Voeux du nouvel an 2016 vers Saint-Etienne : chasse au Collectif C.H.U.P.A opposé Méga Usine à poubelles Andrézieux-Bouthéon !

St bo voe 004

Accueil favorable de nos tracts à Saint-Bonnet-les-Oules par les habitants mais pas pour le maire !!!!

A Saint-Bonnet-les-Oules et à Saint-Etienne Métropole

le collectif C.H.U.P.A opposé au projet de la méga

Usine à poubelles TMB/Méthanisation vers

Andrézieux-Bouthéon ne fut pas le bienvenu aux voeux !

Lorsque l'on parle de méthodes "fascisantes" en France, il ne faut pas penser qu'aux adhérents des thèses du FN mais à ces élu-es de droite comme de gauche qui refusent le débat démocratique et qui usent de méthodes vexatoires à l'encontre de personnes représentant certaines couches de la population opposées à tels ou tels projets susceptibles, par exemple, de ne pas respecter l'environnement.

Dernièrement, notre collectif C.H.U.P.A opposé au projet de la méga Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon, a voulu participer aux voeux du maire de Saint-Etienne Métropole à Saint-Etienne. Un premier contact avec le cabinet du président PERDRIAU s'est révélé pratiquement houleux puisqu'on nous dit que nous n'aurions pas de "carton d'invitation" pour participer comme des centaines d'individus à une cérémonie conviviale inscrite dans l'histoire de la République et du Stéphanois alors que notre collègue de la FRAPNA 42 nous a dit qu'il en avait reçu, un, lui.

Les tenants de l'administration de Saint-Etienne Métropole jusqu'au-boutistes de l'absolu mépris n'ont pas voulu de la présence de notre Collectif C.H.U.P.A qui représente plus de 8 000 personnes via sa pétition internet et papier et dont voici le lien : http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Et effectivement lors des voeux du président PERDRIAU le 13 janvier au Centre des Congrès de Saint-Etienne, au 23, rue Pierre et Dominique Ponchardier, nous avons vu la présence d'un fourgon de la gendarmerie, de deux gendarmes au gilet fluo à l'entrée de cette salle communale et.... Républicaine ainsi que de nombreux vigiles dans le hall d'entrée.

D'ores et déjà, nous allons informer la chambre régionale des comptes de Rhône-Alpes pour savoir combien a coûté aux contribuables de Saint-Etienne Métropole cette "amicale" et "conviviale" "sauterie" qui au moins, nous aura fait économiser du "carton papier" et participer pleinement au développement durable ou au Grenelle de l'environnement de la région de Saint-Etienne Métropole !!!

Comment est appliquée "l'exemplarité" des élu-es stéphanois voulue par le nouveau président de la Région Auvergne/Rhône-alpes, l'honorable Laurent WAUQUIEZ à Saint-Etienne Métropole ?

Ce refus de nous inviter n'est pas à imputer uniquement au président PERDRIAU de Saint-Etienne Métropole (qui aurait facilement "bon dos") mais aux éléments de son cabinet qui font de la résistance anti-démocratique et anti-Républicaine.

Comment sont gérées les invitations aux voeux de Saint-Etienne Métropole ? Sont-elles privatisées ? Quel est leur coût pour la collectivité ? Ont-elles un impact sur le quotidien des familles modestes ? Combien de personnes ont reçu ses invitations ?

Car il n'y a pas que sur le thème des "Voeux" où il y a un différent potentiel avec notre Collectif C.H.U.P.A (Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon) avec Saint-Etienne Métropole mais également sur la thématique des "Déchets" dans le Forez-Sud et le Montbrisonnais.

En effet, Saint-Etienne Métropole pratique le mépris à notre encontre et ne communique ABSOLUMENT pas de façon démocratique. Le RDV programmé avec Gaël PERDRIAU est sans cesse repoussé aux calendes grecques. Le cabinet du président de Saint-Etienne Métropole ne nous tient informé de rien malgré de multiples appels et mails infructueux à son secrétariat !

