Créer un site internet

décharge

HALTE USINE à POUBELLES vers ANDREZIEUX-BOUTHEON : le Collectif C.H.U.P. A alerte la ministre de l'Ecologie Ségolène ROYAL

NOUS AVONS ALERTE la MINISTRE de l'ECOLOGIE Mme SEGOLENE ROYAL sur le PROJET D'USINE à POUBELLES TMB/METHANISATION vers ANDREZIEUX-BOUTHEON voulu par les ELU-ES du FOREZ-SUD composant le SYDEMER de SAINT-ETIENNE (Loire) :
 
Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie           
A l’attention de Mme la ministre, Ségolène Royal
Le 28/10/2015

Mme la Ministre,

Nous sommes un collectif qui regroupe les habitants du Forez-sud opposés au projet de tri mécano-biologique (TMB) des ordures ménagères en vue d’une valorisation agricole porté par le SYDEMER de Saint-Etienne (Loire). En effet, contre l'avis des associations de défense de l'environnement, les élus du Stéphanois et du Montbrisonnais ont rejeté la solution de collecte séparée des biodéchets au profit d'une filière basée sur un TMB totalement dépassé et rejeté par l’article 70 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Nous dénonçons ce choix et préconisons un dispositif de tri à la source des biodéchets performant, seul à même de produire un compost de qualité, associé à une production de CSR (combustible solide de récupération) pour une valorisation énergétique des déchets non fermentescibles.

Notre pétition internet et papier, lancée fin août 2015, réunit déjà plus de 7 000 signatures, ce qui est considéré comme un nombre déjà très important par nos camarades de l’association ARIVEM Méthanisation.

Nous souhaiterions connaître votre position sur ce projet et vous appelons à adresser une mise en demeure au président du SYDEMER, comme vous venez à juste titre de le faire contre le projet de l'UTV de Bordères-sur-l'Echez (65), pour que lui et les élu-es de son comité syndical revoient leur projet dans le sens préconisé par la loi TECV.

Je vous remercie de votre réponse et vous prie de croire, Mme la ministre, à l’expression de ma considération distinguée.

Marc-Claude de PORTEBANE
Porte-parole du Collectif C.H.U.P.A
Collectif Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon
Avenue Benoit Fourneyron –
ZI– Avenue Benoit Fourneyron –
42160 ANDREZIEUX-BOUTHEON

Usine compostage vers Andrézieux-Bouthéon-Loire : les maraîchers du Forez n'en veulent pas de leur compost !

Les maraîchers que nous avons contacté ne

veulent absolument du futur compost issu

des ordures ménagères de la future

 "Usine à poubelles" du sud La Loire !

A11

Les maraîchers du Forez-Sud que nous avons contacté aujourd'hui, ne veulent en aucun cas du futur compost de la future Usine à poubelles de Saint-Etienne (Loire) qui devrait voir le jour dans le prochaines années vers Andrézieux-Bouthéon..

En effet, "A Pic Légumes" de Saint-Héand, ou "Patrick Chenet" à l'Etrat ne veulent en entendre parler. Patrick Chenet en utilise d'ailleurs très peu car il prend déjà celui issu de la déchèterie de Saint-Just Saint-Rambert.

D'autres maraîchers ont préféré garder l'anonymat et nous ont promis de grossir les rangs de notre collectif dans les prochains mois.

Surtout pas de "bio-déchet" !!!

Et il ne faudra surtout pas compter sur l' "earl du Bois carré" horticulteur à Saint-Bonnet-les-Oules qui a rejoint notre Collectif depuis plusieurs semaines avec ses amis producteurs de fromages locaux, notamment de la région de Saint-Héand, sans parler de ce commercial qui visite les paroisses de la région forézienne !

Tout comme, nous pouvons compter sur le soutien actif du pépiniériste Denis Bouteille de Chamboeuf (Saint-Galmier) qui, non seulement est un de nos fervents partisans mais qui est aussi un spécialiste issu de l'horticulture spécialisé dans la production d'arbustes, d'arbres et de plantes vivaces.

Le compost ? Il connaît trop bien, surtout celui de Saint-Just-Saint-Rambert !!!

Les maraîchers, horticulteurs, pépiniéristes et autres amoureux de la nature du Forez ne tiennent pas à finir... sur "la paille" !

