Créer un site internet

Montbrison

HALTE USINE à POUBELLES vers ANDREZIEUX-BOUTHEON : le Collectif C.H.U.P. A alerte la ministre de l'Ecologie Ségolène ROYAL

NOUS AVONS ALERTE la MINISTRE de l'ECOLOGIE Mme SEGOLENE ROYAL sur le PROJET D'USINE à POUBELLES TMB/METHANISATION vers ANDREZIEUX-BOUTHEON voulu par les ELU-ES du FOREZ-SUD composant le SYDEMER de SAINT-ETIENNE (Loire) :
 
Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie           
A l’attention de Mme la ministre, Ségolène Royal
Le 28/10/2015

Mme la Ministre,

Nous sommes un collectif qui regroupe les habitants du Forez-sud opposés au projet de tri mécano-biologique (TMB) des ordures ménagères en vue d’une valorisation agricole porté par le SYDEMER de Saint-Etienne (Loire). En effet, contre l'avis des associations de défense de l'environnement, les élus du Stéphanois et du Montbrisonnais ont rejeté la solution de collecte séparée des biodéchets au profit d'une filière basée sur un TMB totalement dépassé et rejeté par l’article 70 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Nous dénonçons ce choix et préconisons un dispositif de tri à la source des biodéchets performant, seul à même de produire un compost de qualité, associé à une production de CSR (combustible solide de récupération) pour une valorisation énergétique des déchets non fermentescibles.

Notre pétition internet et papier, lancée fin août 2015, réunit déjà plus de 7 000 signatures, ce qui est considéré comme un nombre déjà très important par nos camarades de l’association ARIVEM Méthanisation.

Nous souhaiterions connaître votre position sur ce projet et vous appelons à adresser une mise en demeure au président du SYDEMER, comme vous venez à juste titre de le faire contre le projet de l'UTV de Bordères-sur-l'Echez (65), pour que lui et les élu-es de son comité syndical revoient leur projet dans le sens préconisé par la loi TECV.

Je vous remercie de votre réponse et vous prie de croire, Mme la ministre, à l’expression de ma considération distinguée.

Marc-Claude de PORTEBANE
Porte-parole du Collectif C.H.U.P.A
Collectif Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon
Avenue Benoit Fourneyron –
ZI– Avenue Benoit Fourneyron –
42160 ANDREZIEUX-BOUTHEON

Intercommunalité : ce redécoupage arbitraire absent des 53° Journées de la Fourme de Montbrison et des Côtes du Forez !

Les contribuables n'ont pas terminé de payer les projets fantasques de Saint-Etienne Métropole !!!

NOTRE COLLECTIF A MASSIVEMENT TRACTE

CONTRE le PROJET d'USINE à POUBELLES

ce WEEK-END lors des 53° JOURNEES

de la FOURME de MONTBRISON !

Montb 022

Alors que les élu-es de la Loire ne digèrent pas la nouvelle carte intercommunale imposée par le préfet de la Loire disloquant nos territoires, dans un bel exemple de non-démocratie, parce qu'une seule personne peut décider du sort de milliers d'habitants sans jamais leur demander leur avis, alors que des informations inquiétantes filtraient ce week-end de la part de certains élus qui n'acceptent pas, par exemple, que Saint-Galmier soit absorbée par Saint-Etienne Métropole permettant à Saint-Etienne Métropole (SEM) de franchir la barre des 400 000 habitants, tandis que le Forez serait redécoupé en deux structures distinctes ; l’une autour de Feurs, l’autre de Montbrison, alors que dans le Pilat, l'exaspération des élu-es est à son comble puisque la communauté des Monts du Pilat serait rayée de la carte (Le canton de Saint-Genest Malifaux rejoindrait Métropole et le canton de Bourg-Argental, la communauté d’agglomération du Bassin d’Annonay !!!)...

Montb 023

....notre Collectif opposé à l'implantation de la future Usine à poubelles TMB/Méthanisation vers Andrézieux-Bouthéon....

Montb 002

.... La Fouillouse, Roche-la-Molière a tenu, ce week-end, à sensibiliser les populations locales sur les projets fantasques de cette SEM via le SYDEMER de Saint-Etienne en matière de gestion de nos déchets.

