 fut houleuse !!! NOUVELLE INTERDICTION D'EPANDAGE DU COMPOST à SAINT-BARTHELEMY-DE-VALS !!!! OBLIGATION DE BACHER LES CAMIONS CHARGES DE COMPOST AFIN D'EVITER LA PROPAGATION DES ODEURS INSOUTENABLES POUR LES RIVERAINS !!!!

En effet, le Maire faisait part à l’assemblée qu’un courrier avait été envoyé aux agriculteurs concernant l’épandage du compost.

Cette lettre avait pour objet le rappel des règles fixées par l'arrêté autorisant l'épandage du compost issu du centre de valorisation des déchets ménagers géré par le Sytrad.

Il a été rappelé aux agriculteurs qu’ils ne respectaient pas l'arrêté notamment sur les points suivants :

- Pas d’indication sur les lieux et jours où le compost estépandu,

- Le compost n'est pas enfoui dans les 24h suivant son épandage,

- Le compost ne doit pas être laisséà l'air libre pendant plusieurs jours à proximité des habitations,

- Le transport du compost est fait dans des conditions anormales car les chargements sont trop importants et occasionnent des déversements sur la chaussée, provoquant des nuisances d'odeurs et de saleté sur les lieux de votre passage.

C'est ainsi que le 19/11/2015, après les très nombreuses plaintes enregistrées en mairie depuis 2 semaines quant aux odeurs infernales générées par l'épandage du compost issu du CVO et le non-respect des dispositions de l'arrêté N° 47/2015 par les agriculteurs de la commune et ce, malgré la lettre de rappel envoyée le 22/09/2015, le maire tapa du poing sur la table en prenant un arrêté le 19/11/2015 cisant à interdire de NOUVEAU l'épandage du compost sur le territoire de la commune de Saint-Barthelémy-de-Vals, notamment dans le quartier Combe Jacquet, et ce, jusqu'à nouvel ordre  !

L'article 2 de l'arrêté du 19/11/2015 stipule, quant à lui, que "Les camions et remorques transportant le compost issu du centre de valorisation des déchets de Saint-Barthélemy-de-Vals devront être obligatoirement bâchés afin d'éviter la propagation des odeurs insoutenables pour les riverains".

Voilà ce qui nous attend dans la région d'Andrézieux-Bouthéon si jamais le projet d'Usine à Poubelles TMB/Méthanisation voyait le jour avvec l'approbation des élu-es du SYDEMER de Saint-Etienne !

Nous vous demandons de soutenir notre Collectif "Halte à l'Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" pour que nous puissions sensibiliser les élu-es et Jean-Claude SCHALK, le maire d'Andrézieux-Bouthéon qui doivent s'attendre à de telles catastrophes pour TOUS les habitants de la région : Andrézieux-Bouthéon, Bonson, La Fouillouse, Saint-Bonnet-les-Oules, Saint-Galmier, Saint-Just-Saint-Rambert, Veauche, Veauchette .....etc, qui seront directement impactés par odeurs insoutenables et épandage de compost de très mauvaise qualité dont les promoteurs ne cessent sans arrêt de nous vanter les "qualités" pestilentielles.... rejetées de façon catégorique par les élu-es et les riverains des régions concernées.

C'est ainsi que le porte-parole du Collectif "Halte à l'Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon", Marc-Claude de PORTEBANE a décider de créer un nouveau rassemblement de citoyens opposés au compost issu du TMB/Méthanisation, cette fois vers Saint-Barthelémy-de-Vals dans la Drôme : le Collectif "STOP Epandage Compost Saint-Barthelémy-de-Vals" (S.E.C.S.).

Le collectif S.E.C.S de la région de Valence viendra donc en renfort vers Andrézieux-Bouthéon au collectif C.H.U.P.A.

Nous espérons obtenir le soutien national de toutes les associations existantes en France mais aussi dans les D.O.M et le T.O.M pour combattre cette verrue : le TMB/Méthanisation qui n'est que ruine financière de nos collectivités !

Le Père Noël nous apporte une nouvelle vague de 40 signatures aux marchés de Noël de Bonson et de Veauche !

Plus de 40 signatures ont été récoltées pour notre pétition

"Halte projet Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon"

aux marchés de Noël de Bonson et de Veauche !

Notre pétition :

http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Mdn 4 001Nous restons mobilisé-es via notre pétition contre le projet d'Usine à poubelles TMB/Méthanisation vers Andrézieux-Bouthéon.

Mdn1 001Nos cellules se mettent en place dans chaque village autour d'Andrézieux-Bouthéon.

Mdn2 001Les noms des responsables chargés des opérations de tractage vous seront communiqués au premier trimestre 2016.

Mdn3 001 2 jpg 3Merci à toutes et à tous et notamment à Monique SANCHEZ de Saint-Bonnet-les-Oules qui fait un travail hyper sympa dans les associations de la région de Saint-Galmier et à nos camarades "Chantal" d'Andrézieux-Bouthéon et "Marco" de Veauche, nos responsables "tractage" dans les usines de la région d'Andrézieux-Bouthéon pour leur opiniâtreté.

Merci à nos ami-es commerçants-forains des marchés de Veauche qui vous font signer notre pétition semaine après semaine.

Continuons notre lutte.

"Zéro Usine à poubelles" vers Andrézieux-Bouthéon mais "Zéro déchets" dans la Loire.

Marc-Claude de PORTEBANE

Sélections Euro 2016 : le nouveau stade d’Andrézieux-Bouthéon trop proche projet future Usine à Poubelles ?

Le projet de la future "Usine à poubelles"

TMB/Méthanisation du SYDEMER vers

Andrézieux-Bouthéon viendra-t-il contrarier

les instances de l'UEFA pour l'Euro 2016 ?

K1 72

Le nouveau stade, d'une capacité de 5000 places, a été retenu par les instances de l’UEFA pour être mis à la disposition des équipes nationales qui souhaiteraient en profiter lors de l’Euro 2016 !!!

A suivre

TATOU JUSTE : le Collectif contre le projet d'Usine à poubelle vers Saint-Etienne voit juste !

Plus de 2 500 tracts ont été distribués par le

Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon"

en ces mauvais temps de COP21 à Saint-Etienne !

Tatoujuste 019

PETITION :

http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Alors que l'hypocrisie collective s'empare de la COP21, les militant-es du Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" ont massivement distribué leurs tracts contre le projet d'implantation d'une usine TMB/Méthanisation, au nord de Saint-Etienne, vers Andrézieux-Bouthéon, près des habitations de La Fouillouse, de Saint-Bonnet-les-Oules, de Saint-Galmier ou de Saint-Just-Saint-Rambert, de Veauche ou même de Veauchette.

Tatoujuste 034

Les tracts du collectif C.H.U.P.A présents sur 80 % des tables

Tatoujuste 035

des exposants ont reçu un excellent accueil !

La 10° édition du salon "TATOU JUSTE" était sponsorisée par Saint-Etienne Métropole (SEM), la ville de Saint-Etienne, le CRESS (Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire en Rhône-Alpes), la très catho radio RCF, la région Rhône-Alpes, le Département de la Loire, Rencontres solidaire, Radio Ondaine et la voix sans supposé maître : Radio Dio.

