HALTE Usine à Poubelles vers ANDREZIEUX-BOUTHEON

Bonne nouvelle : LUSTUCRU FRAIS de Lorette ne prendra pas CSR futur Incinérateur Andrézieux-Bouthéon !

PRODUCTION de PATES et de QUENELLES avec des POUBELLES ?

Daniel GUERIN, le directeur du site de production

de LUSTUCRU FRAIS à Lorette

ne prendra pas de CSR du futur incinérateur

si celui-ci se construit Andrézieux-Bouthéon !

Bud aura 003Contacté cette semaine par le Collectif ZAD "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon", le directeur du site de production de LUSTUCRU FRAIS nous a assuré qu'il ne prendra aucunement du combustible solide de récupération (CSR) issu du futur projet d'installation d'un incinérateur sur l'une des 2 zones d'Andrézieux-Bouthéon (L'Orme/Les Sources ou la ZAIN Opéra Parc International proche de La Fouillouse).

Pour Daniel GUERIN, il est hors de question de faire brûler du CSR issu des poubelles car LUSTUCRU FRAIS "ne possède pas de chaudières. Les DIB ou déchets organiques sont envoyés au centre de stockage de Roche-la-Molière".

Les incinérateurs de CSR sont très dangereux pour la santé et produisent notamment des dioxines :

les dioxines sont des polluants de l'environnement. Les dioxines sont des polluants de l'environnement. Elles ont la caractéristique douteuse d'appartenir au groupe eappelé «dirty dozen», une douzaine de produits chimiques dangereux qui sont des polluants organiques persistants. Elles posent problème à cause de leur toxicité potentielle élevée. L'expérimentation a montré qu'elles affectaient un certain nombre d'organes et de systèmes. Une fois que les dioxines ont pénétré dans l'organisme, elles s'y maintiennent longtemps à cause de leur stabilité chimique et de leur capacité à être absorbée par les tissus adipeux, dans lesquels elles sont stockées. On estime que leur demi-vie, le temps nécessaire pour perdre la moitié de son activité dans l'organisme, va de 7 à 11 ans. Dans l'environnement, elles tendent à s'accumuler dans la chaîne alimentaire. Plus on monte dans cette chaîne, plus les concentrations en dioxines augmentent. La dioxine a pour appellation chimique tétrachloro-2, 3, 7, 8 dibenzo-para-dioxine (TCDD). On emploie souvent le terme de «dioxines» pour une famille de polychlorodibenzo-para-dioxines (PCDD) et polychlorodibenzofurane (PCDF) apparentés sur le plan structurel et chimique. Le terme recouvre aussi certains polychlorobiphényles (PCB) de type dioxine, dotés de propriétés toxiques similaires. On a identifié quelque 419 composés apparentés à la dioxine mais on considère que seulement trente d'entre eux ont une toxicité marquée, la TCDD étant la plus toxique.

ATTENTION : Les dioxines et leurs effets sur la santé vus par l’OMS :

Principaux points

  • Les dioxines constituent un groupe de composés chimiquement apparentés qui sont des polluants organiques persistants dans l’environnement.
  • Dans le monde entier, les dioxines sont présentes dans l’environnement et elles s’accumulent dans la chaîne alimentaire, principalement dans les graisses animales.
  • Plus de 90% de l’exposition humaine passe par l’alimentation, principalement la viande, les produits laitiers, les poissons et les fruits de mer. De nombreuses autorités nationales ont mis en place des programmes pour surveiller l’approvisionnement alimentaire.
  • Les dioxines sont très toxiques et peuvent provoquer des problèmes au niveau de la procréation, du développement, léser le système immunitaire, interférer avec le système hormonal et causer des cancers.
  • En raison de l’omniprésence des dioxines, tous les êtres humains sont confrontés à une exposition de fond qui ne devrait pas avoir d’effet sur la santé. Néanmoins, en raison de leur potentiel toxique élevé, il faut faire des efforts pour réduire les niveaux actuels de l’exposition de fond.
  • La prévention ou la diminution de l’exposition de l’être humain marchent le mieux en prenant des mesures à la source, c’est-à-dire en instaurant un contrôle rigoureux des processus industriels pour réduire la formation de dioxines.

2016 : nous serons encore plus forts pour qu'Andrézieux-Bouthéon ne soit pas la Ville-poubelle du Forez-Sud !

En 2016, Andrézieux-Bouthéon et le Forez-Sud

dont Saint-Bonnet-les-Oules ne

seront pas la Ville-poubelle de la Loire !

St bon 2016 006Notre Collectif indépendant "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" fort de ses 8 870 signatures pour sa pétition vaincra et nous serons plus que vigilants.

Meilleurs voeux 2016 !

Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : le Collectif C.H.U.P.A s'invite au conseil municipal houleux d'Andrézieux-Bouthéon !

Séance houleuse au conseil municipal de jeudi dernier

Le maire d'Andrézieux-Bouthéon s'irrite de

la mobilisation naissante via la pétition de notre

Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" !

And cm1 001

Depuis que nous avions informé les membres de l'opposition au maire d'Andrézieux-Bouthéon et notamment la liste "Changeons de cap" dirigée par Jean-Marc Pangaud, l'information concernant le futur projet d'Usine à poubelles TMB/Méthanisation voulue par le SYDEMER de Saint-Etienne vers Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse et Roche-la-Molière, le débat commence tout juste à s'inviter sur la place publique grâce à notre collectif qui ne lâchera absolument rien quant à la qualité de l'information à diffuser aux élus et aux populations qui ne savent rien de ce qui se trame dans le dossier du futur traitement de nos ordures ménagères dans la plaine du Forez et dans l'ouest stéphanois.