Plus de 200 signatures de notre pétition (version papier) ont ainsi été récoltées et ce nonobstant la pluie battante qui a largement perturbé cette superbe manifestation des 53° Journées de la Fourme et des Côtes du Forez représentant les valeurs du Forez qui tient à garder son identité !

La Fourme de Montbrison et son terroir labellisés "Site remarquable du goût" depuis 2009 ont accueilli les membres de ce réseau dont ... le Salers, le Saint-Nectaire, le piment d'Espelette, la sucrerie de Bourdon, le pruneau d'Agen, les fruits confits d'Apt, l'andouille du Val d'Ajol, la sardine de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, le champagne "Brisson-Jonchère", les huîtres de Cancale, etc...

MOBILISONS-NOUS pour dire HALTE à ce projet d'USINE à POUBELLES dans le Forez voulu par les élu-es de gauche comme de droite !

Marols et Cie : Plus de 7 000 signatures pour notre pétition (papier + internet) : "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" !

Les signatures pleuvent pour notre pétition version papier :

"Halte à l'usine à poubelles sur deux ZA vers Andrézieux-Bouthéon"

qui réalise un carton dans les zones rurales

à 80 km autour d'Andrézieux-Bouthéon !

Lien de la pétition :

http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

St bon 033

En ce début d'octobre 2015, nous dépassons les 7 000 signatures pour notre pétition sur internet (2 137signatures) mais aussi disponible en version papier (4 402 signatures) dans plus de 220 commerces, associations, etc..

Notre Collectif C.H.U.P.A s'est fixé un objectif à minima de 50 000 signatures pour notre pétition qui reçoit le soutien de larges pans des populations rurales souvent tenues dans l'ignorance par leurs élu-es.

Notre Collectif et notre pétition sont également soutenus au niveau national par le regroupement "ARIVEM Méthanisation" qui centralise toutes les luttes nationales CONTRE le TMB/Méthanisation dont personne ne veut.

St bon 025

Très bon accueil pour notre pétition à Marols dans le Forez

St bon 030

.....Village d'artistes au coeur du village de caractère.....

St bon 028

N'oubliez pas de venir discuter le "bout de gras"

sur ce projet d'Usine à poubelles

le 22/10 au vernissage programmé par

Aurel MARGINEAN (Architecte & Artiste-peintre)

Notre Collectif indépendant dénonce le vote des élu-es PCF, Front de gauche, Les Verts EELV, de gauche et de droite qui ont voté pour l'implantation de cette future Usine à poubelles qui coûtera très cher aux contribuables (autour des 80 millions d'euros).

Notre Collectif indépendant de tous les partis politiques et des associations environnementales a prévu plusieurs actions de sensibilisation des populations locales autour de Roche-la-Molière pour dénoncer les hypocrisies locales visant à faire croire aux populations locales que ce projet d'Usine n'est que le projet du président et maire de la ville : Eric BERLIVET.

Mr BERLIVET (UDI) est aussi soutenu par des maires communistes, écologistes et de gauche dans ce projet d'Usine à poubelles.

Les 600 000 habitants des 204 communes concernées par ce projet d'Usine à poubelles doivent savoir que l'on nous refait le "coup de Sivens" où, dans le Tarn, ce sont les élu-es de gauche du Département qui sont à l'origine du projet de ce barrage immonde, soutenu également par les gros propriétaires fonciers comme ceux de la FNSEA, et de ses conséquences tragiques telles que la mort de notre camarade Rémi Fraisse.

Nous informerons donc les populations des alentours de Roche-la-Molière mais aussi du Sud-Forez des dangers encourus pour notre lutte par de potentielles récupérations politiques de ce projet d'Usine à poubelles voulu par les élu-es du SYDEMER de Saint-Etienne dont le comité syndical est composé de titulaires et de suppléants de TOUTES les tendances politiques.

Plusieurs réunions de quartier seront donc programmées dans les prochaines semaines autour de Roche-la-Molière. Des traducteurs en arabe ou en différents dialectes locaux seront là pour informer nos camarades qui ont du mal à comprendre le français.