Tatoujuste 033Plus de 20 militant-es du Collectif anti Usine à poubelles ont, au travers de leur "éco-geste", sensibilisé l'opinion publique sur le projet du SYDEMER de construire la plus vaste usine à poubelles TMB/Méthanisation vers Andrézieux-Bouthéon au Nord de Saint-Etienne.

Tatoujuste 030

Présent sur le stand de Greenpeace, le Collectif C.H.U.P.A a tenu a rappeler les dangers inhérents au projet de la future usine (Tri Mécano-Biologique) à poubelles qui attend les populations riveraines d'Andrézieux-Bouthéon :

- Odeurs insoutenables constatées dans toute la France,

- Risque d'accident grave type AZF

- Dégradation des conditions de vie, de travail, de commerce

- Perte de valeur des biens immobiliers...

Tatoujuste 017

Le projet du SYDEMER est déjà périmé comme en témoigne les échecs des territoires ayant choisi ce système à l'image du SYTRAD vers Valence où le compost de mauvaise qualité a été refusé par les agriculteurs, où l'explosion des coûts n'a cessé de se dégrader pour les contribuables, où la déresponsabilisation du citoyen a été mise en exergue pour ne plus l'inciter à trier ses déchets.

Tatoujuste 027

Le Collectif C.H.U.P.A propose :

  • Le compostage individuel et collectif de la fraction fermentescible des OM comme préconisé par l’ADEME et France Nature Environnement pour produire un compost de qualité
  • La redevance incitative pour réduire les quantités de déchets à traiter et permettre des économies pour les citoyens responsables.

#JesuisantiTMB. USINE à POUBELLES Loire : Notre projet de ZAD (ZONE A DEFENDRE) à l'étude vers Andrézieux-Bouthéon.

A4 2---- Recherchons bénévoles révoltés : ingénieurs spécialisés TMB/Méthanisation, conseillers en communication, conseillers techniciens logistique, lieux de stockage logistique région de Saint-Etienne, conseillers stratégie révolutionnaire ZAD, conseillers prévention des risques, tous volontaires et militants ATTENTION non-violents...

A6
MAIL chiffré : collectifhalte-usinepoubellesydemer@laposte.net


PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/Collectif-Halte-Usine-Poubelles-vers-Andr%C3%A9zieux-Bouth%C3%A9on-Loire-CHUPA-846647175450308/?ref=bookmarks

PETITION Internet : http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

PETITION Papier : idem qu'internet

Projet d'Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : les PRECONISATIONS du Collectif C.H.U.P.A

VOICI CE QUE NOUS PRECONISONS :

NON A UNE USINE A POUBELLES

VERS ANDREZIEUX-BOUTHEON !

Agissons tant qu’il en est encore temps : les élus doivent entendre la population !

Exigeons la concertation promise par le SYDEMER sur le/les site-s d’implantation !

NOUS, HABITANTS ET SALARIES

DU SECTEUR D’ANDREZIEUX, REFUSONS :

 

  • LES ODEURS INSOUTENABLES constatées dans toute la France dans les unités de tri-compostage d’ordures ménagères.
  • LE RISQUE D'ACCIDENT GRAVE TYPE AZF, la maîtrise du biogaz étant imparfaite dans les méthaniseurs à déchets.
  • LA DEGRADATION DE NOS CONDITIONS DE VIE, DE TRAVAIL, DE COMMERCE, autour des usines à poubelles.
  • LA PERTE DE VALEUR DE NOS BIENS, appartements, maisons, commerces, locaux d'entreprise.

 

CE PROJET EST DEJA PERIME comme en témoignent les échecs des territoires ayant choisi ce système (cf. le SYTRAD à Valence) :

  • Compost de mauvaise qualité refusé par les agriculteurs
  • Explosion des coûts pour le contribuable
  • Déresponsabilisation du citoyen qui n’est plus incité à trier

Farc ep 040

 

NOUS PROPOSONS :

  • Le compostage individuel et collectif de la fraction fermentescible des OM comme préconisé par l’ADEME et France Nature Environnement pour produire un compost de qualité
  • La redevance incitative pour réduire les quantités de déchets à traiter et permettre des économies pour les citoyens responsables

 

DEJA PLUS DE 7 000 SIGNATURES POUR NOTRE PETITION

(Internet + Version papier chez vos artisans/commerçants)

TOUS ENSEMBLE CONTRE LE PROJET

DE TRI-COMPOSTAGE / METHANISATION !

REJOIGNEZ Le COLLECTIF

« HALTE A L’USINE A POUBELLES VERS ANDREZIEUX-BOUTHEON »

ZI – Avenue Fourneyron 42160 Andrézieux-Bouthéon

Mail : collectifhalte-usinepoubellesydemer@laposte.net

SITE : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/

HALTE USINE à POUBELLES vers ANDREZIEUX-BOUTHEON : le Collectif C.H.U.P. A alerte la ministre de l'Ecologie Ségolène ROYAL

NOUS AVONS ALERTE la MINISTRE de l'ECOLOGIE Mme SEGOLENE ROYAL sur le PROJET D'USINE à POUBELLES TMB/METHANISATION vers ANDREZIEUX-BOUTHEON voulu par les ELU-ES du FOREZ-SUD composant le SYDEMER de SAINT-ETIENNE (Loire) :
 
Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie           
A l’attention de Mme la ministre, Ségolène Royal
Le 28/10/2015

Mme la Ministre,

Nous sommes un collectif qui regroupe les habitants du Forez-sud opposés au projet de tri mécano-biologique (TMB) des ordures ménagères en vue d’une valorisation agricole porté par le SYDEMER de Saint-Etienne (Loire). En effet, contre l'avis des associations de défense de l'environnement, les élus du Stéphanois et du Montbrisonnais ont rejeté la solution de collecte séparée des biodéchets au profit d'une filière basée sur un TMB totalement dépassé et rejeté par l’article 70 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Nous dénonçons ce choix et préconisons un dispositif de tri à la source des biodéchets performant, seul à même de produire un compost de qualité, associé à une production de CSR (combustible solide de récupération) pour une valorisation énergétique des déchets non fermentescibles.

Notre pétition internet et papier, lancée fin août 2015, réunit déjà plus de 7 000 signatures, ce qui est considéré comme un nombre déjà très important par nos camarades de l’association ARIVEM Méthanisation.

Nous souhaiterions connaître votre position sur ce projet et vous appelons à adresser une mise en demeure au président du SYDEMER, comme vous venez à juste titre de le faire contre le projet de l'UTV de Bordères-sur-l'Echez (65), pour que lui et les élu-es de son comité syndical revoient leur projet dans le sens préconisé par la loi TECV.

Je vous remercie de votre réponse et vous prie de croire, Mme la ministre, à l’expression de ma considération distinguée.

Marc-Claude de PORTEBANE
Porte-parole du Collectif C.H.U.P.A
Collectif Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon
Avenue Benoit Fourneyron –
ZI– Avenue Benoit Fourneyron –
42160 ANDREZIEUX-BOUTHEON

Usine compostage vers Andrézieux-Bouthéon-Loire : les maraîchers du Forez n'en veulent pas de leur compost !

Les maraîchers que nous avons contacté ne

veulent absolument du futur compost issu

des ordures ménagères de la future

 "Usine à poubelles" du sud La Loire !

A11

Les maraîchers du Forez-Sud que nous avons contacté aujourd'hui, ne veulent en aucun cas du futur compost de la future Usine à poubelles de Saint-Etienne (Loire) qui devrait voir le jour dans le prochaines années vers Andrézieux-Bouthéon..