Refus du projet d'usine TMB à Chézy dans l'Allier

Source : La Montagne du 04/09/2013

Aa85

"Le préfet de l'Allier Benoît Brocart vient de signer l’arrêté refusant au Sictom Nord Allier la création d’une unité de traitement mécano-biologique des déchets (TMB) et l’extension de la décharge à Chézy. Il a par contre autorisé la création d’une unité de compostage sur le site de Chézy. Le préfet a suivi l’avis unanime du Coderst (Conseil départemental de l’environnement des risques sanitaires technologiques). Il justifie sa décision par les interrogations sur la pertinence du procédé TMB, la surcapacité croissante de l’Allier dans le traitement des déchets, et le plan de gestion du Conseil général qui ne retient pas le TMB avant 2025."

L'équipe de ZERO WASTE FRANCE met en place le plan de baisse des ordures ménagères (plan B'OM) à Noisy-le-Sec !

Le plan B'OM doit se mettre en place

dans toute la FRANCE pour lutter

contre le TMB Méthanisation !

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/montb-006.jpg?fx=r_500_666

Montb 006

Le succès d'un grand évènement comme ALTERNATIBA montre l'ampleur de la prise de conscience citoyenne sur la place de l'environnement dans notre quotidien.
 
Comme tant d'autres associations ou de citoyens, l'ARIVEM effectue tout au long de l'année des démarches constructives destinées à améliorer la situation actuelle sur la problématique des déchets :
 
- marchés responsables,
- mise en place de la collecte des biodéchets dans les cantines scolaires,
- opération ponctuelle de ramassage des déchets en entrée de ville,
- multiples actions d'informations citoyennes ainsi qu'auprès des élus.

etc...
 
Mais comme tant d'autres associations ou de citoyens, nous constatons qu'il n'y a pas de prise de relais de la part de nos décideurs et que nous gesticulons dans le vide.
 
Pire que ça, cette force d'inertie permet de maintenir l'infernal logiciel actuel du tout traitement/décharge.
 
On maintien des quantités très élevées d'ordures ménagères en mélange, il y a peu de tri et il est mal fait, et la collecte des biodéchets n'est toujours mise en place chez les gros producteurs.
 
Le nouveau projet qui est en réflexion sur le site de Romainville/Pantin/Bobigny/Noisy-le-Sec aboutira donc bien dans quelques années sur une autre usine de traitement des ordures ménagères puisqu'on ne veut pas mettre en place sur notre territoire une vrai gestion en amont, comme nous le préconisons pourtant depuis plus de 3 ans.
 
Ce n'est pas une fatalité et si nos décideurs le voulaient, ils pourraient mettre en place chez nous les solutions qui nous sortiraient de cette impasse.
 
Afin de les y inciter (avec votre aide), nous vous présenterons avec l'équipe de ZERO WASTE FRANCE le plan de baisse des ordures ménagères (plan B'OM) à mettre en place de toute urgence sur notre territoire, jeudi 8 octobre 2015 à 19H00, salle Charlie Chaplin, 34 rue Moissan à Noisy-le-Sec.
 
Pour les mêmes raisons et afin d'enrayer le logiciel du tout traitement/décharge au profit d'une vrai gestion des déchets en amont, VENEZ NOMBREUX à la grande manifestation du samedi 10 octobre 2015 à 14h30, départ sur le parvis de la Bibliothèque François Mitterrand.
 
Et si vous doutiez du maintien acharné du logiciel tout traitement/décharge, prenez connaissance des messages qui suivent :
 
Projet de TMB de Tarbes (65) 
 
Bon visionnage...
Le projet ZAC Ecoparc se situe tout autour du projet d'usine de TMB !
Cordialement,
 
Le Président de l'ADRISE
05 62 33 46 80
06 08 81 81 33
TMB de Salindres (30) (en fonctionnement) 
 

http://www.salindresvillepoubelles.com/index.php?option=com_content&task=view&id=935&Itemid=53

Il en est pour preuve la lecture des bilans des années 2013 et 2014 :

-   quantité de compost normé produit infime par rapport aux objectifs fixés

-   arrêt TOTAL de la production de compost pendant plus d'un an,

-   problème technique sur le matériel de tri mécanique....