K1 024

Appel au boycott : la FRAPNA 42 a refusé de soutenir notre pétition et notre Collectif.

La FRAPNA 42 peut-elle nous dire ce qu'elle pense du vote du 4 ° adjoint au maire de Firminy, Raphaël BROUAILLER-CHAVASSIEUX (élu Europe Ecologie Les Verts EELV), (qui a voté 100 % avec ses 29 collègues, (PCF, de gauche comme de droite), le 20 mars 2015 à 9h30 :

- POUR le choix des sites "LES PLUS ADAPTES" pour accueillir la future "Usine à poubelles" : (ZA l'Orme les Sources - ZAIN Opéra parc international - Borde matin à Roche-la-Molière) ?

Marc-Claude de PORTEBANE

 

Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : le Collectif C.H.U.P.A s'invite au conseil municipal houleux d'Andrézieux-Bouthéon !

Séance houleuse au conseil municipal de jeudi dernier

Le maire d'Andrézieux-Bouthéon s'irrite de

la mobilisation naissante via la pétition de notre

Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" !

And cm1 001

Depuis que nous avions informé les membres de l'opposition au maire d'Andrézieux-Bouthéon et notamment la liste "Changeons de cap" dirigée par Jean-Marc Pangaud, l'information concernant le futur projet d'Usine à poubelles TMB/Méthanisation voulue par le SYDEMER de Saint-Etienne vers Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse et Roche-la-Molière, le débat commence tout juste à s'inviter sur la place publique grâce à notre collectif qui ne lâchera absolument rien quant à la qualité de l'information à diffuser aux élus et aux populations qui ne savent rien de ce qui se trame dans le dossier du futur traitement de nos ordures ménagères dans la plaine du Forez et dans l'ouest stéphanois.

Alors que nous avons déjà pris de nombreux contacts avec des élu-es des 204 communes concernées par le projet d'Usine à poubelles du SYDEMER, depuis que notre pétition commence à peser de plus en plus dans le débat de la gestion des déchets du département de la Loire grâce à la SEULE mobilisation de nos nombreux soutiens d'opposants et de riverains courageux au Tri-Mécano-Biologique/Méthanisation d'Andrézieux-Bouthéon, Bonson, La Fouillouse, Saint-Bonnet-les-Oules, Saint-Galmier, Saint-Just-saint-Rambert, Veauche, Veauchette, alors que nous ne sommes absolument pas SOUTENUS par la FRAPNA 42 dans ce dossier pourtant source de nombreuses inquiétudes environnementales ni par l'associaltion locale de La Fouillouse qui lui est inféodée au garde-à-vous, ni par Europe-Ecologie-Les-Verts (dont le 4 ° adjoint EELV de firminy a voté à 100 % pour l'implantation de cette Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse et Roche-la-Molière), nous nous sommes invités au dernier conseil municipal d'Andrézieux-Bouthéon, jeudi dernier, comme le relate La Tribune-Le Progrès dans son édition de ce dimanche.

Alors que les populations locales n'auraient rien su si notre Collectif ne s'était pas mobilisé pour faire entendre la voix du Peuple, alors que nous avions demandé un RDV, au président Eric Berlivet,.... encore sans réponse, nous avons lancé une pétition nationale qui commence par être connue de la France entière et des associations environnementales nationales parce que les expériences du TMB/Méthanisation soulèvent les populations locales dans toutes les zones concernées parce que les nuisances sont innombrables et que les riverains, les élu-es, les ouvriers des usines, les agriculteurs, les chefs d'entreprise ne veulent ni de leurs odeurs, ni de leurs surcoûts excessifs pour les finances publiques, ni les contribuables qui s'offusquent de ces dilapidations de l'argent public pour des études, des expertises, des contre-expertises qui ne mènet à rien !

Ainsi, jeudi dernier, Jean-Marc Pangaud, l'opposant au maire d'Andrézieux-Bouthéon a demandé des explications au maire d'Andrézieux-Bouthéon sur ce projet d'Usine à poubelles parce que les habitants de cette commune n'en savent rien... si ce n'est que par le truchement de notre site d'information et de notre pétition.