En effet, "A Pic Légumes" de Saint-Héand, ou "Patrick Chenet" à l'Etrat ne veulent en entendre parler. Patrick Chenet en utilise d'ailleurs très peu car il prend déjà celui issu de la déchèterie de Saint-Just Saint-Rambert.

D'autres maraîchers ont préféré garder l'anonymat et nous ont promis de grossir les rangs de notre collectif dans les prochains mois.

Surtout pas de "bio-déchet" !!!

Et il ne faudra surtout pas compter sur l' "earl du Bois carré" horticulteur à Saint-Bonnet-les-Oules qui a rejoint notre Collectif depuis plusieurs semaines avec ses amis producteurs de fromages locaux, notamment de la région de Saint-Héand, sans parler de ce commercial qui visite les paroisses de la région forézienne !

Tout comme, nous pouvons compter sur le soutien actif du pépiniériste Denis Bouteille de Chamboeuf (Saint-Galmier) qui, non seulement est un de nos fervents partisans mais qui est aussi un spécialiste issu de l'horticulture spécialisé dans la production d'arbustes, d'arbres et de plantes vivaces.

Le compost ? Il connaît trop bien, surtout celui de Saint-Just-Saint-Rambert !!!

Les maraîchers, horticulteurs, pépiniéristes et autres amoureux de la nature du Forez ne tiennent pas à finir... sur "la paille" !

Vide-grenier 2015 de la SPA à La Fouillouse : la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux et le C.H.U.P.A présents

La Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux et

le Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon"

sont venu le week-end du 24 Octobre en répondant présent

au vide-grenier 2015 du refuge SPA Saint-Etienne-Loire !

Roseraie 025

La Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux reste vigilante dans cette région d'Andrézieux-Bouthéon où la nature et la faune ont déjà été saccagés par l'usine SNF (Seveso) qui a détruit 20 ha de chênaie fourmillant d'espèces protégées au sud de son site de La Fouillouse, à l'est de la D 100 conduisant à Saint-Galmier depuis l'A 72, où pas moins de 43 espèces animales protégées avaient été recensées dans ces 20 ha. neuf de chauves souris, deux d'amphibiens, cinq de reptiles et 27 d'oiseaux dont des pics mar ou encore un couple de Milans noirs.

Lien de la pétition : http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Roseraie 026

Le collectif C.H.U.P.A, quant à lui, est venu, lui aussi, rendre une visite amicale à ce vide-grenier 2015 organisé par les bénévoles de la SPA de Saint-Etienne tout en tractant en faveur de sa pétition opposée au projet d'Usine à poubelles - TMB Méthanisation - voulu par le SYDEMER de Saint-Etienne.

Un tractage massif a été effectué dans ce monde de guignols !

Lien de la Ligue : https://www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux/?fref=nf

Roseraie 014Saluons cette louable inititiative de la SPA.

L'argent récolté par ce vide-grenier servira à améliorer l'accueil des animaux en refuge.

 

Polémiques à Sainte-Foy-l'Argentière : EXIGEONS le consentement de TOUTE la population POUR notre pétition !

Suite au refus du maire de Sainte-Foy l'Argentière

d'accueilir notre pétition dans sa mairie :

la polémique éclate !

 

Nous avons joint, ce soir, la plupart des élu-es de la République française de la commune de Sainte-Foy l'Argentière dans le Rhône.

Est-il normal que certains élus soient au courant que le maire a rejeté notre pétition et pas d'autres ?

Le dépôt de notre pétition - opposée au projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon - en mairie de Sainte-Foy l'Argentière sera-t-il inscrit à l'ordre du jour de la future réunion du conseil municipal, début novembre 2015 ?

Comment se fait-il que certain-es élu-es ne soient pas au jus de la situ', à l'exemple de  J.M. G, K.B., J.M, M.B, C.M alors que d'autres comme M.A le soient ?

Notre pétition serta-t-elle retournée par voie postale ou simplement déchirée ?

A suivre

Le trouble-fête, le Collectif C.H.U.P.A s'invite à la 8° Fête des plantes 2015 à la Roseraie de Saint-Galmier (Loire) !

Tractage et signatures de notre pétition papier

CONTRE le projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux

auprès des populations locales et des visiteurs

qui ne sont pas mis au courant par leurs élu-es !

Roseraie 022

Nos tracts en dessous de la balance à la disposition des visiteurs

Les sympathisants de notre Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" ont tracté et fait signer notre pétition contre le projet d'Usine à poubelles voulu par les élu-es du SYDEMER de Saint-Etienne entre les stands de la FRAPNA 42, de la Communauté de communes du Pays de Saint-Galmier et de nombreux exposants botanistes et amis des plantes dont certains venus de très loin, à l'image de Jean-François Chabrier producteur de fleurs séchées à Bayet dans l'Allier.

Roseraie 019

Associant roses anciennes et roses modernes, la roseraie de Saint-Galmier se veut un maillon entre le passé et l'avenir, dans une ville classée 4 fleurs et Grand Prix National où l'aspect ornemental est très important.

Cette roseraie municipale a été créée en 2000 à l'occasion du changement de millénaire. Elle couvre une superficie de 7000 m².

Roseraie 020Environ 350 variétés sont représentées à cette magnifique roseraie qui sera située à quelques kilomètres seulement du futur projet d'usine à poubelles TMB/Méthanisation qui devrait voir le jour dans les prochaines années, si le SYDEMER de Saint-Etienne valide un des deux sites (ZAIN Opéra parc international, ZA L'Orme) vers Andrézieux-Bouthéon. Le 3 ° site de Roche-la-Molière étant plus éloigné de la roseraie.

Roseraie 017Les roses anciennes témoignent d'un riche patrimoine horticole ayant survécu au travers des siècles et qui doit être préservé. Les roses modernes sont le fruit de la recherche scientifique tournée vers le futur.

21 exposants étaient présents à ce 8° marché aux plantes de Saint-Galmier :

- Bulbes : GAEC de la Rey à Saint-Galmier (Loire)

- Cucurbitacées, fleurs séchées : Jean-François CHABRIER à Bayet (Allier)

- Ravigoteuse de jardins : Danielle ROUVRAIS à Chambost-Longessaigne (Rhône)

- Huiles essentielles, senteurs : Marc TUERLINCKX à Chateldon (Allier)

- Roses : GAEC DORIEUX à Montagny (Loire)

- Vivaces : Marianne DENIS à Saint-Prix (Allier)

- Succulentes rustiques : SEMPERVIVUM et Cie à Vienne (Isère)

- Produits aux fleurs : LES RUTARDISES FLORALES à Saint-Didier-de-Rochefort (Loire)

- Apiculteur, miels : Miellerie BOUTEILLE à Saint-Galmier (Loire)

- Vivaces, chrysanthèmes : SERRES du ROZET à Saint-Marcellin-en-Forez (Loire)

- Savons bio, LES SAVONS de BRUCE à Saint-Etienne (Loire)

- Bulbes : Prestige AMARYLLIS à Saint-Julien (Loire)

- Courges et choux : Max MATHEVOT à Saint-Galmier (Loire)

K1 72

Lien de notre pétition internet :

http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

- Châtaignes, noix : Hubert GOUTAGNY à Aveize (Rhône)