Ministere env rep 2

Cela sent la "dictature" de type "fascisante" de la part de Saint-Etienne Métropole alors que.... la ministre de l'Ecologie, du développement durable et de l'énergie, Ségolène ROYAL a, dans sa lettre en date du 18/11/2015 pris connaissance de nos préoccupations et a chargé le préfet de la Loire représentant l'Etat au niveau local, d'examiner nos observations et de nous tenir directement informé de la suite qui sera réservée à notre démarche qui est opposée au projet de tri mécano-biologique des ordures ménagères porté par le Syndicat mixte d'étude pour le traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels (SYDEMER) de Saint-Etienne !

Le président Gaël PERDRIAU a été personnellement informé de ce courrier via un mail envoyé - en plus - à son secrétariat de la mairie de Saint-Etienne pour que cela se sache bien, et ce, le 11/12/2016.

Nous avons bien un RDV de programmé en janvier avec un élu de la ville de Saint-Etienne mais cela n'a rien à voir avec la thématique "Déchets" de Saint-Etienne Métropole et encore moins avec le projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon qui a choisi de rejoindre la métropole de Saint-Etienne.

Cela semblerait donc trop bien "arranger" le cabinet du président de Saint-Etienne Métropole d'avoir à nous "coincer" sur une "voie de garage" voire une "impasse" afin de se "défausser" sur un petit RDV avec un sans-grade de la ville de Saint-Etienne pour se donner "bonne conscience" ! Bonjour la démocratie et le respect de la Constitution de la République ! Pas sûr que cela plaise au tribunal administratif !

Mais nous ne laisserons pas "fouler" la République par ces lamentables fossoyeurs !

La "manoeuvre" de ce cabinet d'apparence "opaque" de Saint-Etienne Métropole étant de nous donner un RDV avec le président Gaël PERDRIAU....une fois que le choix du site de la future méga Usine à poubelles sera validé par le SYDEMER qui est ....locataire de Saint-Etienne Métropole ! Elémentaire mon cher Wattson !!!

Soit Gaël PERDRIAU, le maire de Saint-Etienne est un homme très en retard sur le nombre de RDV à accorder en tant que premier magistrat des citoyens de sa bonne ville de Saint-Etienne et il se doit honorer tous ses RDV et présences aux manifestations publiques (son secrétariat à la mairie nous a indiqué qu"il commençait ses journées à 7h pour les finir à 20h), soit PERDRIAU Gaël démissionne de la présidence de Saint-Etienne Métropole parce qu'il est indisponible pour recevoir les citoyens mais aussi parce que ce n'est pas un sur-humain et qu'il ne peut déléguer ses responsabilités de président à des sous-fifres arrogants et méprisants, car cela déteint sur l'image de Saint-Etienne Métropole qui a l'ambition à devenir une future "grande métropole" au sein de la nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes !!!

En effet, l’aire urbaine de la communauté d’agglomération de Saint-Etienne (508 548 habitants) a pour prétention d' "être, aux côtés de Grenoble, Clermont-Ferrand et Lyon, un des pôles de la nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes" !!!

Or, ce "marathon" de Gaël PERDRIAU sur Saint-Etienne ne semble pas lui profiter puisque les électrices et les électeurs ont placé, au 2° tour des régionales 2015, la liste conduite par le PS Jean-Jack QUEYRANNE en tête avec 42,74 % des voix contre 38,35 % pour la liste des ami-es du camp de Gaël PERDRIAU, le tout couronné d'un taux de participation de 53,66 % !!!!

A la nouvelle grande Région à Lyon, il se sussure que Gaël PERDRIAU ne serait finalement pas "l'homme de la situation" puisque plus de 53 % des 92 514 habitants inscrits à Saint-Etienne ont voulu marquer leur ras-le-bol de la gestion du "système PERDRIAU" qui commence à perdre de la vitesse et l'estime des citoyens d'une ville peu encline au conservatisme méprisant envers les populations moins riches que l'arrogance de la bourgeoisie locale qui déguste petits fours et coupes de champagne lors de soirées payées par le contribuable !

"PERDRIAU sera jugé sur ses actes" assure-t-on à Lyon. Pour l'instant, cela semble mal parti car en plus de la déroute de ses électrices et ses électeurs dans sa propre ville, l'affaire dite du "chiffonnage" a pris des proportions qui risquent bientôt d'enflammer la Toile !