And cm1 002

Jean-Claude Schalk, le maire d'Andrézieux-Bouthéon, s'est dit "irrité" de la mobilisation naissante via une pétition lancée par notre collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire", traitant les électrices et les électeurs ainsi : "quelques illuminés s'agitent, réveillés par des gens bien intentionnés. Ceux-là, demain, on ne ramasse plus leurs ordures. On verra ce qu'ils peuvent en faire...".

Dans toute la France, c'est comme cela. Les porteurs de ce genre d'usines à poubelles décrébilisent les opposants de ces fiasco d'usines à poubelles, via les agents de la presse locale chargés de la désinformation ou de quelques associations dites de "défense de l'environnement" qui sont engluées par des complicités locales qu'il convient de dénoncer.

Nous attendons toujours la fameuse "Concertation" avec le grand public promise par les 34 élu-es sur le choix du/des site-s d'implantation promis par le SYDEMER. Pourquoi ne vient-elle pas ?

Le maire d'Andrézieux-Bouthéon n'a parlé que du coût financier de cette future "Usine à poubelles" qu'il estime entre "60 et 80 millions d'euros avec le risque d'augmenter la TEOM - taxe d'enlèvement des ordures ménagères - ", donc du volet économique. Mais il s'est bien gardé d'évoquer les nuisances potentielles, comme l'a également reconnu Jean-Marc Pangaud, que nous avons joint ce matin au téléphone.

Les nuisances du TMB/méthanisation commencent par inquièter sérieusement les maires des communes directement ou indirectement concernées qui, à l'image du maire de la commune voisine de Saint-Bonnet-les-Oules, Guy Françon, parle lui de "risque de pollution au méthane à côté d'une usine classée Seveso", s'indignant de la potentielle "provocation des risques en cascade" d'un tel projet.

Les "agitateurs" - qualifié ainsi par le maire d'Andrézieux-Bouthéon - à propos de notre Collectif viennent de dénoncer cette semaine le vote des élu-es PCF, FDG, EELV, Centristes, Droite en faveur du choix d'un des 3 sites retenus par le SYDEMER : Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse et Roche-la-Molière.

Depuis, le maire d'Andrézieux a reconnu publiquement avoir voté pour l'implantation de cette future "Usine à poubelles" sur sa commune.

Il reste encore à connaître les votes des 31 autres communes.

Notre collectif vous a dit que les maires PCF + EELV + FDG de Firminy et de La Ricamarie avaient voté à pour ces 3 zones potentielles.

La liste des élu-es vous sera communiquée dans les prochaines semaines par notre Collectif.

L'agitation risque donc de bien germer dans les autres communes de la Loire où les gens sont révolt-es du silence de leurs élu-es !

Marc-Claude de PORTEBANE
 

Mais quel rôle joue donc Raphaël Brouallier-Chavassieux, l'adjoint "écolo" EELV au maire de Firminy et MEMBRE TITULAIRE du SYDEMER ?

Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX, l'adjoint "écolo" d'EELV

au maire de Firminy et MEMBRE TITULAIRE du SYDEMER

vote à 100 % pour ce projet d'Usine à poubelles vers les 3 sites

potentiels d'Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse, Roche-la-Molière !

Eelv firm 079

Troublant, non ?

A la veille des élections régionales 2015 "Auvergne/Rhône-Alpes", ne serait-il pas bien que les électrices et les électeurs écologistes qui soutiennent le groupe Europe-Ecologie-Les-Verts connaissent un peu le fonctionnement de leurs élu-es dans le département de la Loire, notamment ?

Eelv firm 080

Le Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" vient de faire une découverte pour le moins surprenante en épluchant les différentes décisions du SYDEMER (Syndicat Mixte d'Etude pour le traitement des Déchets Ménagers et assimilés Résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais) de Saint-Etienne qui comprend nombre d'élu-es titulaires depuis l'élection du président Eric BERLIVET, (maire de Roche-la-Molière), au scrutin secret lors de la séance de ce comité syndical, le 12 juin 2014 à 14h00, secrétaire de séance : Julien DUCHE.