- Association ROSES ANCIENNES en France à Chaponost (Rhône)

- Poteries et aromatiques : André BISSARDON à Beauzac (Haute-Loire)

- Rosiers : Roseraie DUCHER à Châteauneuf (Loire)

- Mobilier en céramique : Agnès COUPEY à Montchal (Loire)

- Vivaces, graminées : Pépinières CAZENEUVE à Saint-Appolinard (Loire)

- Plantes grasses, cactus : Les SERRES du DESERT à Roisey (Loire)

- Compostage : CCPSG - Communauté de communes du Pays de Saint-Galmier - à Saint-Galmier (Loire)

- Soupe aux choux, vin chaud : Association de JARDINS FAMILIAUX à Saint-Etienne

- Animation : FRAPNA à Saint-Etienne (Loire)

- Association GRAINES à Chamboeuf (Loire)

- Animaux en origami : Benoit DECOMBE à Grenoble (Isère)

- Epicerie KABAVERT à Chamboeuf (Loire)

- Aquarelles Nature : Charlotte DEINEZ à Saint-Etienne (Loire)

- Peinture sur galets : Maryse CHAMPALLIER à Valprivas (Haute-Loire)

- Sculpture de bois : Marc AVERLY à Lyon (Rhône)

- Safran : MARIE LES EPICES à La Gimond (Loire)

- Plantes aquatiques : HIPPURIS Aquatique à Sainte-Catherine (Rhône)

Roseraie 024Sauvegardons ce magnifique cadre bucolique qui se prête aux concerts, piques-niques et manifestations comme cette 8° fête des plantes.

Halte au projet d'Usine à poubelles TMB/Méthanisation du SYDEMER de Saint-Etienne (composé notamment d'élus de la Communauté de communes du Pays de Saint-Galmier - CCPSG - : Cassandre JANVIER, 1° adjoint-au-maire de Saint-Bonnet-les-Oules ; Jacques LAFFONT, maire de Bellegarde-en-Forez ; Patrick DEMMELBAUER, 5° adjoint-au-maire de Saint-André-le-Puy) vers la paisible commune d'Andrézieux-Bouthéon.

Un exemple de ce qui ne marche pas avec ce nouveau coup dur pour le tri mécano-biologique (TMB) made in France !!!

L’usine angevine Biopole s’ajoute à la liste des installations problématiques. L’exploitant Geval a ainsi arrêté, le 16 avril, toute réception de déchet, pour protéger la santé et la sécurité des salariés. 

En cause : des taux de poussières et d’ammoniac qui mettent en danger la santé et la sécurité des travailleurs du centre de tri mécano-biologique (TMB), de compostage et de méthanisation, le médecin du travail très inquiet....

A lire de toute urgence : http://www.journaldelenvironnement.net/article/l-usine-de-tmb-d-angers-ne-veut-plus-de-dechets,57871?xtor=EPR-9

 

TRACTAGE MASSIF de notre pétition au marché de Veauche : ils n'en veulent pas de l'USINE à POUBELLES du SYDEMER !

Tractage massif du Collectif C.H.U.P.A

"Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" :

ils n'en veulent pas de l'Usine à poubelles du SYDEMER !

Cpdsg 008

Plus de 45 personnes ont signé hier matin, lors du traditionnel marché du mercredi, place Aristide Briant à Veauche, la pétition du Collectif C.H.U.P.A opposé au projet d'usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon.

Cpdsg 007

Notre pétition est désormais présente sur les stands des commerçants suivants au marché du mercredi à Veauche, (Merci de les faire travailler en priorité), et qui nous soutiennent activement dans nos actions de protestation :

- GAEC du GANDIN de Grézieu Le Marché

- CINO Antoine de Saint-Bonnet-les-Oules (Primeurs)

- POISSONNERIE BRUN de Chazelles-sur-Lyon

- MAISON GORCE (Primeurs)

- KOCA PRIMEUR

 

"Faites de la propreté" Quartier La Guillotière Lyon 7° : le Collectif C.H.U.P.A a présenté le projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon !

Le Collectif C.H.U.P.A opposé au projet d'usine

TMB/Méthanisation à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon

était présent lors de l'étape "Faites de la propreté"

dans le quartier de la Guillotière à Lyon 7° !

Lyon 76

A deux pas du rassemblement "ALTERNATIBA Rhône", le Collectif C.H.U.P.A, opposé au projet d'Usine à poubelles TMB/Méthanisation vers Andrézieux-Bouthéon au nord de Saint-Etienne, a participé ce week-end à l'action citoyenne "Faites de la propreté" place Gabriel Péri à Lyon. 

Plusieurs bénévoles ont sensibilisé les rhône-alpins via Christophe Amany, adjoint du 7e, Fabrice Vidal, son alter ego du 3e, Yvon Pérez, de Lyon Métropole, Pierre Guelorget, président du conseil de quartier, Katia Thères, de la commission qualité de vie de La Guille et initiatrice du projet, ainsi que Stéphanie Cagni, présidente du conseil de quartier Mutualité-Préfecture-Moncey.

Lyon 072

Cette louable intention visait à stigmatiser les dépôts sauvages effectués quotidiennement sur la voie publique.

Le Collectif C.H.U.P.A en a profité pour faire circuler notre pétition "Halte à l'usine à poubelles sur deux ZA vers Andrézieux-Bouthéon" et a pu récolter plus de 50 signatures de citoyennes et de citoyens scandalisé-es par les nuisances infernales du TMB/Méthanisation en France et en Europe.

Gérer les déchets et faire de la propreté : oui, mais certainement pas pour les traiter via le TMB/Méthanisation que les populations et les riverains de ces vastes Usines à poubelles que riverains et opposants ne veulent pas en France comme à Saint-Barthélémy-d'Anjou !

Marols et Cie : Plus de 7 000 signatures pour notre pétition (papier + internet) : "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" !

Les signatures pleuvent pour notre pétition version papier :

"Halte à l'usine à poubelles sur deux ZA vers Andrézieux-Bouthéon"

qui réalise un carton dans les zones rurales

à 80 km autour d'Andrézieux-Bouthéon !

Lien de la pétition :

http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

St bon 033

En ce début d'octobre 2015, nous dépassons les 7 000 signatures pour notre pétition sur internet (2 137signatures) mais aussi disponible en version papier (4 402 signatures) dans plus de 220 commerces, associations, etc..

Notre Collectif C.H.U.P.A s'est fixé un objectif à minima de 50 000 signatures pour notre pétition qui reçoit le soutien de larges pans des populations rurales souvent tenues dans l'ignorance par leurs élu-es.

Notre Collectif et notre pétition sont également soutenus au niveau national par le regroupement "ARIVEM Méthanisation" qui centralise toutes les luttes nationales CONTRE le TMB/Méthanisation dont personne ne veut.

St bon 025

Très bon accueil pour notre pétition à Marols dans le Forez

St bon 030

.....Village d'artistes au coeur du village de caractère.....

St bon 028

N'oubliez pas de venir discuter le "bout de gras"

sur ce projet d'Usine à poubelles

le 22/10 au vernissage programmé par

Aurel MARGINEAN (Architecte & Artiste-peintre)

Notre Collectif indépendant dénonce le vote des élu-es PCF, Front de gauche, Les Verts EELV, de gauche et de droite qui ont voté pour l'implantation de cette future Usine à poubelles qui coûtera très cher aux contribuables (autour des 80 millions d'euros).