Alors que nous avons déjà pris de nombreux contacts avec des élu-es des 204 communes concernées par le projet d'Usine à poubelles du SYDEMER, depuis que notre pétition commence à peser de plus en plus dans le débat de la gestion des déchets du département de la Loire grâce à la SEULE mobilisation de nos nombreux soutiens d'opposants et de riverains courageux au Tri-Mécano-Biologique/Méthanisation d'Andrézieux-Bouthéon, Bonson, La Fouillouse, Saint-Bonnet-les-Oules, Saint-Galmier, Saint-Just-saint-Rambert, Veauche, Veauchette, alors que nous ne sommes absolument pas SOUTENUS par la FRAPNA 42 dans ce dossier pourtant source de nombreuses inquiétudes environnementales ni par l'associaltion locale de La Fouillouse qui lui est inféodée au garde-à-vous, ni par Europe-Ecologie-Les-Verts (dont le 4 ° adjoint EELV de firminy a voté à 100 % pour l'implantation de cette Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse et Roche-la-Molière), nous nous sommes invités au dernier conseil municipal d'Andrézieux-Bouthéon, jeudi dernier, comme le relate La Tribune-Le Progrès dans son édition de ce dimanche.

Alors que les populations locales n'auraient rien su si notre Collectif ne s'était pas mobilisé pour faire entendre la voix du Peuple, alors que nous avions demandé un RDV, au président Eric Berlivet,.... encore sans réponse, nous avons lancé une pétition nationale qui commence par être connue de la France entière et des associations environnementales nationales parce que les expériences du TMB/Méthanisation soulèvent les populations locales dans toutes les zones concernées parce que les nuisances sont innombrables et que les riverains, les élu-es, les ouvriers des usines, les agriculteurs, les chefs d'entreprise ne veulent ni de leurs odeurs, ni de leurs surcoûts excessifs pour les finances publiques, ni les contribuables qui s'offusquent de ces dilapidations de l'argent public pour des études, des expertises, des contre-expertises qui ne mènet à rien !

Ainsi, jeudi dernier, Jean-Marc Pangaud, l'opposant au maire d'Andrézieux-Bouthéon a demandé des explications au maire d'Andrézieux-Bouthéon sur ce projet d'Usine à poubelles parce que les habitants de cette commune n'en savent rien... si ce n'est que par le truchement de notre site d'information et de notre pétition.

And cm1 002

Jean-Claude Schalk, le maire d'Andrézieux-Bouthéon, s'est dit "irrité" de la mobilisation naissante via une pétition lancée par notre collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire", traitant les électrices et les électeurs ainsi : "quelques illuminés s'agitent, réveillés par des gens bien intentionnés. Ceux-là, demain, on ne ramasse plus leurs ordures. On verra ce qu'ils peuvent en faire...".

Dans toute la France, c'est comme cela. Les porteurs de ce genre d'usines à poubelles décrébilisent les opposants de ces fiasco d'usines à poubelles, via les agents de la presse locale chargés de la désinformation ou de quelques associations dites de "défense de l'environnement" qui sont engluées par des complicités locales qu'il convient de dénoncer.

Nous attendons toujours la fameuse "Concertation" avec le grand public promise par les 34 élu-es sur le choix du/des site-s d'implantation promis par le SYDEMER. Pourquoi ne vient-elle pas ?

Le maire d'Andrézieux-Bouthéon n'a parlé que du coût financier de cette future "Usine à poubelles" qu'il estime entre "60 et 80 millions d'euros avec le risque d'augmenter la TEOM - taxe d'enlèvement des ordures ménagères - ", donc du volet économique. Mais il s'est bien gardé d'évoquer les nuisances potentielles, comme l'a également reconnu Jean-Marc Pangaud, que nous avons joint ce matin au téléphone.

Les nuisances du TMB/méthanisation commencent par inquièter sérieusement les maires des communes directement ou indirectement concernées qui, à l'image du maire de la commune voisine de Saint-Bonnet-les-Oules, Guy Françon, parle lui de "risque de pollution au méthane à côté d'une usine classée Seveso", s'indignant de la potentielle "provocation des risques en cascade" d'un tel projet.

Les "agitateurs" - qualifié ainsi par le maire d'Andrézieux-Bouthéon - à propos de notre Collectif viennent de dénoncer cette semaine le vote des élu-es PCF, FDG, EELV, Centristes, Droite en faveur du choix d'un des 3 sites retenus par le SYDEMER : Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse et Roche-la-Molière.

Depuis, le maire d'Andrézieux a reconnu publiquement avoir voté pour l'implantation de cette future "Usine à poubelles" sur sa commune.

Il reste encore à connaître les votes des 31 autres communes.

Notre collectif vous a dit que les maires PCF + EELV + FDG de Firminy et de La Ricamarie avaient voté à pour ces 3 zones potentielles.

La liste des élu-es vous sera communiquée dans les prochaines semaines par notre Collectif.

L'agitation risque donc de bien germer dans les autres communes de la Loire où les gens sont révolt-es du silence de leurs élu-es !

Marc-Claude de PORTEBANE
 

STAGES Formation Désobéissance Civile à Toulouse PROJET Creation ZAD "HALTE Usine à Poubelles vers ANDREZIEUX-BOUTHEON" !