Eelv firm 078Le comité syndical est l’instance décisionnelle du Sydemer ; il est composé de 34 élus de son vaste territoire qui regroupe 204 communes dont celle de Firminy, où Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX en est  le 4° adjoint délégué au développement économique (relations avec Saint-Etienne Métropole dans le domaine économique, notamment), à l'économie sociale et solidaire et au développement durable.

Depuis mars 2008, le Maire de la commune est Marc PETIT (PC). Il est également Conseiller général du canton de Firminy depuis 2000. Marc PETIT a été réélu en mars 2014 pour un second mandat ; Il est également Vice-président en charge de la mobilité durable, de l'organisation et de la prospective des transports et des déplacements de la communauté d'agglomération de Saint-Etienne Métropole.

La commune de Firminy est adhérente à la communauté d'agglomération "Saint-Etienne-Métropole" présidée par Gaël PERDRIAU (maire de Saint-Etienne, ex-UMP et maintenant aux "Républicains" de Sarkozy).

Eelv 2 002Dans la présentation de son site internet visible par le grand public, le SYDEMER - dans un exemplaire exemple de transparence - s'est bien gardé de vous dire qui étaient ses 34 élu-es, la composition de son bureau de 9 élus représentant les 9 collectivités membres (président, 2 vice-présidents + 6 autres membres qui établit et prépare le contenu des réunions du comité syndical).

Nous, le Collectif, nous le savons alors que la plupart des associations locales et environnementales ne le savent pas, car, dans ce pays, nous sommes, pour la plupart d'entre nous des "MOUGEONS" (Moutons-Pigeons).

Alors que nous, le Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" nous sommes pratiquement les seul-es à dénoncer ce projet d'Usine à poubelles vers 3 sites (Roche-le-Molière et 2 autres en zone rurales : La Fouillouse et Andrézieux-Bouthéon), alors que les associations environnementales nationales nous mettaient pas plus tard qu'hier en "garde" contre les "SCANDALES" nationaux du TMB (tri mécano-biologique) via la Méthanisation, nous nous sommes aperçus que le camarade écologiste d'EELV, Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX, avait bien approuvé le BILAN des actions du SYDEMER visant le projet construction de cette Usine à poubelles pour l'année 2013 articulé autour de 4 axes :

- a) La Recherche de sites et la concertation sur la filière (Construction d'une grilles de critères d'analyse de site/s d'implantation pour les futures installations de traitement, hiérarchisation de ces critères par les élus du comité syndical, mobilisation du conseil consultatif : tout d'abord, lors d'une session de retour sur les travaux de recherche de zones compatibles, puis leur contribution à la hiérarchisation des critères).

- b) Choix des modalités juridiques les plus adaptées à la réalisation du projet de cette "Usine à poubelles" et à la gestion des installations (Une étude juridique approfondie a été menée par le Cabinet ........ dans le cadre du marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage portant sur les montages juridiques possibles pour la gestion des futures installations de traitement et les modes de coopération possibles, entre les EPCI membres du SYDEMER, pour la réalisation du projet...).

- c) Approfondissement des techniques (Colloques avec la DREAL, AMORCE, dont celui avec l'ADEME "Prévention et gestion des déchets dans les territoires" comprenant notamment des ateliers sur l'intérêt des CSR pour les collectivités, ou encore sur les modes de gestion des déchets organiques - Méthanisation, biogaz, TMB, etc...-.

- d) Participation active à l'actualité départementale et réglementaire en lien avec les orientations du SYDEMER (Participation à la commission consultative du PPGDND de la Loire en cours d'élaboration et lien avec le SCOT Sud-Loire en cours de révision, en vue de faire intégrer des éléments du projet SYDEMER dans le futur document).

Tout comme le compte administratif 2013 validé par les 34 délégués syndicaux en exercice (23 présents, 28 voix délibératives dont 5 pouvoirs : Marc FAURE (maire de La Ricamarie) ayant donné pouvoir à Jacques LAFFONT (maire de Bellegarde-en-Forez), Alain GAUTHIER (1er adjoint au maire de Montbrison) ayant donné pouvoir à Joël EPINAT (maire de Saint-Bonnet-le-Courreau), Yves GRANDRIEUX (maire de Saint-Martin-Lestra) ayant donné pouvoir à Marc RODRIGUE (maire de Jas), Cassandre JANVIER (1ère adjointe maire de Saint-Bonnet-les-Oules) ayant donné pouvoir à Patrick DEMMELBAUER (adjoint au maire de Saint-André-le-Puy) et Alain THOLOT (adjoint au maire de Saint-Marcellin-en-Forez) ayant donné pouvoir à Evelyne CHAREYRE (adjointe au maire de Bonson).