Notre Collectif indépendant de tous les partis politiques et des associations environnementales a prévu plusieurs actions de sensibilisation des populations locales autour de Roche-la-Molière pour dénoncer les hypocrisies locales visant à faire croire aux populations locales que ce projet d'Usine n'est que le projet du président et maire de la ville : Eric BERLIVET.

Mr BERLIVET (UDI) est aussi soutenu par des maires communistes, écologistes et de gauche dans ce projet d'Usine à poubelles.

Les 600 000 habitants des 204 communes concernées par ce projet d'Usine à poubelles doivent savoir que l'on nous refait le "coup de Sivens" où, dans le Tarn, ce sont les élu-es de gauche du Département qui sont à l'origine du projet de ce barrage immonde, soutenu également par les gros propriétaires fonciers comme ceux de la FNSEA, et de ses conséquences tragiques telles que la mort de notre camarade Rémi Fraisse.

Nous informerons donc les populations des alentours de Roche-la-Molière mais aussi du Sud-Forez des dangers encourus pour notre lutte par de potentielles récupérations politiques de ce projet d'Usine à poubelles voulu par les élu-es du SYDEMER de Saint-Etienne dont le comité syndical est composé de titulaires et de suppléants de TOUTES les tendances politiques.

Plusieurs réunions de quartier seront donc programmées dans les prochaines semaines autour de Roche-la-Molière. Des traducteurs en arabe ou en différents dialectes locaux seront là pour informer nos camarades qui ont du mal à comprendre le français.

K1 024

Appel au boycott : la FRAPNA 42 a refusé de soutenir notre pétition et notre Collectif.

La FRAPNA 42 peut-elle nous dire ce qu'elle pense du vote du 4 ° adjoint au maire de Firminy, Raphaël BROUAILLER-CHAVASSIEUX (élu Europe Ecologie Les Verts EELV), (qui a voté 100 % avec ses 29 collègues, (PCF, de gauche comme de droite), le 20 mars 2015 à 9h30 :

- POUR le choix des sites "LES PLUS ADAPTES" pour accueillir la future "Usine à poubelles" : (ZA l'Orme les Sources - ZAIN Opéra parc international - Borde matin à Roche-la-Molière) ?

Marc-Claude de PORTEBANE

 

Régionales 2015 : la candidate-sénatrice PCF/FDG Cécile CUKIERMAN s'acoquine avec l'UMP dans un groupuscule opposé aux déchets de Roche-la-Molière !

Le Collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon"

dénonce le copinage de la sénatrice Cécile CUKIERMAN

(tête de liste PCF Régionales 2015 Auvergne/Rhône-Alpes)

avec l'ex-candidate UMP de Roche-la-Molière !

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku-029.jpg?fx=r_550_895

Cuku 029

Alors que la guerre fait rage sous fond de tensions et de divisions entre le Parti de gauche, les Verts et le PCF de la grande région Auvergne/Rhône-Alpes, tout cela parce que des élu-es communistes refusent de signer la charte éthique du « Rassemblement » qui interdit le cumul du mandat de conseiller régional avec un mandat parlementaire, alors que la liste PCF (dominée par des intérêts petit-bourgeois de cumul des mandats personnels) risque de subir une belle claque en faisant le mauvaix choix de se présenter seule et de ne pas atteindre la barre des 5% des suffrages exprimés pour pouvoir fusionner au second tour avec le PS, comme prévoit également de le faire le rassemblement mené par EELV, une dernière nouvelle à vous donner la nausée vient en rajouter une nouvelle couche sur la drôle de politique menée par la sénatrice PCF de la Loire Cécile CUKIERMAN....dans la Loire précisément !

Quel intérêt pour les travailleurs d'être représenté-es aux instances régionales de la région Auvergne/Rhône-Alpes par des candidat-es "communistes" qui ne veulent pas aller dans le sens de la collectivité mais dans celui de leur propre intérêt en cumulant des mandats électoraux  en ne respectant pas cette fameuse charte de bon sens et de non-cumul des mandats ?

Comme le relève fort justement Rue 89 Lyon, "Cette « charte » revenait à priver Cécile Cukierman et André Chassaigne (respectivement chef de file et porte-parole du PCF) d’une place éligible puisqu’ils sont déjà parlementaires" !!!!

Le dernier "coup de poignard" dans le dos des travailleurs que vient de faire Cécile CUKIERMAN s'est réalisé cette semaine, sur Facebook, en rejoignant un groupe hétéroclite composé de "revanchards", de ceux ou celles qui sont et seront les ennemis irréductibles de la cause communiste mondiale et surtout nationale, de ceux ou celles qui ne cessent de "flinguer" le gouvernement de François HOLLANDE ou qui n'ont eu de cesse de critiquer les gestions communales de gauche, notamment celle de Roche-la-Molière...en 2013, quand elle était dirigée de 2003 à 2014 par la camarade PS, Marie-Hélène SAUZEA (1er adjoint : Olivier BROUILLOUX Finances - grands projets développement urbain ; 2ème adjoint : Charles CHAREYRE Personnel - service à la population ; 3ème adjoint : Serge FERNANDEZ Culture ; 4ème adjointe : Annie PASTEL Communication ; 5ème adjointe : Odette BLANCHARD Affaires sociales - CCAS - Personnes agées - petite enfance ; 6ème adjointe : Carla CHAMBON Affaires scolaires ; 7ème adjoint : Jean-Claude MEUNIER Voirie - Urbanisme ; 8ème adjoint : Philippe KOSINSKI Sport ; 9ème adjointe : Michèle FONTBONNE Cadre de vie - Développement durable...) !

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-006.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 006

En effet, mardi dernier, Cécile CUKIERMAN (ajoutée par Ivan CHATEL) a rejoint sur Facebook le groupuscule "STOP aux déchets à Roche-la-Molière" fondé par Olivier BROUILLOUX, le chef de file de l'opposition municipale au maire Eric BERLIVET qui est également président du SYDEMER de Saint-Etienne, cette structure qui veut installer une Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon mais aussi à Roche-la-Molière, comme le dénonce amplement depuis plusieurs mois le Collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon".

Cette association dite "STOP aux déchets à Roche" n'existe pas, comme nous l'a confirmé ce matin le bureau des Associations de la préfecture de la Loire. La camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN et les quelques JC 42 adhèrent donc à un groupe virtuel qui n'existe que sur une entreprise capitaliste comme Facebook mais qui n'est pas enregistré à la préfecture ? MDR !

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-002.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 002

Cela ne semblent pas déranger la camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN et les quelques JC 42 de se retrouver dans ce groupe de la planète Facebook.... avec Annie CLEMENT, l'ex-candidate malheureuse UMP (dont le parti n'a jamais cessé de cracher son venin sur la classe ouvrière, à l'image de l'infâme WAUQUIEZ qui jetait les classes moyennes contre les classes pauvres), aux élections municipales 2014, aux départementales de mars 2015 ???

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-008.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 008

Au 1er tour des municipales 2014, la liste UMP d'Annie CLEMENT avait fait un score médiocre de 17, 34 % face aux listes d'Union de la gauche d'Olivier BROUILLOUX (45,17 %) et UDI d'Eric BERLIVET (37,47 %).