- côté émission d'odeurs les résultats sont au delà des seuils permis, mais qu'à cela ne tienne on fait changer ceux-ci par Arrête Préfectoral.


Projet de TMB de Saint Etienne (42)

Lien de notre site avec la pétition (page d'accueil) : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/

Si vous pouviez relayer notre lutte contre le PTMB
Marc-Claude de PORTEBANE
Porte-parole du Collectif

 
Giga décharge de Claye-Souilly (77)
Bonjour Mesdames, Messieurs,
Pour information dernier article paru sur le blog ADENCA
cordialement
Mireille LOPEZ
ADENCA

En savoir plus sur : http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/blog/zad-halte-usine-a-poubelles-methanisation-vers-andrezieux-boutheon/l-equipe-de-zero-waste-france-met-en-place-le-plan-de-baisse-des-ordures-menageres-plan-b-om-a-noisy-le-sec.html

UN PETIT MOT sur les "performances" de l'Usine TMB-Méthanisation de FOS-SUR-MER vantée par le SYDEMER

En 2010, TOUT le digestat a été enfoui en décharge !

En 2011, 12 % du digestat a été valorisé

et 88 % a fini en décharge !!!

Tmb 2 2

Voici ce que l'on peut lire dans le rapport officiel pour l'année 2010 :

"En 2010, du fait du démarrage de l'installation et de l'optimisation du process de compostage/maturation, la gestion du compost par lots n'avait pas encore commencé. De ce fait, et bien que certains résultats d'analyse aient attesté du respect de la norme NF U44 051, l'ensemble de la production de compost de 2010 a été envoyée en installation de stockage".

Source : Etat des lieux Méthanisation mars 2011. AMORCE - ADEME

K1 026 jpg 2

Le président du SYDEMER dit que notre Collectif

parle de l'incinérateur de FOS-SUR-MER

Mais, non, Mr BERLIVET, nous parlons bien du TMB-Méthanisation

avec les chiffres de l'ADEME et de la CLIS de FOS-SUR-MER !!!

Le bilan pour 2011 ?

19 621 T de digestat ont été produits. Qu'est-il devenu ?

Réponse : 17 248 T ont été enfouies en décharge, soit 88 %.

Alors que seulement 2 373 T ont été "valorisées", soit 12 % !

88 % en décharge et seulement 12 % de "valorisé" de ce digestat qui n'a servi qu'à " des travaux de type "revégétalisation .... d'installation de stockage" !

En clair, ce "digestat valorisé" a été utilisé .... pour recouvrir la décharge de FOS-SUR-MER !

NOTA BENE : Ce sont les chiffres révélés par l'exploitant, lors de la CLIS du 31/01/2012.

Rappel :

CLIS = Le décret donnant naissance aux commissions de suivi des sites autour des installations industrielles est paru au Journal officiel du 9 février. Ces commissions se substituent aux comités locaux d'information et de concertation (Clic) autour des installations Seveso seuil haut et aux commissions locales d'information et de surveillance (Clis) autour des installations de traitement de déchets.

L'article L. 125-2-1 du Code de l'environnement prévoit que le préfet peut créer autour des installations classées (ICPE) soumises à autorisation ou dans des zones comportant des risques industriels une commission de suivi lorsque les nuisances, dangers et inconvénients présentés par ces installations le justifient.

Le décret précise les modalités de constitution et de fonctionnement des commissions de suivi. Ces commissions sont composées de représentants de l'Etat, des collectivités territoriales, des riverains, des exploitants et des salariés. Elles ont vocation "à constituer un cadre d'échange, à suivre l'activité des ICPE concernées et à promouvoir l'information du public", explique le ministère de l'Ecologie.

Le texte précise que les Clic et les Clis existantes remplissent les attributions des commissions de suivi de site "jusqu'au renouvellement de leur composition".

ADEME = Opérateur de l’État pour la transition écologique, l’ADEME met à votre disposition son expertise et ses services pour vous orienter dans toutes vos démarches.

AMORCE = AMORCE est l’association nationale des collectivités, des associations et des entreprises pour la gestion des déchets, de l’énergie et des réseaux de chaleur. Fondée en 1987 avec une cinquantaine d’adhérents, elle en fédère aujourd’hui 825.