Nous attendons donc avec impatience la réponse du camarade Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX qui a donc, de facto, approuvé la délib' du comité syndical du 28/03/2013 visant le choix du montage juridique, pour la conception, la réalisation, l'exploitation et la maintenance de l'unité de PTMB.

Eelv3 002En effet, en juillet 2012, le SYDEMER a fait le choix de la future filière de traitement des déchets qui devra se mettre en oeuvre en 3 temps et reposer sur, notamment, "La mise en place, dans les 3 à 5 ans, d'une unité de Pré traitement mécano biologique (PTMB) - La fraction organique extraite sera traitée dans une unité de méthanisation (souligné en gras dans la délib' en question), permettant de récupérer de l'énergie sous forme de biogaz et de produire du compost valorisable en agriculture)...

Alors que dans toute la FRANCE les usines à poubelles version TMB font "bondir" de colère les riverains, les populations locales ou les associations environnementales, qui, comme nous le Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" refusent d'être défendus par les partis écologistes institutionnels, nous savons aujourd'hui qui défendra notre cause et qui nous installera de nouvelles Usines à poubelles dont personne ne veut PLUS à cause des nuisances de la Méthanisation, de la très mauvaise qualité du soit-disant "compost", du surcoût de ses exploitations ruineuses pour les finances publiques.

Et que l'on ne vienne pas nous dire que la toute récente "Usine à poubelles" d'Hénin-Beaumont possède tout le recul nécessaire pour se faire une idée précise ou non des nuisances potentielles !

Même si certaines associations locales (qui bouffent à tous les râteliers) vont essayer de nous faire d'Hénin-Beaumont, la prochaine "vitrine" du SYDEMER, il n'y a pas que notre Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon", au niveau national, qui surveille de très, très près "Hénin-Beaumont".

NOUS DENONCONS CES USINES à POUBELLES car ce sont des SCANDALES à répétition dénoncés par les VRAIS ECOLOGISTES :

- Un scandale agricole et alimentaire :

 Le digestat, dont l’épandage est prévu sur les terres agricoles (interdit chez nos voisins européens), est toxique, porteur de métaux lourds, plastiques et verres. Les terres agricoles vont irrémédiablement être souillées.

- Un scandale environnemental :

 Les usines de TMB-Méthanisation ne sont pas une alternative à l’incinération et à la mise en décharge, et n’en diminuent pas la part, contrairement aux exigences européennes et nationales.
 Avec le bouchage récurrent des digesteurs, la matière fermentescible n’est plus traitée, et est enfouie brute en décharge, en contradiction avec les exigences européennes et la sauvegarde de l’environnement.
 La filière de la méthanisation va être totalement décrédibilisée, alors que cette filière est prometteuse, lorsqu’elle traite des biodéchets (déchets organiques triés à la sources, jamais mélangés avec des plastiques, verres, métaux lourds…), loin de toute habitation (en raison des nuisances et risques d’incident industriel).
 Ces usines sont contraires au recyclage et à la valorisation des déchets, empêchant le développement du tri à la source, seule solution pour permettre une gestion durable et satisfaisante de nos déchets.

- Un scandale social et humain :

 Ces usines produisent des nuisances olfactives et auditives récurrentes, ressenties à plus d’un kilomètre à la ronde.
Outre la pénibilité de ces nuisances, ces dernières ont de graves conséquences :
 Une atteinte à la valeur des biens immobiliers des habitants et entreprises riveraines de l’usine.
 Un impact sanitaire grave (risques endocriniens, respiratoires, etc), la santé des habitants et travailleurs riverains, ainsi que des employés de l’usine, étant substantiellement altérée.
 Les entreprises riveraines de ces usines vont fuir.
 Les projets de valorisation urbaine proches de ces usines vont être abandonnés.