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku2-003.jpg?fx=r_750_148

Cuku2 003

Au second tour, la candidate UMP n'ayant pas donné de consigne de vote particulière (affirmant ne pas être propriétaire de ses voix), c'est la liste BERLIVET qui l'emportait avec 51, 78 %. Les réserves de voix de l'UMP ayant sans doute avantagé l'un des deux prétendants au 2° tour, (comme le constatait le site l'Internaute), donc la liste UDI.

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-005.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 005

La camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN et les quelques JC 42 trouvent donc normal de s'acoquiner avec Annie CLEMENT qui déclarait le 19 juillet dernier sur sa page Facebook... à propos de Gaël PERDRIAU, (le maire et président de Saint-Etienne Métropole que les militants de base du PCF détestent) : "Si le charismatique et compétent maire de Saint Etienne, Gael PERDRIAU prend les choses en main dans les "quartiers" de roche la Moliere, nous ne pouvons que nous en féliciter !!" ???

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-001.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 001

Cela ne semblent pas déranger la camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN et les quelques JC 42 de faire front commun avec la droitière Annie CLEMENT qui partageait le 19 mars dernier, la photo du Collectif citoyen et apolitique "1=1" qui dénonce les cumuls des mandats "Ils représentent leur propre intérêt, pas le vôtre, NON AU CUMUL" ! LOL

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-004.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 004

Cela ne semblent pas déranger la camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN et les quelques JC 42 de marcher main dans la main avec Annie CLEMENT qui partage sur Facebook les opinions du site "l'Opinion" qui taxait - 20/07/2015 - le camarade Roger MEI de la sorte : "Roger Meï, le dinosaure "coco" garde Gardanne" ???

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-014.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 014

Cela ne semblent pas déranger la camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN et les quelques JC 42 de se retrouver dans un groupe où une ex-élue de la droite partage l'opinion de "Nous Citoyens Auvergne" qui donne le beau rôle au patronat qui ne cesse de grignoter les acquis sociaux des camarades ouvriers, salariés qui triment dans les usines ou qui "matraque" nos camarades de la CGT à longueur de journées de très dur labeur ?

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/cuku3-012.jpg?fx=r_550_895

Cuku3 012

La lutte contre le projet d'Usine à poubelles via le TMB-Méthanisation voulu par les élu-es du SYDEMER (dont l'écolo 4° adjoint au maire communiste de Firminy ou le maire communiste de Rive-de-Gier...) passe-t-elle par un rassemblement d'individus qui s'opposent, avant tout, à la classe ouvrière ?

Cela ne semblent pas déranger la camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN ni les quelques JC 42 de la Loire alors, que mardi soir à 18h30, à la cellule du PCF de Saint-Etienne, les camarades présents - dont notre Collectif Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon - souhaitaient amplifier la démarche des "1 000 Rencontres" dans le cadre d'une "Rentrée offensive" en "lançant la campagne de Cécile", tandis que dans les questions posées au staf' de la la camarade Cécile, le glas était sonné contre les Verts qui "sont enfermés dans l'environnement" et qui "mettent la nature avant l'humain" !

Quelle est la position de Cécile CUKIERMAN sur certains de ces 34 élus qui composent le SYDEMER :

- Pourquoi le maire de La Ricamarie, Marc FAURE, (liste Front de Gauche), a-t-il voté la délibération du SYDEMER retenant les 3 sites suivants : ZA l'Orme les Sources, la ZAIN Opéra parc international et Borde matin ?

- Pourquoi le maire de Firminy, Marc PETIT, (liste Union de la Gauche - PCF - PS - Front de Gauche- PRG - EELV) - représenté à cette séance par l'élu EELV de Firminy Raphaël BROUALLIER), a-t-il voté la délibération du SYDEMER retenant les 3 sites suivants : ZA l'Orme les Sources, la ZAIN Opéra parc international et Borde matin ?

La candidate Cécile CUKIERMAN va-t-elle se désolidariser de ses camarades de gauche de la Ricamarie et de Firminy et les autres élus de gauche qui ont voté à l'unanimité pour le choix des 3 sites retenus pour y installer la future Usine à poubelles de sud de la Loire ?

Le groupe virtuel de Facebook "Stop aux déchets à Roche" qui passe sous silence notre Collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" et notre pétition qui commence déjà à représenter plusieurs milliers d'opposants à ce projet d'Usine à poubelles ne dit pas tout aux rouchons quand il déclare sur le site Agora 42 :  "Tout un chacun a compris depuis un certain temps, que si Monsieur Eric Berlivet a été nommé vice-président en charge des déchets par l’assemblée métropolitaine, ce n’est pas pour ses compétences totalement inconnues au lendemain des dernières élections municipales (2014) mais bel et bien parce qu’il représentait, pour Monsieur Gaël Perdriau – président de SEM- l’occasion rêvée de « caser » une usine de traitement de déchets sur une commune habituée depuis 40 ans à récolter la « merde » des autres. Ainsi, on ne peut qu’encourager cette initiative et inviter les habitants des communes de la vallée de l’ondaine et de l’ouest stéphanois à soutenir en masse cette légitime rébellion....".

Pour l'instant, le début de la "rebellion" revient à notre Collectif opposé au TMB via la méthanisation.

D'ores et déjà, en tant que porte-parole du Collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon", j'appelle nos ami-es à faire barrage aux prochaines élections régionales 2015 dans la région Auvergne/Rhône-Alpes à la liste conduite par la camarade-cumularde Cécile CUKIERMAN qui ne nous soutient absolument pas mais qui préfère intégrer un groupe qui ne dit pas TOUTE la vérité aux habitants de l'Ouest stéphanois !

Ce n'est pas normal qu'une candidate postulante, de surcroît communiste, partage son intégration à un groupe d'opposants à une usine à poubelles qui rassemble des éléments de cette droite que nous avons largement combattus et ce, individuellement en faisant élire François Hollande à la dernière élection présidentielle.

Notre Collectif continuera à dénoncer le projet TMB du SYDEMER où que ce soit sur le département de la Loire, mais n'hésitera à porter à la connaissance de ses militants, sympathisants, amis, potes, camarades... l'hypocrisie qui tendrait à faire croire aux habitants de la Loire que le SYDEMER, ce n'est qu'Eric BERLIVET et non pas un ensemble de 34 élu-es dont... des communistes, des élus de gauche comme de droite qui votent d'une seule main la plupart des décisions de BERLIVET Eric !

La rupture de notre Collectif avec le "PCF 42" de Cécile CUKIERMAN est donc totale tant qu'ils ne dénonceront pas publiquement les VOTES des élu-es de gauche lors des séances du SYDEMER !

Notre Collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" restera DONC majoritairement apolitique, mais de sensibilité de gauche tout de même !

Nous ne voulons pas de cette "gauche" qui vote contre le Peuple pour un projet d'Usine à poubelles via le TMB:Méthanisation rejeté par la majorité des populations locales en France mais aussi en Europe !

Marc-Claude de PORTEBANE


En savoir plus sur http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/blog/collectif-halte-usine-poubelles-vers-andrezieux-boutheon-loire/campagne-des-regionales-2015-la-candidate-senatrice-pcf-fdg-cecile-cukierman-s-allie-avec-l-ump-dans-l-affaire-des-dechets-a-roche-la-moliere.html#IusqyCKOi2bV65OB.99

Mais quel rôle joue donc Raphaël Brouallier-Chavassieux, l'adjoint "écolo" EELV au maire de Firminy et MEMBRE TITULAIRE du SYDEMER ?

Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX, l'adjoint "écolo" d'EELV

au maire de Firminy et MEMBRE TITULAIRE du SYDEMER

vote à 100 % pour ce projet d'Usine à poubelles vers les 3 sites

potentiels d'Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse, Roche-la-Molière !

Eelv firm 079

Troublant, non ?

A la veille des élections régionales 2015 "Auvergne/Rhône-Alpes", ne serait-il pas bien que les électrices et les électeurs écologistes qui soutiennent le groupe Europe-Ecologie-Les-Verts connaissent un peu le fonctionnement de leurs élu-es dans le département de la Loire, notamment ?

Eelv firm 080

Le Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" vient de faire une découverte pour le moins surprenante en épluchant les différentes décisions du SYDEMER (Syndicat Mixte d'Etude pour le traitement des Déchets Ménagers et assimilés Résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais) de Saint-Etienne qui comprend nombre d'élu-es titulaires depuis l'élection du président Eric BERLIVET, (maire de Roche-la-Molière), au scrutin secret lors de la séance de ce comité syndical, le 12 juin 2014 à 14h00, secrétaire de séance : Julien DUCHE.

Eelv firm 078Le comité syndical est l’instance décisionnelle du Sydemer ; il est composé de 34 élus de son vaste territoire qui regroupe 204 communes dont celle de Firminy, où Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX en est  le 4° adjoint délégué au développement économique (relations avec Saint-Etienne Métropole dans le domaine économique, notamment), à l'économie sociale et solidaire et au développement durable.

Depuis mars 2008, le Maire de la commune est Marc PETIT (PC). Il est également Conseiller général du canton de Firminy depuis 2000. Marc PETIT a été réélu en mars 2014 pour un second mandat ; Il est également Vice-président en charge de la mobilité durable, de l'organisation et de la prospective des transports et des déplacements de la communauté d'agglomération de Saint-Etienne Métropole.

La commune de Firminy est adhérente à la communauté d'agglomération "Saint-Etienne-Métropole" présidée par Gaël PERDRIAU (maire de Saint-Etienne, ex-UMP et maintenant aux "Républicains" de Sarkozy).

Eelv 2 002Dans la présentation de son site internet visible par le grand public, le SYDEMER - dans un exemplaire exemple de transparence - s'est bien gardé de vous dire qui étaient ses 34 élu-es, la composition de son bureau de 9 élus représentant les 9 collectivités membres (président, 2 vice-présidents + 6 autres membres qui établit et prépare le contenu des réunions du comité syndical).

Nous, le Collectif, nous le savons alors que la plupart des associations locales et environnementales ne le savent pas, car, dans ce pays, nous sommes, pour la plupart d'entre nous des "MOUGEONS" (Moutons-Pigeons).

Alors que nous, le Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" nous sommes pratiquement les seul-es à dénoncer ce projet d'Usine à poubelles vers 3 sites (Roche-le-Molière et 2 autres en zone rurales : La Fouillouse et Andrézieux-Bouthéon), alors que les associations environnementales nationales nous mettaient pas plus tard qu'hier en "garde" contre les "SCANDALES" nationaux du TMB (tri mécano-biologique) via la Méthanisation, nous nous sommes aperçus que le camarade écologiste d'EELV, Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX, avait bien approuvé le BILAN des actions du SYDEMER visant le projet construction de cette Usine à poubelles pour l'année 2013 articulé autour de 4 axes :

- a) La Recherche de sites et la concertation sur la filière (Construction d'une grilles de critères d'analyse de site/s d'implantation pour les futures installations de traitement, hiérarchisation de ces critères par les élus du comité syndical, mobilisation du conseil consultatif : tout d'abord, lors d'une session de retour sur les travaux de recherche de zones compatibles, puis leur contribution à la hiérarchisation des critères).

- b) Choix des modalités juridiques les plus adaptées à la réalisation du projet de cette "Usine à poubelles" et à la gestion des installations (Une étude juridique approfondie a été menée par le Cabinet ........ dans le cadre du marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage portant sur les montages juridiques possibles pour la gestion des futures installations de traitement et les modes de coopération possibles, entre les EPCI membres du SYDEMER, pour la réalisation du projet...).

- c) Approfondissement des techniques (Colloques avec la DREAL, AMORCE, dont celui avec l'ADEME "Prévention et gestion des déchets dans les territoires" comprenant notamment des ateliers sur l'intérêt des CSR pour les collectivités, ou encore sur les modes de gestion des déchets organiques - Méthanisation, biogaz, TMB, etc...-.

- d) Participation active à l'actualité départementale et réglementaire en lien avec les orientations du SYDEMER (Participation à la commission consultative du PPGDND de la Loire en cours d'élaboration et lien avec le SCOT Sud-Loire en cours de révision, en vue de faire intégrer des éléments du projet SYDEMER dans le futur document).

Tout comme le compte administratif 2013 validé par les 34 délégués syndicaux en exercice (23 présents, 28 voix délibératives dont 5 pouvoirs : Marc FAURE (maire de La Ricamarie) ayant donné pouvoir à Jacques LAFFONT (maire de Bellegarde-en-Forez), Alain GAUTHIER (1er adjoint au maire de Montbrison) ayant donné pouvoir à Joël EPINAT (maire de Saint-Bonnet-le-Courreau), Yves GRANDRIEUX (maire de Saint-Martin-Lestra) ayant donné pouvoir à Marc RODRIGUE (maire de Jas), Cassandre JANVIER (1ère adjointe maire de Saint-Bonnet-les-Oules) ayant donné pouvoir à Patrick DEMMELBAUER (adjoint au maire de Saint-André-le-Puy) et Alain THOLOT (adjoint au maire de Saint-Marcellin-en-Forez) ayant donné pouvoir à Evelyne CHAREYRE (adjointe au maire de Bonson).

Nous attendons donc avec impatience la réponse du camarade Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX qui a donc, de facto, approuvé la délib' du comité syndical du 28/03/2013 visant le choix du montage juridique, pour la conception, la réalisation, l'exploitation et la maintenance de l'unité de PTMB.

Eelv3 002En effet, en juillet 2012, le SYDEMER a fait le choix de la future filière de traitement des déchets qui devra se mettre en oeuvre en 3 temps et reposer sur, notamment, "La mise en place, dans les 3 à 5 ans, d'une unité de Pré traitement mécano biologique (PTMB) - La fraction organique extraite sera traitée dans une unité de méthanisation (souligné en gras dans la délib' en question), permettant de récupérer de l'énergie sous forme de biogaz et de produire du compost valorisable en agriculture)...

Alors que dans toute la FRANCE les usines à poubelles version TMB font "bondir" de colère les riverains, les populations locales ou les associations environnementales, qui, comme nous le Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" refusent d'être défendus par les partis écologistes institutionnels, nous savons aujourd'hui qui défendra notre cause et qui nous installera de nouvelles Usines à poubelles dont personne ne veut PLUS à cause des nuisances de la Méthanisation, de la très mauvaise qualité du soit-disant "compost", du surcoût de ses exploitations ruineuses pour les finances publiques.

Et que l'on ne vienne pas nous dire que la toute récente "Usine à poubelles" d'Hénin-Beaumont possède tout le recul nécessaire pour se faire une idée précise ou non des nuisances potentielles !