En effet, le dernier exemple est venu de cette scandaleuse histoire dite de cette rabougrie "Fouille des poubelles" où la justice vient de suspendre l'arrêté scandaleux du maire PERDRIAU Gaël. L'article 4 d'un arrêté municipal interdisant le chiffonnage a en effet fait l'objet d'une suspension provisoire par le tribunal administratif de Lyon.

Car début avril 2015, Gaël PERDRIAU avait signé cet arrêté municipal interdisant notamment "toute occupation abusive et prolongée" de l'espace public, la consommation d'alcool dans la rue ou encore le chiffonnage, autrement dit la récupération de déchets ménagers dans les poubelles dans les 180 rues et places de Saint-Etienne. Ce qui n'avait pas été du "goût" de la Ligue des droits de l'Homme (LDH) - représentée par son nouveau président de la section stéphanoise, l'ex-magistrat Jean-Marie FAYOL-NOIRETERRE - qui parlait de "ségrégation" tout en demandant au maire l'abrogation totale de cet arrêté qui fut suivi d'un autre arrêté en date du 16/10/2015.

Or, le 06/01/2016, le juge des référés du tribunal administratif de Lyon a prononcé la suspension provisoire de cet arrêté, en l'occurence cet article n°4, relatif à l'interdiction du chiffonnage. L'ordonnance de référé estimant que cette interdiction a des incidences "durables sur une population de personnes pauvres et de marginalisés qui ne survivent qu'en glanant des produits alimentaires dans les poubelles".

B

"Un arrêté discriminatoire" selon la Ligue des droits de l'Homme !!!

En clair, le maire de Saint-Etienne, Gaël PERDRIAU veut "nettoyer le centre-ville, chasser les pauvres" estime la LDH !

Une honte qui pourrait satisfaire la bourgeoisie locale et non l'immense majorité des stéphanois modestes voire carrément pauvres qui auraient pu voter pour la liste PERDRIAU, d'où une des origines du probable mécontentement des centristes de la région de Saint-Etienne qui commencent, eux aussi, à en avoir ras-le-bol !

En ce qui concerne la non-invitation aux voeux de la SEM de notre COLLECTIF  mais aussi à la rétention de l'information concernant la politique "Déchets" de Saint-Etienne Métropole, nous allons demander au site d'information générale et militant "L'Idiot provincial" (lu par plus de 650 000 personnes) de faire un reportage ainsi qu'au service juridique du Canard Enchaîné pour que cela cesse. La LDH sera, elle aussi, saisie !

La forteresse "Saint-Etienne Métropole" doit cesser d'être un "Etat de non-droit" au sein de la République. Cette situation inadmissible doit être connue des citoyens à qui on demande de plus en plus de... citoyenneté.

Quant aux voeux 2016 du maire de Saint-Bonnet-les-Oules, le 15/01/2016, nos tracts ont été distribués à plus de 200 personnes qui nous ont au moins réservé - elles - un accueil plus que favorable....

St bo voe 003

..... alors que le maire de la commune, Guy FRANCON, nous a interdit de les distribuer tandis qu'un élu, lui, se faisait un peu plus "intimidant" en nous montrant son étiquette d'élu épinglée sur sa poitrine ! Lol !

Incroyable, non, pour une commune qui se dit "opposée" au projet du SYDEMER de Saint-Etienne en faveur de la méga Usine à poubelles TMB/Méthanisation (Tri Mécano Biologique) vers Andrézieux-Bouthéon ???

St bo voe 6

Combien a coûté cet orchestre aux contribuables

lors de la cérémonie des voeux 2016 de Saint-Bonnet-les-Oules ?

Le fait que la première adjointe au maire de Saint-Bonnet-les-Oules et conseiller communautaire du PAYS de SAINT-GALMIER (Cassandre JANVIER) soit membre TITULAIRE du SYDEMER n'est-il pas une des raisons qui expliquerait que le maire ait déjà refusé notre pétition en mairie et n'ait pas désiré que nos tracts dénonçant ce monstrueux projet d'Usine à poubelles TMB/Méthanisation soient distribués démocratiquement à la population lors de la présentation de ses voeux 2016 ???