- Un scandale sécuritaire :

 Ces usines sont des usines à gaz au sens propre du terme. Des risques d’incident industriel, incendies ou explosions, existent, et ont été constatés sur de nombreuses usines en Europe. La vie de milliers de riverains est menacée si ces usines sont construites proches des habitations et centres d’accueil du public.

- Un scandale financier :

 Sur les usines existantes, le dépassement de budget est compris entre 50% et 120%.
· Afin de palier les nuisances, des dizaines de millions d’euros sont dépensés systématiquement.
· Il faut payer pour l’exploitation, mais aussi pour enfouir le digestat en décharge, et pour dédommager l’exploitant du manque à gagner en raison de l’impossibilité de vendre le digestat.

Alors dans quel camp te situes-tu, camarade d'Europe Ecologie Les Verts, Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX ? Tu marches avec le SYDEMER en tant que membre titulaire (et accessoirement comme membre suppléant) en soutenant ce projet d'Usine à poubelles ou tu ne démissionnes pas au risque d'envenimer le débat avec tes soutiens originels : les riverains, les populations locales et les collectifs environnementaux opposés à ces projets insensés qui sont une "bombe à retardement" et ce, à quelques mois des élections régionales 2015 ?

Marc-Claude de PORTEBANE

Porte-parole du Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon

Frappe Eclair de Nuit n°5 : Le Collectif CHUPA annoncera ce week-end à Roybon son projet de ZAD vers Andrézieux-Bouthéon avec EELV !

Le Collectif Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon

annoncera publiquement ce week-end à Roybon (Isère)

lors du rassemblement Citoyen - Ecologique - Solidaire

organisé par EELV Auvergne-Rhône-Alpes

son projet de création d'une ZAD vers Andrézieux !

Comment nous rejoindre :

Aujourd'hui : covoiturages à partir de Saint-Etienne, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Valence, Roanne, Moulins, Le Puy-en-Velay, Montbrison.... pour rejoindre nos camarades venus de toute la France

Lieu : Domaine de la Brunerie - Tremplin Sport Formation 180, boulevard de Charavines 38500 Voiron

Ateliers : comment appliquer la doctrine de SUN TZU et l'expérience révolutionnaire de Mao tsé-Toung en terme de communication et d'actions sur le terrain

Demain à partir de 09h 30 :

Journée de débats et de construction du Rassemblement 2015 pour Auvergne Rhône-Alpes

Une navette fera l’aller retour depuis la gare de Voiron toute la journée.

Ouvert à tous !


Au programme :

► 9h30 – 10h : accueil, café et retrouvailles

► 10h -10h 45 : « Le Rassemblement citoyen, écologique et solidaire », entrons en campagne !

Avec
Jean-Charles Kohlhaas tête de liste du Rassemblement
Corinne Morel Darleux, porte parole du Rassemblement
et l’équipe d’animation régionale de la campagne

► 10h45 – 13h : Gouvernance de campagne : « Quel rôle pour l’Assemblée Représentative du Rassemblement ? »

Le Rassemblement détonne. Ethique, transparence, gouvernance partagée, autant de propositions que nous voulons voir s’appliquer en Auvergne / Rhône-Alpes et qui seront appliquées pendant cette campagne.

L’Assemblée Représentative du Rassemblement va voir le jour à la fin du mois, tous les signataires sont invités à formaliser ensemble le rôle de cette assemblée.

Méthode d’animation : le débat en étoile

► 13h – 14h30 : Déjeuner sur le site (gratuit pour les participants)

► 14h30 – 16h30 : Parlons projet

De mi-septembre à mi-octobre, le Rassemblement va mettre en débat son projet. Après un travail collaboratif tout l’été, près de 110 propositions sont prêtes à passer l’épreuve du débat citoyen.


Pour commencer le débat et découvrir des techniques d’animation :

Ateliers :

– Mobilité / méthode du débat mouvant
– Gouvernance / méthode des petits papiers
– Economie circulaire / méthode de l’arpentage
– Aménagement du territoire / technique d’Elias

► 16h30 – 17h : En avant !
En compagnie des soutiens du Rassemblement : Eric Piolle, Elisa Martin, Philippe Meirieu