Même si certaines associations locales (qui bouffent à tous les râteliers) vont essayer de nous faire d'Hénin-Beaumont, la prochaine "vitrine" du SYDEMER, il n'y a pas que notre Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon", au niveau national, qui surveille de très, très près "Hénin-Beaumont".

NOUS DENONCONS CES USINES à POUBELLES car ce sont des SCANDALES à répétition dénoncés par les VRAIS ECOLOGISTES :

- Un scandale agricole et alimentaire :

 Le digestat, dont l’épandage est prévu sur les terres agricoles (interdit chez nos voisins européens), est toxique, porteur de métaux lourds, plastiques et verres. Les terres agricoles vont irrémédiablement être souillées.

- Un scandale environnemental :

 Les usines de TMB-Méthanisation ne sont pas une alternative à l’incinération et à la mise en décharge, et n’en diminuent pas la part, contrairement aux exigences européennes et nationales.
 Avec le bouchage récurrent des digesteurs, la matière fermentescible n’est plus traitée, et est enfouie brute en décharge, en contradiction avec les exigences européennes et la sauvegarde de l’environnement.
 La filière de la méthanisation va être totalement décrédibilisée, alors que cette filière est prometteuse, lorsqu’elle traite des biodéchets (déchets organiques triés à la sources, jamais mélangés avec des plastiques, verres, métaux lourds…), loin de toute habitation (en raison des nuisances et risques d’incident industriel).
 Ces usines sont contraires au recyclage et à la valorisation des déchets, empêchant le développement du tri à la source, seule solution pour permettre une gestion durable et satisfaisante de nos déchets.

- Un scandale social et humain :

 Ces usines produisent des nuisances olfactives et auditives récurrentes, ressenties à plus d’un kilomètre à la ronde.
Outre la pénibilité de ces nuisances, ces dernières ont de graves conséquences :
 Une atteinte à la valeur des biens immobiliers des habitants et entreprises riveraines de l’usine.
 Un impact sanitaire grave (risques endocriniens, respiratoires, etc), la santé des habitants et travailleurs riverains, ainsi que des employés de l’usine, étant substantiellement altérée.
 Les entreprises riveraines de ces usines vont fuir.
 Les projets de valorisation urbaine proches de ces usines vont être abandonnés.

- Un scandale sécuritaire :

 Ces usines sont des usines à gaz au sens propre du terme. Des risques d’incident industriel, incendies ou explosions, existent, et ont été constatés sur de nombreuses usines en Europe. La vie de milliers de riverains est menacée si ces usines sont construites proches des habitations et centres d’accueil du public.

- Un scandale financier :

 Sur les usines existantes, le dépassement de budget est compris entre 50% et 120%.
· Afin de palier les nuisances, des dizaines de millions d’euros sont dépensés systématiquement.
· Il faut payer pour l’exploitation, mais aussi pour enfouir le digestat en décharge, et pour dédommager l’exploitant du manque à gagner en raison de l’impossibilité de vendre le digestat.

Alors dans quel camp te situes-tu, camarade d'Europe Ecologie Les Verts, Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX ? Tu marches avec le SYDEMER en tant que membre titulaire (et accessoirement comme membre suppléant) en soutenant ce projet d'Usine à poubelles ou tu ne démissionnes pas au risque d'envenimer le débat avec tes soutiens originels : les riverains, les populations locales et les collectifs environnementaux opposés à ces projets insensés qui sont une "bombe à retardement" et ce, à quelques mois des élections régionales 2015 ?

Marc-Claude de PORTEBANE

Porte-parole du Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon

Nos Vidéos sur le TMB-Méthanisation : la révolte des populations locales !

Ailleurs, ils n'en veulent plus du TMB-Méthanisation !

STOP aux NUISANCES INSUPPORTABLES !

Pourquoi le projet du SYDEMER

serait-il plus encore parfait que les autres à

Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse, Roche-la-Molière ?

Aa101

Merci de cliquer sur ce lien pour voir la révolte des populations locales :

http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/videos/

UN PETIT MOT sur les "performances" de l'Usine TMB-Méthanisation de FOS-SUR-MER vantée par le SYDEMER

En 2010, TOUT le digestat a été enfoui en décharge !

En 2011, 12 % du digestat a été valorisé

et 88 % a fini en décharge !!!

Tmb 2 2

Voici ce que l'on peut lire dans le rapport officiel pour l'année 2010 :

"En 2010, du fait du démarrage de l'installation et de l'optimisation du process de compostage/maturation, la gestion du compost par lots n'avait pas encore commencé. De ce fait, et bien que certains résultats d'analyse aient attesté du respect de la norme NF U44 051, l'ensemble de la production de compost de 2010 a été envoyée en installation de stockage".

Source : Etat des lieux Méthanisation mars 2011. AMORCE - ADEME

K1 026 jpg 2

Le président du SYDEMER dit que notre Collectif

parle de l'incinérateur de FOS-SUR-MER

Mais, non, Mr BERLIVET, nous parlons bien du TMB-Méthanisation

avec les chiffres de l'ADEME et de la CLIS de FOS-SUR-MER !!!

Le bilan pour 2011 ?

19 621 T de digestat ont été produits. Qu'est-il devenu ?

Réponse : 17 248 T ont été enfouies en décharge, soit 88 %.

Alors que seulement 2 373 T ont été "valorisées", soit 12 % !

88 % en décharge et seulement 12 % de "valorisé" de ce digestat qui n'a servi qu'à " des travaux de type "revégétalisation .... d'installation de stockage" !

En clair, ce "digestat valorisé" a été utilisé .... pour recouvrir la décharge de FOS-SUR-MER !

NOTA BENE : Ce sont les chiffres révélés par l'exploitant, lors de la CLIS du 31/01/2012.

Rappel :

CLIS = Le décret donnant naissance aux commissions de suivi des sites autour des installations industrielles est paru au Journal officiel du 9 février. Ces commissions se substituent aux comités locaux d'information et de concertation (Clic) autour des installations Seveso seuil haut et aux commissions locales d'information et de surveillance (Clis) autour des installations de traitement de déchets.

L'article L. 125-2-1 du Code de l'environnement prévoit que le préfet peut créer autour des installations classées (ICPE) soumises à autorisation ou dans des zones comportant des risques industriels une commission de suivi lorsque les nuisances, dangers et inconvénients présentés par ces installations le justifient.

Le décret précise les modalités de constitution et de fonctionnement des commissions de suivi. Ces commissions sont composées de représentants de l'Etat, des collectivités territoriales, des riverains, des exploitants et des salariés. Elles ont vocation "à constituer un cadre d'échange, à suivre l'activité des ICPE concernées et à promouvoir l'information du public", explique le ministère de l'Ecologie.

Le texte précise que les Clic et les Clis existantes remplissent les attributions des commissions de suivi de site "jusqu'au renouvellement de leur composition".

ADEME = Opérateur de l’État pour la transition écologique, l’ADEME met à votre disposition son expertise et ses services pour vous orienter dans toutes vos démarches.

AMORCE = AMORCE est l’association nationale des collectivités, des associations et des entreprises pour la gestion des déchets, de l’énergie et des réseaux de chaleur. Fondée en 1987 avec une cinquantaine d’adhérents, elle en fédère aujourd’hui 825.