Epandage compost Usine à poubelles St-Barthelémy-de-Vals : le harcèlement des agriculteurs a mené au désastre !

Le coup de poignard dans le dos des élus par la FNSEA26 !

Les agriculteurs n'ont cessé de faire des pressions

sur la commune de Saint-Bathélemy-de-Vals

pour épandre leur compost qui révolte les habitants !

Roseraie 25Le tourisme équestre dans la région de Saint-Galmier sera-t-il durablement impacté par

l'épandage du compost issu de la future "Usine à poubelles" vers Andrézieux-Bouthéon

et aux odeurs insoutenables comme à Saint-Barthelémy-de-Vals dans la Drôme ?

Après les débats ayant eu lieu au conseil municipal en date du 02/03/2015, vu les demandes répétées des agriculteurs de la commune et au vu des améliorations apportées sur la production du compost issu du CVO (centre de valorisation organique des déchets ménagers) de Saint-Barthélémy-de-Vals, en particulier quant à la diminution des problèmes olfactifs, le conseil municipal et le maire - mis une nouvelle fois en confiance avant le désastre de cette fin d'année 2015 - avaient pris un arrêté municipal autorisant à nouveau l'épandage du compost issu de leur Usine à poubelles, quartier Combe Jacquet, dans les conditions suivantes :

- L'épandage du compost ne pouvait avoir lieu si le vent était supérieur à 40 km/heure.

- En cas de précipitations importantes.

- L'enfouissement de ce compost infâme devait intervenir dans les 24 h suivant son arrivée sur la parcelle concernée par l'épandage. L'identification de ces parcelles devant être communiquée aux services de la Mairie.

- Les camions transportant le compost devaient être obligatoirement bâchés afin d'éviter la propagation des odeurs insoutenables pour les riverains (Article 5).

- Le maire se réservait le droit d'établir l'interdiction d'épandage du compost issu de son "Usine à poubelles" en cas de problèmes olfactifs trop importants.

Le non-respect de ces dispositions a donc entraîné l'interdiction, 6 mois plus tard - via un nouveau arrêté municipal -, de l'épandage de ce compost dont personne ne veut plus sur tout le territoire de Saint-Barthelémy-de-Vals dans la Drôme.

Au jour d'aujourd'hui les plaintes ne cessent de pleuvoir à la mairie de Saint-Barthélémy-de-Vals où les habitants n'en peuvent plus des odeurs insoutenables de ce fameux "compost" - normé en plus - issu de nos poubelles porté à bout-de-bras par la chambre d'agriculture et des agriculteurs peu scrupuleux de l'Environnement et de la qualité de vie des citoyens qui en ont plus que marre des odeurs insoutenables lorsque les camions traversent leur village où le tourisme est mis en exergue.

Les habitants de la région d'Andrézieux-Bouthéon ne viendront pas dire qu'ils ne savaient pas quand le SYDEMER de Saint-Etienne voudra épandre du compost sur les terres ancestrales du Forez !!!!

transport vent tourisme quartier Combe Jacquet CVO révolte Loire Rhône-Alpes FNSEA dos coup de poignard FNSEA26 odeurs insoutenables SYDEMER Andrézieux-Bouthéon Drôme chambre agriculture Forez désastre tourisme équestre aire de pique-nique poney club Roseraie bois barou mini ferme Saint-Galmier agriculteurs harcèlement St-Barthelémy-de-Vals Usine à poubelles compost épandage

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.