Quel est l'intérêt pour la commune de Saint-Bonnet-les-Oules d'avoir une Méga Usine à poubelles à ses portes, vers Andrézieux-Bouthéon, qui engendrera de multiples nuisances à l'image de ce qui se passe d'ailleurs vers Valence dans la Drôme et plus précisément à Saint-Barthélémy-de-Vals où le maire Pierre MONTAGNE (qui nous a très bien accueilli, lui, dans sa commune lors de la présentation de ses voeux 2016) n'en peut plus de pondre des arrêtés d'interdiction d'épandage de cet infâme compost qui pulvérise en odeurs dégueulasses son charmant village...

Vx st b 083...où les élu-es et leurs familles, les parents d'élèves n'en peuvent plus de voir leurs enfants supporter les malodorantes odeurs véhiculées par les agriculteurs - soutenus par la Chambre d'agriculture de la Drôme - qui "achètent" à 2 € la Tonne un soit-disant "compost" en provenance de l'Usine à poubelles de Saint-Barthélémy-de-Vals, - en plus mal-gérée par VEOLIA -....

St barth compo 059

....des fils électiques dans le compost issu de l'Usine TMB/Méthanisation de Saint-Barthélémy-de-Vals

et mal-gérée par VEOLIA, épandus dans ses labours pour maïs à Saint-Uze :

cet agriculteur de la Drôme - que nous avons rencontré - ne décolère pas !

St barth compo 060

.....et composé de fils électriques, de morceaux de verre et de plastique sur les terres de la commune voisine de Saint-Uze ou de Saint-Barthélémy-de-Vals, comme nous avons pu le constater en discutant avec les agriculteurs preneurs de cette saloperie qui maltraite nos terres ancestrales plus habituées au fumier de bovin mille fois plus écologique que ce maudit "compost" issu de nos poubelles courbées par le poids des couche-culottes ou des lingettes suintant les odeurs pestilentielles !!!

ON NE VEUT PAS DE CE COMPOST VERS ANDREZIEUX-BOUTHEON !!!

V4

Les remorques non bâchées pleines de "compost" sortent de l'Usine VEOLIA

à Saint-Barthélémy-de-Vals avant de traverser le village

et semer les odeurs insoutenables dans les champs !

V5Le "compost" chargé de verre, fils électriques, plastiques

se déverse de la remorque pleine à craquer... dans les virages !!!

Ce soit-disant compost TMB/Méthanisation est le même qu'ont validé les élu-es qui composent le SYDEMER dont le siège est dans les locaux de Saint-Etienne Métropole !!! N'oubliez pas que la première adjointe au maire de Saint-Bonnet-les-Oules, Mme Cassandre JANVIER, n'a pas dit STOP au TMB !!!

Un "compost" validé par les écolos de la FRAPNA 42 et les associations locales dites "de défense de l'environnement" qui touchent du pognon de leurs municipalités respectives et le journal "Le Progrès" de la région de Saint-Etienne, qui lui, n'a rien trouvé à redire sur la filière choisie par le SYDEMER... depuis 2012, et ce, sans investigation plus approfondie que la soupe servie par les élu-es de la région de Saint-Etienne !!!

LES PARENTS D'ELEVES SONT A BOUT DANS LA DROME :

Alors qu'à Saint-Bonnet-les-Oules la mairie n'alerte pas les gens

sur les dangers potentiels du compost si l'Usine à poubelles

venait à se monter vers Andrézieux-Bouthéon !!!!

V3Une bagarre a failli éclater dernièrement à Saint-Barthélémy-de-Vals :

l'agriculteur en question a voulu supprimer l'appareil photo

d'un de nos camarades. Il a fallu l'intervention du maire qui a pris

un arrêté pour interdire épandage et traversée dans le bourg !!!

Qu'en pensent les actionnaires du journal "Le Progrès" qui nous ont "snobé" depuis septembre 2015 sur l'édition d'Andrézieux-Bouthéon, passant même sous silence notre conférence prévue à Saint-Bonnet-les-Oules ? Sommes-nous obligés de faire des courbettes aux journalistes locaux ? Qu'en pense le prestigieux groupe Est Bourgogne Rhône-Alpes (EBRA), anciennement France Est Médias ou groupe l'Est républicain dont le siège est à Nancy ?

La présidence du groupe étant assuré par Gérard LIGNAC. Les actionnaires principaux étant le Crédit Mutuel (prise de contrôle en juin 2008), l'honorable famille LIGNAC et Philippe HERSANT !

Mais où sont donc passées les valeurs républicaines du journalisme si chères à Albert LONDRES ???

Le 12/01/2016, j'ai enfin - après de nombreux appels auprès de son honorable secrétariat - été reçu par Mr le sous-préfet, le directeur de cabinet de Mr le préfet de la Loire, Patrick VIEILLESCAZES avec Mr D. de la DREAL 42.

Lr robot 003

Marc-Claude de PORTEBANE, au 2° étage de la préfecture de la Loire,

5 mn, avant son RDV, avec le directeur de cabinet du préfet de la Loire !

J'ai pu indiquer au directeur de cabinet du préfet de la Loire, Patrick VIEILLECAZES, la rétention de l'information de la part du SYDEMER et l'impossibilité de communiquer avec les élu-es de ce syndicat, le manque absolu de communication avec le cabinet du président de Saint-Etienne Métropole Gaêl PERDRIAU, l'abandon de toute démarche de transparence et de concertation du SYDEMER, le refus d’associer notre Collectif au Conseil consultatif du SYDEMER, le refus de nous communiquer des documents publics que la loi fait obligation au SYDEMER de nous transmettre.

Le directeur de cabinet du préfet de la Loire m'attendait sur notre projet de ZAD vers Andrézieux-Bouthéon. Il m'a demandé "d'épargner ses forces de police et de gendarmerie" au vu de la situation actuelle de notre pays.

En tant que Républicain, je n'ai pas dit non, mais il ne faudrait pas que nos camarades zadistes opposé-es au projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon soient désigné-es comme un vilain préparatif à faire de la "chair à canon" et, ce, avant notre future installation vers Andrézieux-Bouthéon !

Les ingrédients de la "Révolte" ne sont-ils pas en train d'engendrer les futures "raisons de la colère" contre ce futur et funeste Méga projet d'Usine TMB/Méthanisation vers Andrézieux-Bouthéon voulu et désiré par les élu-es du SYDEMER ..... qui n'est que l'émanation en partie "fascisante" de Saint-Etienne Métropole, un "paquebot" où une "purge démocratique" semble nécessaire, non ? 

Ce discours sera diffusé en vidéo sur Youtube, comme préambule à la constitution de notre future ZAD opposée à l'Usine TMB/Méthanisation vers Andrézieux-Bouthéon-Loire !

Marc-Claude de PORTEBANE

Porte-parole du Collectif C.H.U.P.A

Vidéo Youtube ZAD SEM LDH élections régionales 2015 Canard Enchaîné Guy Françon Crédit Mutuel EBRA groupe Est Bourgogne Rhône-Alpes France Est Médias l'Est républicain Nancy Gérard LIGNAC Philippe HERSANT Saint-Uze Albert LONDRES Pierre MONTAGNE Saint-Barthélemy-de-Vals Le Progrès DREAL 42 Team Pilotage 42 FRAPNA 42 Ségolène Royal jusqu'au-boutistes Jean-Jack QUEYRANNE Montbrisonnais Laurent WAUQUIEZ exemplarité calendes grecques Cassandre JANVIER chiffonnage Lyon tribunal administratif C.H.U.P.A. ordures ménagères Saint-Bonnet-les-Oules TMB-Méthanisation Grenelle de l'environnement développement durable vigiles gendarmerie rue Pierre et Dominique Ponchardier Centre des congrès PERDRIAU voeux 2016 Saint-Etienne Saint-Etienne Métropole FN SYDEMER Usine à poubelles Andrézieux-Bouthéon Pays de Saint-Galmier

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !